Vous devez saisir une adresse email avant
de pouvoir modifier la fiche d'un adhérent.

Cette adresse servira lors de vos demande
de publication.

Entrer votre email :

Valider Annuler l'édition


















Enregister Annuler  


Enregister Annuler  

Enregister Annuler  
Editer / Envoyer un fichier



Enregister Annuler
Editer / Envoyer un fichier


px

px

Enregister Annuler
 
  • Synthèse de Presse du 19 mai 2017
  •  

    Industrie

    Industrie

    L'AESA certifie le système de tractage des avions TaxiBot sur les tarmacs d'aéroports

    L'AESA vient de certifier le système de tractage TaxiBot, développé par Israël Aerospace Industries (IAI) et le groupe TLD pour la famille A320 d'Airbus. Le système - basé sur l'emploi d'un véhicule semi-robotisé- permet de tracter des avions depuis la porte d'embarquement jusqu'à la piste principale et vice versa, sans que les appareils n'aient besoin de se servir de leurs moteurs. Selon Airbus, le recours à ce système offre une réduction "drastique" de carburant.

    18 Mai 17 - air-journal.fr
    A lire : quels avions gros porteurs pour demain ?

    Boeing comme Airbus développent des biréacteurs de plus en plus gros, tels le 777-300 ER ou l'A350-1000 en cours de certification, qui promet une réduction de la consommation de carburant de 25%. Aujourd'hui, l'avionneur américain étudie la possibilité de lancer une toute nouvelle version, le 777-10X, pouvant accueillir près de 450 sièges. Airbus, pour sa part, travaille sur un A350-2000, version allongée du -1000, pouvant accueillir autour de 400 sièges.

    19 Mai 17 - La Tribune
    Des lycéens mettent au point une balise Argos en boîte noire

    Lors de la finale nationale des Olympiades de sciences de l'ingénieur, une équipe de lycéens a présenté un projet de balise Argos qui permettrait de localiser un avion en cas de crash. Le projet prévoit que la balise s'éjecte soit par l'action du pilote, soit automatiquement lorsque la chute de l'avion apparait inéluctable. Son atterrissage en douceur permet de limiter les recherches dans un rayon d'un ou deux kilomètres, estime l'un des concepteurs du projet. Un prototype a été testé sur un ULM sur l'aérodrome de Buno-Bonnevaux (Essonne).

     

    18 Mai 17 - Le Parisien Magazine
    Défense

    Défense

    Airbus Helicopters va rénover les 35 EC145 qui équipent la Sécurité Civile

    La DGA a attribué à Airbus Helicopters la modernisation des 35 EC145 actuellement exploités par la Sécurité Civile (rattachée au ministère de l'Intérieur). Les appareils recevront notamment une avionique rénovée pour permettre la mise en conformité avec les dernières exigences règlementaires de navigation aérienne (PBN). Cette rénovation sera assurée par le centre de soutien militaire France. Créé en 1957, le Groupement d'Hélicoptères de la Sécurité Civile exploite une flotte de 35 EC145, en état d'alerte 24/24 et 7 jours sur 7, sur l'ensemble du territoire. En 2015, cette flotte avait accumulé plus de 16 000 heures de vol et organisé le sauvetage de quelque 16 000 personnes.

    19 Mai 17 - aeromorning.com
    Deux avions F-35 seront présents au 52ème Salon aéronautique de Paris-Le Bourget

    Selon plusieurs médias américains, deux avions F-35 de Lockheed Martin seront présents au Salon aéronautique de Paris-Le Bourget, dont la 52ème édition se tiendra du 19 au 25 juin prochains. Les appareils devraient effectuer des démonstrations, assurées par des pilotes d'essai du constructeur. Le chef d'état-major de l'US Air Force, le général David Goldfein, a confirmé le 8 mai dernier l'envoi en France des deux appareils afin de participer au Salon.

    19 Mai 17 - journal-aviation.com - aerobuzz.fr
    Louis Gautier : il faut prendre en compte les nouvelles menaces

    Louis Gautier, secrétaire général de la Défense et de la Sécurité nationale, estime que d'ici 20 ans, "de nouveaux pays seront sans doute en mesure de frapper l'Europe à distance, même si, à cette échéance, elle devrait disposer d'une défense antimissile". L'expert, auteur de "La Défense de la France après la guerre froide", s'inquiète ainsi, dans une interview, du fait que certains Etats développent des vecteurs "hypervéloces" ou "hypersoniques", qui peuvent atteindre Mach 5 et plus : "les boucliers sont incapables de les détecter à temps et de les neutraliser". Par ailleurs, les nouvelles technologies bouleversent aujourd'hui la perception traditionnelle de la menace ennemie. Le laser, par exemple, "pourrait être mis en oeuvre contre des missiles ou des satellites", voire des combattants. Concernant les imprimantes 3D, il estime qu'elles sont autant une solution qu'un risque : "tous les mécanismes qui ont été mis en place pour surveiller les exportations d'équipements militaires ou de matériels à double usage peuvent être contournés par ce biais". (Voir également notre synthèse du 11 mai dernier).

    18 Mai 17 - Sud Ouest
    Espace

    Espace

    Arianespace : un Soyuz met sur orbite un satellite géostationnaire tout électrique

    Un Soyuz a décollé hier de Kourou avec à son bord SES 15, le premier satellite géostationnaire tout électrique pour l'opérateur européen SES, basé à Luxembourg. SES-15 est le 40ème satellite mis en orbite par Arianespace pour le compte de cet opérateur. Concernant la société européenne, il s'agit du 5ème tir de l'année qui survient après le blocage du centre spatial européen durant cinq semaines.

    18 Mai 17 - Journal de l'aviation
    "Il y a du travail pour les femmes dans les agences spatiales", témoigne à Toulouse une ingénieure de la Nasa

    A l'occasion du concours Odysseus II, la Cité de l'Espace de Toulouse a reçu en début de semaine Nagin Cox, une ingénieure au Jet Propulsion Laboratory de la Nasa qui travaille actuellement sur la mission d'exploration martienne Curiosity. Elle a notamment encouragé les étudiantes rencontrées à persevérer dans le secteur : "il y a du travail pour les femmes dans les agences spatiales où elles sont encore sous-représentées" estime-t-elle. La Nasa compte actuellement entre 30 et 35% de femmes dans ses effectifs. 

     

    18 Mai 17 - La Dépêche du Midi
    Nanosatellites : l'ESA récompense le Centre spatial universitaire de Montpellier

    Le Centre spatial universitaire de Montpellier est l'un des six établissements européens sélectionnés par l'ESA pour intégrer son programme Fly your Satellite. Son projet, dénommé Celesta, consiste en un nanosatellite, Robusta 1 D, qui doit être lancé début 2019. Avant lui, Montpellier avait développé d'autres nanosatellites dont Robusta 1 A lancé en février 2012 et qui avait été le premier nonsatellite français. Fly your Satellite est un programme éducatif destiné à aider les étudiants européens impliqués dans les projets nanosatellites. Il fournit aux lauréats un support technique avec l'intervention d'experts et un lancement pour leur satellite. "Nous allons bénéficier de l'appui des experts de l'ESA pendant deux ou trois ans, indique Laurent Dusseau, directeur du Centre Spatial Universitaire de Montpellier, cet apport de compétences devrait permettre des avancées technologiques plus rapides que le mode essais-erreurs auquel nous sommes habitués". 

    18 Mai 17 - La Tribune
    Sécurité

    Sécurité

    Après Wannacry, une nouvelle cyberattaques se propagerait à l'insu des utilisateurs des ordinateurs infectés

    Une nouvelle cyberattaque se propagerait actuellement dans le monde. Elle aurait déjà touché 200 000 ordinateurs (à la date de mercredi). A la différence de l'attaque de la semaine passée (Wannacry) les postes infectés ne sont pas bloqués mais produisent une devise électronique, le "monero". Ce virus aurait commencé à infecter les machines fin avril ou début mai. A ce jour plus d'un million de dollars de monnaie virtuelle aurait déjà été émis, à l'insu des utilisateurs. Pour repérer l'attaque, les utilisateurs peuvent noter plusieurs symptômes tels que le ralentissement des performances de leur ordinateur. 

    18 Mai 17 - usine nouvelle.com - La Tribune (18/05)
    Aviation commerciale

    Aviation commerciale

    Amazon développe à Clichy un projet de livraison par drones de ses produits en 30 minutes

    Amazon, dont la valeur en Bourse atteint 455 milliards de dollars, va créer un centre de R&D à Clichy (Hauts-de-Seine) où est installé son siège France. Une équipe d'une douzaine de personnes est chargée de développer le projet Prime Air, lancé en décembre 2013 et qui doit, à terme, permettre d'assurer la livraison des produits dans un délai de 30 minutes, grâce à une flotte de drones volant à basse altitude. Pour se conformer à la réglementation, le distributeur dit imaginer "des drones autonomes, remplis de technologies, capables de se gérer eux-mêmes. C'est à nous de convaincre les régulateurs que ce système est sûr et nous sommes certains d'y parvenir", explique Paul Misener, vice-président monde de l'innovation chez Amazon. Selon le cabinet PricewaterhouseCoopers, Amazon serait la troisième entreprise dans le monde fournissant le plus grand effort en matière de R&D. L'entreprise emploie en France 4 000 personnes et prévoit d'en recruter 1 500 de plus cette année.

    19 Mai 17 - Le Monde - Les Echos
    La compagnie Alitalia est mise en vente

    L'appel à manifestation d'intérêts pour la reprise totale ou partielle d'Alitalia est lancé. Elles ont jusqu'au 5 juin pour être présentées. Selon le cahier des charges, les manifestations d'intérêt doivent prendre la forme d'une reprise en bloc, d'une restructuration économique ou financière ou d'une reprise seulement de parties de la compagnie. Le ministre des Transports, Graziano Delrio, se dit "certain" qu'il y aura des offres de reprise.

    19 Mai 17 - La Tribune - Le Monde - The Wall Street Journal
    Notre-Dame-des-Landes : Matignon va nommer un médiateur

    A propos du projet de Notre-Dame-des-Landes, le Premier ministre Edouard Philippe a confirmé hier qu'un médiateur chargé de fournir "tous les éléments" du dossier allait être nommé. Il devrait rendre ses conclusions dans six mois.

    19 Mai 17 - L'Opinion - Libération
    Low-cost long-courrier : LEVEL démarrera en juin sa liaison Barcelone-Los Angeles

    LEVEL, la compagnie low-cost long-courrier du groupe IAG, a accueilli en début de semaine son premier A330-200, premier des deux biréacteurs dont elle sera dotée. Le lancement opérationnel des lignes est prévu pour le mois prochain, vers Los Angeles et Oakland dans un premier temps. Les trois autres appareils de LEVEL entreront en service à l'été 2018. Parmi les destinations que cette low-cost compte desservir, outre les deux premières destinations américaines, Punta Cana et Buenos Aires. 

    18 Mai 17 - air-journal
    Environnement & Développement durable

    Environnement & Développement durable

    Airstar développerait un méga dirigeable sur la base de Chambley

    La société Airstar, expert dans la conception et la fabrication de technologies globflables éclairantes, aérospatiales et d'architecture, développerait sur la base de Chambley un ballon dirigeable captif de grande envergure. Selon L'Est Républicain, un ballon dirigeable "impressionnant" serait présent, à l'abri dans un hangar de 2 400 m2. 

    18 Mai 17 - L'Est Républicain