Vous devez saisir une adresse email avant
de pouvoir modifier la fiche d'un adhérent.

Cette adresse servira lors de vos demande
de publication.

Entrer votre email :

Valider Annuler l'édition


















Enregister Annuler  


Enregister Annuler  

Enregister Annuler  
Editer / Envoyer un fichier



Enregister Annuler
Editer / Envoyer un fichier


px

px

Enregister Annuler
 
  • Synthèse de Presse du 12 octobre 2017
  •  

    Industrie

    Industrie

    Airbus : Aircalin confirme sa commande portant sur deux A320neo et deux A330-900

    La compagnie Aircalin, compagnie française basée à Nouméa, a confirmé sa commande de novembre 2016 portant sur deux Airbus A320neo et sur deux A330-900. Les A320, dotés de Pratt & Whitney, seront déployés sur les lignes régionales à destination de l'Australie et des îles du Pacifique. Les A330, équipés de Trent 7000 de Rolls-Royce seront positionnés vers des plates-formes de correspondance au Japon. Ces quatre nouveaux appareils viendront renforcer sa flotte qui compte à ce jour huit appareils. Créée en 1983, Aircalin propose 11 destinations au départ de Nouméa. Airbus rappelle, au sujet de l'A330neo qu'il assure une réduction de la consommation de carburant de 14% par siège.

    12 Octobre 17 - air-cosmos.com - journal-aviation.com - air-journal.fr - aerobuzz.fr
    Falcon 5X : des actions correctrices sur le moteur en développement identifiées

    Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation, a annoncé mardi à Las Vegas que le nouveau Falcon, le 5X, verrait sa mise en service retardée (prévue en 2020). L'avionneur a en effet identifié un problème sur le compresseur haute pression du moteur lors d'une campagne d'essai. "Les actions correctrices ont été identifiées et nous sommes en train d'évaluer les risques sur notre calendrier de développement", explique-t-on chez Safran. Chez Textron Aviation, le problème en question ne devrait pas avoir de conséquences sur le calendrier de développement du Cessna Citation Hemisphere dont le premier vol est prévu pour 2019. Le Falcon 5X a effectué son premier vol le 5 juillet dernier et a, depuis, effectué quelque 50 heures de vol, atteint Mach 0.8 et l'altitude de 41 000 pieds. "Nous sommes très heureux de la façon dont l'appareil se comporte comme des performances des systèmes qui l'équipent", explique Olivier Villa, vice-president executive de la division civile de Dassault Aviation.

    12 Octobre 17 - La Tribune - Challenges (11/10) - Les Echos - Le Figaro
    Problème moteur sur un A380 d'Air France : l'appareil rapatrié prochainement en France

    L'A380 d'Air France qui effectuait un vol Paris-Los Angeles et qui a été dérouté sur un aéroport canadien à la suite d'un problème moteur, va être rapatrié prochainement en France. Il devrait effectuer le vol en fonctionnant sur trois moteurs, le moteur défectueux devant être démonté pour être envoyé à Cardiff au Pays de Galles où se trouve un centre de maintenance de General Electric. L'opération de dépose sera effectuée par des équipes d'Air France et d'Airbus. Pour permettre le vol retour du très gros porteur, un autre moteur GP7200 devrait être monté sur l'appareil. Il serait emprunté à l'A380 qui est désormais exposé au Musée de l'Air et de l'Espace au Bourget. Toutefois, ce moteur ne servira qu'à équilibrer l'appareil et ne sera pas mis en marche.

    12 Octobre 17 - air-cosmos.com - aerobuzz.fr - usinenouvelle.com
    Le "Campus Entreprises", installé sur le site de Cataroux de Michelin, sera inauguré en 2019

    Les acteurs du réseau Auvergne Industries, entraînés par Michelin, sont en train de développer à Clermont-Ferrand un projet ambitieux, le "Campus Entreprises", destiné à réconcilier les jeunes gens avec le monde de l'industrie. Le projet, évalué à près de 30 millions d'euros, sera inauguré en 2019 mais il mobilise déjà tous les partenaires (industriels, Région, Caisse des Dépôts, pôle de compétitivité ViaMéca, etc). Les Echos reviennent en détail sur ce "Campus Entreprises", qui sera installé sur le site de Michelin à Cataroux, et rappellent les initiatives développées depuis l'origine par Michelin en matière d'apprentissage et de formation professionnelle. En la matière, l'industriel s'investit à tous les niveaux, de l'enseignement supérieur à l'apprentissage. Le quotidien cite par ailleurs d'autres projets, dont celui de production mécanique à Bondoufle qui doit voir le jour l'an prochain, à l'initiative de Safran, du GIFAS, de Fives et du GIM.

    12 Octobre 17 - Les Echos
    Airbus : John Leahy partira en retraite fin décembre

    La presse revient sur le départ en retraite de John Leahy, annoncé en juin dernier et qui sera effectif à la fin de l'année. Le directeur commercial d'Airbus avait en effet annoncé son départ dans le courant de l'année 2017 mais n'avait pas, jusqu'ici, fixé de calendrier précis de départ. Il quittera ses fonctions à la fin de décembre.

    12 Octobre 17 - usinenouvelle.com - Le Figaro
    Espace

    Espace

    Airbus Space Systems met sur orbite géostationnaire l'Eutelsat 172B tout électrique

    Le satellite tout électrique Eutelsat 172B, conçu par Airbus Space Systems et lancé il y a quatre mois depuis Kourou par une Ariane 5, vient d'atteindre son orbite géostationnaire. Ce faisant, il bat le record de vitesse de la mise à poste d'un satellite par propulsion électrique (laquelle dure en général 6 à 7 mois lorsqu'il s'agit d'une propulsion électrique). La mise en service de ce satellite de télécommunication est prévue vers le 20 novembre, une fois que les essais en orbite de sa charge utile auront été faits et que son transfert vers l'orbite opérationnelle aura été mené à bien. Ce record de mise en orbite est notamment dû à deux innovations d'Airbus : deux bras robotiques déployables qui orientent les microprocesseurs électriques et contrôlent la direction de la poussée et l'altitude pendant les différentes phases de la mission ainsi que le vaste réseau mondial de stations sol WALIS développé par Airbus. A l'avenir 50% des satellites de télécoms pourraient utiliser la propulsion électrique pour le transfert vers l'orbite géostationnaire.

    12 Octobre 17 - aeromorning.com - latribune.fr - air-cosmos.com
    Aviation commerciale

    Aviation commerciale

    L'Union Européenne et l'ASEAN pourraient conclure l'an prochain un accord de ciel ouvert

    Selon La Tribune, l'Union Européenne et l'ASEAN (Association des nations de l'Asie du sud-est) négocient depuis plus d'un an un accord de ciel ouvert qui devrait être signé l'an prochain. L'objectif est de signer un accord de ciel ouvert portant uniquement sur les quatre premières libertés de l'air, celles qui permettent à une compagnie de débarquer et d'embarquer des passagers dans un pays tiers. Un tel accord permettrait notamment aux nouvelles compagnies low-cost long-courriers, européennes ou asiatiques, de se positionner sur des vols directs. Un tel accord permettrait aux compagnies des deux zones de mieux résister aux compagnies du Golfe.

    12 Octobre 17 - La Tribune
    Volotea va implanter à Marseille sa cinquième base française

    La compagnie espagnole Volotea multiplie les annonces. D'une part, elle va installer une nouvelle base à Marseille, qui s'ajoutera à celles de Nantes, Bordeaux, Strasbourg et Toulouse. Elle sera dotée de deux appareils et de 50 pilotes et personnels de cabine recrutés localement. La compagnie va y ouvrir 8 nouvelles lignes portant à 18 le nombre de destinations au départ de l'aéroport. Par ailleurs, elle ouvre quatre destinations à l'aéroport Lyon-Saint-Exupéry. Enfin, elle va ouvrir sa première route internationale à Montpellier, en direction de Munich. Revenant sur le modèle développé par cette low-cost, Edo Friart, directeur du développement international de Volotea précise :"nous relions les capitales régionales européennes entre elles par des vols directs". Née en 2012, Volotea exploite 243 lignes reliant 79 villes dans 16 pays et ouvre chaque année une cinquantaine de lignes nouvelles.

    12 Octobre 17 - Les Echos (03/10) - La Tribune - Le Progrès (10/10) - Lyon-Entreprises (09/10) - econostrum.info
    Vols retardés : comment se faire indemniser jusqu'à 600 euros ?

    Alors que Ryanair a annoncé récemment l'annulation de milliers de vols, Le Parisien revient sur le droit à indemnisation des passagers en cas de vol annulé conçu par un règlement européen. Selon une société d'aide aux passagers, près de 480 000 voyageurs français ont été victimes d'un retard de vol de plus de 3 heures cet été. Or, à peine 5 à 10% d'entre eux ont entrepris des démarches pour se faire indemniser. Une telle indemnisation peut aller jusqu'à 600 euros en cas de vol de plus de 3 500 kilomètres. Le quotidien détaille le dispositif d'indemnisation, précisant les démarches à effectuer, les montants prévus et les différents cas de figure.

    12 Octobre 17 - Le Parisien
    L'ENAC organise samedi sa Journée Portes Ouvertes

    L'ENAC organise samedi 14 octobre sa Journée Portes Ouvertes. Elle se tiendra de 9h30 à 18 heures. L'Ecole forme à la quasi-totalité des métiers des domaines de l'aéronautique et du transport aérien. Elle est la plus importante des Grandes écoles ou des Universités aéronautiques d'Europe. Créée en 1949, et basée à Orly, elle a été transférée à Toulouse en 1968.

    12 Octobre 17 - aerobuzz
    Economie - Conjoncture

    Economie - Conjoncture

    La French Fab veut doubler le nombre d'Entreprises de Taille Intermédiaire en France

    La mobilisation pour réindustrialiser la France n'a jamais été aussi intense, au moment où le gouvernement dit sa volonté de doubler le nombre d'ETI en France. A cette fin, Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances, vient de lancer la French Fab, version industrielle du French Tech, qui avait été lancé pour favoriser l'éclosion de startups du numérique. Pour accompagner l'accélération du mouvement, Bpifrance compte créer des accélérateurs "régionaux" et des accélérateurs "nationaux" dans les filières industrielles. A ce sujet, Bpifrance a ouvert la voie en mettant sur pied avec le GEAD du GIFAS un accélérateur "national" afin de renforcer la solidité, la compétitivité et la performance de la filière. D'autres filières doivent désormais recopier ce modèle. Par ailleurs, La Tribune revient sur le "plan ETI" de Bruno Lemaire et les sept mesures qui accompagneront la French Fab, depuis la fiscalité, la baisse du coût du travail en passant par la création d'un fonds de 10 milliards d'euros pour financer l'innovation.

    12 Octobre 17 - La Tribune - Stratégies
    Coriolis Composites : la French Fab a le mérite "de secouer les patrons français"

    La startup industrielle Coriolis Composites est membre de la French Fab. Clémentine Gallet, PDG, revient sur le développement de cette société créée il y a 15 ans et qui connaît une croissance de 20% par an. Concernant la démarche de la French Fab, elle estime qu'elle a le mérite de "secouer les patrons français, de changer leur logiciel", ajoutant : "ensuite, il faut industrialiser les produits et avoir des commerciaux pour les vendre. C'est là qu'on est mauvais". D'où l'idée de la French Fab de "chasser en meute" sous la même bannière afin de faire briller les produits français sur les salons étrangers.

    12 Octobre 17 - La Tribune
    Impôt sur les sociétés : des écarts importants entre la France et les pays qui l'entourent

    Les Echos rappellent l'écart existant en matière d'impôt sur les sociétés entre la France et d'autres Etats européens. Le taux facial en France est de 33,33%. La moyenne européenne se situe à 23% : s'il est de 25% en Espagne et aux Pays-Bas, il est de 22% en Suède et au Danemark, de 21% au Portugal, de 19% au Royaume-Uni et de 12,5% en Irlande. Le gouvernement français souhaite abaisser l'IS à 25% en 2022.

    12 Octobre 17 - Les Echos