Vous devez saisir une adresse email avant
de pouvoir modifier la fiche d'un adhérent.

Cette adresse servira lors de vos demande
de publication.

Entrer votre email :

Valider Annuler l'édition


















Enregister Annuler  


Enregister Annuler  

Enregister Annuler  
Editer / Envoyer un fichier



Enregister Annuler
Editer / Envoyer un fichier


px

px

Enregister Annuler
 
  • Synthèse de Presse du 28 juillet 2017
  •  

    Notre synthèse de presse quotidienne

    s'interrompt pendant le mois d'août.

    Toutes les équipes du GIFAS vous souhaitent de bonnes vacances.

    Rendez-vous lundi 28 août

    Industrie

    Industrie

    Airbus prévoit de livrer plus de 700 avions commerciaux cette année

    Airbus a enregistré au premier semestre 2017 un chiffre d'affaires stable, à 28,7 milliards d'euros. L'activité de Commercial Aircraft a progressé de 3% avec la livraison de 306 avions, dont 239 de la famille A320, 30 A350 XWB, 31 A330 et 6 A380. Helicopters enregistre lui aussi un chiffre d'affaires en hausse (de 9%) avec la livraison de 190 unités. En revanche, le chiffre d'affaires de Defence and Space traduit un impact négatif d'environ 1,2 milliard d'euros résultant des changements de périmètre. Le résultat net semestriel du groupe est de 1,503 milliard d'euros. Concernant l'année 2017, Airbus prévoit de livrer plus de 700 avions commerciaux. A ce sujet, Tom Enders, président exécutif, confirme les prévisions pour l'ensemble de l'exercice 2017 : "nous atteindrons notre objectif de livraison d'avions dans la mesure où les motoristes respecteront leurs engagements". Durant ce premier semestre, les prises de commandes se sont élevées à 37,2 milliards d'euros, portant la valeur totale du carnet de commandes à 981 milliards d'euros. L'avionneur a reçu 203 commandes nettes d'avions commerciaux, ce qui porte le carnet de commandes à 6 771 avions au 30 juin. Airbus Helicopters a reçu pour sa part 151 commandes nettes.

    28 Juillet 17 - Les Echos -The Wall Street Journal - Le Figaro
    Nexans tripe son résultat net au premier semestre 2017

    Nexans a dégagé un bénéfice net de 91 millions d'euros au premier semestre, contre 30 millions l'an passé sur la même période. Son chiffre d'affaires s'étabblit à 3,2 milliards d'euros, en hausse de 8%. Le fabricant de câbles enregistre des croissances importantes dans la haute tension terrestre et la haute-tension sous-marine. Pour Arnaud Poupart-Lafarge, directeur général du groupe, "les carnets de commandes annoncent un niveau d'activité et une performance au second semestre supérieures à 2016".

    28 Juillet 17 - Les Echos
    Leonardo confirme ses prévisions annuelles malgré un recul de son résultat net semestriel

    Le groupe italien Leonardo a confirmé hier ses prévisions pour 2017 malgré un recul de son bénéfice semestriel de 7,6%, à 194 millions d'euros et de ses nouvelles commandes, en recul de 60,7%. Le groupe prévoit un chiffre d'affaires annuel en ligne avec l'an passé, soit autour de 12 milliards d'euros et de nouvelles commandes s'élevant entre 12 et 12,5 milliards d'euros. La priorité du groupe est désormais "de se renforcer sur les marchés internationaux à travers un modèle commercial plus efficace", a expliqué Alessandro Profumo, le nouveau patron du groupe d'aéronautique et de défense.

    28 Juillet 17 - boursorama.com - zonebourse.com
    Le retour des avions d'affaires dans le ciel européen ne cesse de se confirmer depuis 6 mois

    L'aviation d'affaires semble retrouver quelque vigueur après des années de stagnation. Selon l'EBAA (European Business Aviation Association), on assiste depuis 6 mois à une augmentation continue des mouvements de business jets en Europe. Les pourcentages de hausse portent sur +4,3% en novembre 2016 et +9% en avril dernier. Plusieurs paramètres expliquent ce regain : outre les avantages traditionnels de l'aviation d'affaires (gain de temps, atterrissage dans la ville voulue etc) s'en greffent de nouveaux, tels la copropriété, les abonnements "jets card" ou la mise en service de nouvelles technologies embarquées permettant de se poser sur des terrains peu équipés. Le 17ème Salon EBACE a été la vitrine de ce retour de l'aviation d'affaires.

    28 Juillet 17 - Piloter, n°64 (Juillet-août)
    A Cerny, le musée volant de Jean Salis présente 50 avions de collection

    A Cerny (Essonne), se trouve le Musée aérien de Jean Salis : 50 avions de collection parmi les plus beaux du monde, dont la plupart ont été restaurés et sont en état de voler. Certaines pièces sont connues du grand public, tel ce SE 5 bi place, reconstitué par Salis Aviation pour les besoins du film "l'As des As", dans lequel jouait Jean-Paul Belmondo. Les avions de Jean Salis ont d'ailleurs participé à près de 200 films, du Jour le plus long au Mur de l'Atlantique en passant par OSS 117, Le Caire nid d'espion.  Le Musée propose également toute l'année des baptêmes de l'air à bord de quelques-uns de ces avions de légende, dont un Boeing Stearman PT-17.

    28 Juillet 17 - Le Figaro Magazine
    Voler à la force du jarret : une compétition biannuelle vient de se tenir dans un village anglais

    La British human powered flying club vient de se tenir à Lasham, en Angleterre. Cette compétition biannuelle attire tous les projets conçus autour de la propulsion humaine appliquée à l'aéronautique. Le Human Powered Aircraft, britannique, est arrivé en tête de l'épreuve. Une équipe de l'Université de Bordeaux et des étudiants de l'Institut de Maintenance Aéronautique (IMA)ont réussi à faire voler leur aéronef durant trois secondes et onze centièmes. L'appareil disposait d'une voilure de 26 mètres d'envergure. L'IMA souhaite désormais organiser, dès l'année prochaine, une compétition similaire en France, qui serait organisée autour de Bordeaux.

    28 Juillet 17 - Sud Ouest
    Nomination à La Fabrique de l'Industrie

    Pierre-André de Chalendar, PDG de Saint-Gobain, est nommé coprésident de La Fabrique de l'Industrie, aux côtés de Louis Gallois. Il remplace Denis Ranque, président du conseil d'administration d'Airbus SE.

    28 Juillet 17 - Le Figaro
    Défense

    Défense

    Eurosam signe avec Aselsan et Rokestan un partenariat pour lancer un système de défense aérien en Turquie

    Eurosam, Aselsan et Rokestan ont signé il y a quelques jours un protocole d'accord à Ankara destiné à étudier et à définir un système de défense aérienne et antimissile qui sera lancé dans les mois à venir. "Le futur système turc de défense aérienne et antimissile sera basé sur les technologies et l'expérience qu'Eurosam a acquis sur les systèmes terrestres et navals", explique l'industriel. Les systèmes Eurosam sont utilisés par la France et l'Italie et ont convaincu divers clients à l'export tels que l'Arabie Saoudite ou le Royaume-Uni. La Marine française est par exemple dotée d'un système anti-air missile (SAAM) pour son porte-avions Charles de Gaulle et pour ses FREMM, ainsi que de PAAMS pour ses frégates Horizon.

    28 Juillet 17 - air-cosmos.com
    Le drone fait partie désormais de l'arsenal de toutes les armées du monde

    Les drones (ou avions sans pilote) constituent-ils "la seule réelle révolution militaire des 20 dernières années", comme l'affirme L'Opinion ? En tout cas, toutes les armées du monde disposent désormais de drones dans leur arsenal. Les Américains et les Israéliens sont les leaders dans ce domaine, disposant de 20 ans d'avance sur les armées européennes. "Mais, Daech, le Hezbollah ou n'importe quel groupuscule combattant en est équipé". S'il existe tous types de drones pour tous types de missions, en revanche, tous sont toujours pilotés, dirigés ou programmés par l'Homme et la prochaine question éthique qui se posera aux armées modernes sera celles des SALA (Systèmes d'armement létaux autonomes) : des drones pourront-ils un jour prendre la décision, seuls, de décisions stratégiques, comme tuer par exemple ?

    28 Juillet 17 - L'Opinion
    A voir : un chien de sauvetage de l'armée de l'Air colombienne au moment de sauter en parachute

    Siara, une chienne de race malinoise âgée d'un an, a réussi les épreuves lui permettant d'intégrer l'unité d'élite des chiens de sauvetage de l'armée de l'Air colombienne. Pour y parvenir, elle a dû bien entendu voyager en camion comme en hélicoptère, faire des descentes en rappel de jour comme de nuit mais aussi effectuer quelques sauts en parachute. Le 20 juillet, elle a effectué son cinquième et dernier saut à plus de 4 000 mètres d'altitude, dûment sanglée à un militaire de la force aérienne du pays. Ce saut constituait la dernière épreuve d'admission. Une photo a capté le moment du saut dans le vide du militaire et de Siara depuis l'avion qui les transportait. (Voir aussi un reportage vidéo effectué en 2015 sur le même sujet : (https://www.youtube.com/watch?v=nfAmt6k3l6k)

    28 Juillet 17 - Le Parisien Magazine
    Aviation commerciale

    Aviation commerciale

    Air France-KLM ouvre son capital à Delta et à China Eastern et se rapproche de Virgin

    Le groupe Air France-KLM a annoncé trois alliances importantes -via des liens capitalistiques- qui sont destinées à lui permettre de se renforcer à l'international. Il s'agit de deux augmentations de capital réservées à Delta Air Lines et à China Eastern, membres de SkyTeam. Delta et China Eastern prendraient chacune 10% d'Air France-KLM via une augmentation de capital d'un montant de 375 millions d'euros, soit 751 millions d'euros. Par ailleurs, le groupe compte acheter à Virgin Group 31% de son capital pour 245 millions d'euros. Si les autorités de la concurrence donnent leur feu vert, le groupe franco-hollandais deviendrait le deuxième actionnaire de Virgin derrière Delta qui détient 49% de son capital. "L'avantage pour nous, explique Frédérique Gagey, directeur financier du groupe, est que ces partenariats commerciaux très importants sont scellés sur le long terme, ce qui va permettre de développer des offres commerciales intéressantes". A noter que l'arrivée au capital de Virgin donnerait à Air France-KLM une entrée sur Londres pour voler vers les Etats-Unis.

    28 Juillet 17 - Les Echos - Le Figaro
    Cabines intérieures : L'avion de demain, c'est parfois tout de suite

    Comment évoluera l'aménagement des cabines des jets long-courriers dans les années à venir ? Diverses tendances se font jour selon les compagnies et les destinations ? On remarque toutefois que, de plus en plus, les major réduisent ou abandonnent la 1ère classe au profit d'une cabine biclasse, affaires et économique. Cela n'empêche pas Etihad de proposer une classe The Residence qui, pour un prix pouvant atteindre 30 000 euros, propose à l'avant du pont supérieur de l'A380 un vrai studio de 11,6 m2 avec douche, salon et chambre à lit double. A l'inverse, la classe économique est tirée vers le bas avec l'arrivée des low-cost. L'avion de demain proposera surtout de nouveaux équipements de divertissements, de la connectivité grandissante ou des programmes toujours plus individualisés, note Le Point. A ce sujet, Thales se partage l'essentiel de ce marché avec 75 compagnies clientes, avec le japonais Panasonic

    28 Juillet 17 - Le Point n°2336
    Indemnisation en cas de retard : moins de 10% des passagers concernés entament une procédure

    Plusieurs sociétés se positionnent sur le marché de l'indemnisation partielle ou totale de son billet d'avion en cas de retard ou d'annulation de vol. Les compagnies aériennes sont en effet tenues d'indemniser les passagers en cas de retards supérieurs à 3 heures ou de surbooking. Or, selon l'une de ces sociétés, AirHelp, moins de 10% des passagers français concernés ont obtenu une indemnisation l'an dernier et au total, le préjudice s'élèverait à 76 millions d'euros (dus par les compagnies aériennes) et il devrait dépasser les 80 millions cette année. Or, une telle indemnisation est rétroactive durant 5 ans. Les sociétés intervenant pour le compte du passager se rémunèrent en prélevant quelque 20 ou 25% de la somme obtenue auprès de la compagnie.

    28 Juillet 17 - La Dépêche du Midi