Vous devez saisir une adresse email avant
de pouvoir modifier la fiche d'un adhérent.

Cette adresse servira lors de vos demande
de publication.

Entrer votre email :

Valider Annuler l'édition


















Enregister Annuler  


Enregister Annuler  

Enregister Annuler  
Editer / Envoyer un fichier



Enregister Annuler
Editer / Envoyer un fichier


px

px

Enregister Annuler
 
  • Synthèse de Presse du 05 février 2018
  •  

    Industrie

    Industrie

    L'industrie aéronautique française en force au Singapore Airshow 2018 qui ouvre ses portes demain

    Le Singapore Airshow 2018 ouvre ses portes demain à Singapour et les refermera dimanche 11 février. Air & Cosmos consacre de nombreuses pages à l'évènement. L'industrie française y sera, une fois encore, bien représentée, soit individuellement, soit dans des structures collectives. Ainsi, plus d'une vingtaine de PME et d'ETI hexagonales exposeront dans le Pavillon du GIFAS, parfois pour la première fois. Pour chacune d'entre elles, Singapour est l'occasion d'accélérer sur le marché asiatique en nouant des contacts, en recherchant des distributeurs locaux ou en élargissant toujours plus sa clientèle. Outre le militaire, le Salon de Singapour consacre une large place au marché de la MRO : les grands acteurs du secteur y présentent leurs solutions et en profitent pour renforcer leur maillage du marché dont Air France Industries - KLM E&M, Airbus ou Sabena technics. (Lire également ci-dessous en rubrique Défense).

    05 Février 18 - Air & Cosmos
    Airbus : Air Sénégal confirme sa commande de deux A330neo

    Airbus a confirmé la commande d'Air Sénégal pour deux A330neo, la nouvelle version remotorisée de l'A330. Cette commande fait suite au protocole d'accord qui avait été signé en novembre 2017 au Salon de Dubaï. "Nous sommes heureux de compter Air Sénégal comme nouveau client", a déclaré à ce sujet Fouad Attar, responsable des avions commerciaux d'Airbus Afrique-Moyen-Orient.

    05 Février 18 - air-journal.fr
    Anjou électronique va poursuivre sa croissance en 2018 et prévoit d'embaucher

    Anjou électronique a enregistré ces deux dernières années une forte croissance, passant de 9 à 13 millions d'euros de chiffre d'affaires entre 2015 et 2017. "Nous avons effectué un gros travail sur la réactivité des réponses aux appels d'offre en réorganisant les équipes en mode projet", explique Anne-Charlotte Fredenucci, président du groupe Ametra (nouveau nom du groupe Deroure depuis juin 2017). Alors que la société s'est rapprochée d'Ametra Ingénierie, autre filiale du groupe, Anjou électronique a investi dans l'impression 3D pour produire ses propres outillages sur mesure et sur l'équipement des opérateurs en écrans tactiles. Anne-Charlotte Fredenucci prévoit une nouvelle hausse des commandes et une vingtaine d'embauches en 2018. A la fin de 2017, la société a ouvert une antenne à Nantes pour le marché aéronautique et 5 embauches sont en cours.

    05 Février 18 - La Lettre api, Info Eco Bretagne - Pays-de-Loire
    Boeing et Embraer seraient sur le point de créer une coentreprise dédiée à la vente d'avions Embraer

    Selon divers médias, notamment brésiliens, Boeing et Embraer seraient sur le point de créer une coentreprise dédiée à la vente des avions commerciaux d'Embraer. Selon O Globo, les deux avionneurs seraient parvenus à un accord de principe mais ni l'un ni l'autre n'ont confirmé ou démenti l'information. Un tel accord démultiplierait les perspectives commerciales d'Embraer tout en lui permettant de réduire ses coûts de production en profitant des synergies d'achats avec Boeing. Pour l'avionneur américain, un tel accord lui permettrait de compléter son offre en matière de jets régionaux et de petite taille (70 à 140 sièges).

    05 Février 18 - O Globo - investir.lesechos.fr - La Tribune (02/03 et 04/02)
    Défense

    Défense

    Singapore Airshow 2018 : les aéronefs de surveillance maritime très attendus sur le Salon

    Parmi les équipements de défense présents au Salon de Singapour, une attention particulière sera portée à l'offre d'outils de surveillance et de patrouille maritimes. Le contexte actuel géo-stratégique explique notamment cette présence, renforcée par la longueur de façades maritimes que possèdent la plupart de ces Etats. La piraterie maritime qui sévit actuellement explique également cet intérêt.  Parmi les aéronefs dévolus à ces missions, figurent notamment le C295 MPA d'Airbus, le Falcon 2000 en version maritime multirôle, l'ATR72 équipé pour la surveillance maritime ou le Force Multiplier de Thales et PAL Aerospace, un Bombardier Dash-8 Q300 équipé de divers systèmes de surveillance. 

    05 Février 18 - Air & Cosmos
    Espace

    Espace

    Cité de l'Espace de Toulouse : un simulateur de fusée inauguré en 2021

    La Cité de l'Espace de Toulouse a vu le nombre de ses visiteurs croître de 25% l'an passé, atteignant 405 000 entrées (dont 367 000 payantes). Le séjour de Thomas Pesquet dans la Station Spatiale Internationale explique cette hausse. L'astronaute s'est d'ailleurs rendu le 15 octobre à la Cité qui a accueilli ce jour-là) 18 000 invités. Le nouveau planétarium, présenté en juillet, et la tenue du 30ème Congrès mondial des astronautes en octobre ont également contribué à la mise en valeur de l'établissement. La Cité prévoit d'installer un simulateur de lancement de fusée qui fera ressentir la pression au décollage. L'équipement, qui ouvrira en 2021, nécessitera un investissement de 7,1 millions d'euros (HT), financé par Toulouse Métropole. La Cité emploie 120 salariés et dispose d'un budget de 14,5 millions d'euros, en hausse de 15% en 2017.

    05 Février 18 - Les Echos
    Aviation commerciale

    Aviation commerciale

    Transavia France augmente son offre sièges de 18% cette année

    Transavia France a augmenté son offre de 12% l'an dernier et enregistré un coefficient de remplissage en hausse à près de 91%. La low-cost a par ailleurs atteint la rentabilité, annonce Nathalie Stubler, PDG, dans une émission consultable sur internet. En 2018, l'offre sièges va à nouveau croître de 18% sur le marché français au départ d'Orly, Nantes (+40%) et Lyon (+25%). Au total, Transavia ouvrira 12 nouvelles routes et augmentera les fréquences sur diverses lignes. La compagnie, qui emploie 1 000 personnes, embauchera cette année, 140 salariés supplémentaires.

    (* Interview en intégralité sur lesechos.fr/invitedesechos)

    05 Février 18 - Les Echos
    Fin de Notre-Dame-des-Landes : la Bretagne veut signer avec l'Etat un "pacte d'accessibilité"

    Après l'abandon du projet de Notre-Dame-des-Landes par le Gouvernement, Loïc Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne, souhaite finaliser au plus vite avec l'Etat un "pacte d'accessibilité". Une déclaration a été remise il y a quelques jours à Elisabeth Borne, ministre des Transports, qui présente les doléances des collectivités bretonnes. Celles-ci rappellent au ministre que "la non-réalisation de l'aéroport du Grand Ouest (...) induit une augmentation prévisible importante du trafic de l'ensemble des aéroports existants, et en particulier de l'aéroport de Rennes". Concernant cette plate-forme qui a accueilli l'an dernier 724 000 passagers, les élus demandent que l'Etat transfère au Conseil Régional le foncier jouxtant l'aéroport dont il est propriétaire. La Région souhaite affecter ce foncier à l'aménagement de l'aérogare, à la réfection des pistes et à des extensions de surface nécessaires aux activités aéroportuaires. Reste que la piste de cet aéroport, butant sur la vallée de la Vilaine, ne peut pas être allongée.

    05 Février 18 - La Tribune
    Economie - Conjoncture

    Economie - Conjoncture

    L'aéronautique, l'un des secteurs "euphoriques" qui va bénéficier le plus de la reprise

    L'aéronautique se révèle l'un des grands secteurs qui vont bénéficier à plein de la reprise estime la revue audiovisuelle en ligne Xerfi Canal. Emmenée par Airbus son "vaisseau amiral" qui a engrangé 755 commandes nettes l'an dernier, le média note que "c'est l'une des rares branches industrielles capable de valoriser la demande mondiale qui lui est adressée". L'activité s'annonce encore meilleure en 2018 sur fond de croissance constante du trafic aérien mondial. Selon Xerfi Canal, trois autres secteurs sont aujourd'hui "euphoriques" : l'automobile, le tourisme et tout ce qui ressort du conseil en entreprise.

    05 Février 18 - xerficanal. - La Tribune
    Medef : le processus électoral en vue de l'élection du prochain président démarre aujourd'hui

    C'est aujourd'hui que démarre au Medef le processus électoral pour l'élection du prochain président de l'organisation patronale. Le comité statutaire et le conseil exécutif doivent valider la répartition des sièges pour l'assemblée générale qui élira le 3 juillet le successeur de Pierre Gattaz. De cette répartition découlera le corps électoral du Medef des 5 prochaines années et la liste des 560 personnes désignées pour élire le futur président. Le Figaro revient sur cette élection et interroge trois candidats déclarés à la succession de Pierre Gattaz.

    05 Février 18 - Le Figaro
    Bpifrance met une "boîte à outils complète" à la disposition des PME et des ETI pour exporter

    Bpifrance, qui a repris l'an dernier la branche assurance export de la Coface, va également récupérer l'activité et les participations de CDC International Capital qui investit en partenariat avec des fonds souverains dans des entreprises se développant à l'international. Bernard Dufourcq, reconduit à la présidence de Bpifrance, veut aider les PME et ETI à aller à l'international. Il note en effet qu'"une PME sur deux n'est pas à l'international et une ETI sur deux non plus !". Or, explique-t-il, une "boîte à outils complète" est proposée par l'établissement pour accompagner les entreprises à l'export, dont une "assurance prospection" allant jusqu'à 30 000 euros de frais pris en charge pour une PME réalisant moins de 50 millions d'euros de chiffre d'affaires.

    05 Février 18 - La Tribune