Vous devez saisir une adresse email avant
de pouvoir modifier la fiche d'un adhérent.

Cette adresse servira lors de vos demande
de publication.

Entrer votre email :

Valider Annuler l'édition


















Enregister Annuler  


Enregister Annuler  

Enregister Annuler  
Editer / Envoyer un fichier



Enregister Annuler
Editer / Envoyer un fichier


px

px

Enregister Annuler
 
  • Synthèse de Presse du 06 février 2018
  •  

    Industrie

    Industrie

    Safran réussit son OPA sur Zodiac Aerospace

    A l'issue de son offre publique d'achat (OPA), Safran détient 79,74% du capital de Zodiac Aerospace et "au moins 71,87%" des droits de vote de la société, a précisé hier l'Autorité des marchés financiers (les résultats définitifs seront publiés prochainement par Euronext). Safran obtient donc suffisamment d'actions Zodiac Aerospace pour racheter l'équipementier. Le groupe qui avait lancé son offre sur Zodiac en janvier 2017 avait précisé qu'il donnerait suite à l'opération seulement si elle lui permettait de détenir plus des deux tiers des droits de vote de son homologue. En mai 2017, les deux sociétés avaient amendé les termes de leur accord de fusion en raison de difficultés de livraisons de Zodiac. L'offre devrait être rouverte du 19 février au 2 mars et l'AMF devrait publier les résultats finaux le 8 mars. 

    06 Février 18 - investir.lesechos.fr - boursorama.com - bourselefigaro.fr - usinenouvelle.com - Les Echos (06/02)
    Airbus : le premier vol de l'A330-800 se rapproche

    L'A330-800, le deuxième modèle de l'A330neo d'Airbus, se rapproche de son vol inaugural prévu à la mi-2018. L'avionneur a publié en effet sur son site, hier, des photos de son prototype à la sortie de l'atelier de peinture. Ce gros-porteur, qui rejoindra donc l'A330-900, sera décliné en deux versions, l'une de 242 tonnes, pouvant parcourir 13 900 kilomètres avec 257 passagers, et l'autre de 251 tonnes, qui pourra franchir 15 100 kilomètres. Cet A330-800 viendra remplacer l'actuel A330-200 en proposant une réduction de consommation de carburant de 25% par siège.

    06 Février 18 - journal-aviation.com
    Airbus Helicopters reçoit de l'EASA un agrément d'organisme de production unique

    Airbus Helicopters a reçu hier un agrément d'organisme de production unique (POA) de la part de l'EASA. Celui-ci remplace les certifications nationales jusque là en vigueur. Ce POA vient compléter l'agrément d'organisme de conception (DOA) unique, reçu en 2016. La mise en place de ce cadre commun à tous les sites de l'hélicoptériste, en France, Allemagne et Espagne, permettra de simplifier et d'améliorer leur collaboration industrielle. "La mise en oeuvre de ce POA unique nous permet de travailler en tant qu'entreprise véritablement intégrée et nous assure que nos différentes sites ne sont plus considérés comme des fournisseurs les uns des autres d'un point de vue réglementaire", a souligné Christian Cornille, vice-président chargé de l'Industrie chez Airbus Helicopters.

    06 Février 18 - journal-aviation.com
    Singapore Airshow 2018 : Aquarese veut s'imposer en Asie du Sud-est

    Parmi les sociétés présentes depuis ce matin au Singapore Airshow 2018, figure la société Aquarese, spécialiste de la découpe jet d'eau et d'autres procédés à ultra haute-pression, qui y participe pour la deuxième fois. Rachetée par l'américain Shape Technologies en juillet 2016, elle peut s'appuyer sur la société Flow Waterjet pour imposer ses machines en Asie du Sud-Est car celle-ci compte installer un centre de démonstration à Singapour au cours des prochaines semaines. Aquarese, qui a doublé son chiffre d'affaires entre 2015 et 2016, prévoit d'atteindre les 30 millions d'euros à l'horizon 2020. La part de l'aéronautique devrait rester à 75%. En vue de ce développement, elle compte agrandir ses installations en se dotant d'un nouveau bâtiment de 8 000 m2, opérationnel début 2019. La société compte par ailleurs développer son activité de sous-traitance. Elle a déjà pour clients Safran, Lisi Aerospace ou Ventana Aerospace.

    06 Février 18 - Air & Cosmos
    Assystem Technologies acquiert l'allemand SPS, spécialiste de l'assurance qualité

    Assystem Technologies a annoncé hier avoir finalisé avec succès son offre publique d'achat sur l'allemand SPS, spécialisé dans l'assurance qualité et la transformation numérique. Les deux entités combinées totaliseront un chiffre d'affaires de près d'un milliard d'euros.

    06 Février 18 - Les Echos
    Palmarès : les avionneurs et équipementiers en bonne place du palmarès des "500 meilleurs employeurs de France"

    Airbus Group arrive en première position des "500 meilleurs employeurs de France", un palmarès exclusif proposé par le magazine Capital avec l'Institut Statista. Comptant 48 000 salariés, l'avionneur obtient une note de 8,46 sur 10. Dassault Aviation (9 300 salariés) arrive en 4ème position avec 8,13 sur 10. Thales (34 500) en 5ème position avec 8,10 sur 10. Safran (38 200 salariés) arrive en 7ème position avec 7,92 sur 10. On notera également la 25ème place attribuée à Air France (44 200 salariés) avec une note de 7,54 et la 29ème occupée par Air Liquide (11 500 salariés) avec une note de 7,45. Le magazine précise la méthode suivie par l'enquête.

    06 Février 18 - Capital, numéro de février 2018
    L'année 2017 : retour en images sur l'activité de Dassault Aviation

    L'Usine Nouvelle a sélectionné 14 images qui retracent l'activité et les faits marquants de Dassault Aviation l'an passé. Ces images sont consultables à partir du lien suivant. https://www.usinenouvelle.com/photos/defense/diaporama-l-annee-2017-vue-par-dassault-aviation.646398/la-version-embarquee.7#galerie-anchor

    06 Février 18 - usinenouvelle.com
    Espace

    Espace

    SpaceX prévoit aujourd'hui le premier tir de sa fusée lourde Falcon Heavy

    La fusée Falcon Heavy de la société américaine SpaceX doit s'envoler pour la première fois aujourd'hui entre 13h30 et 16h30 (heure locale) depuis le centre spatial Kennedy en Floride. Haute de 70 mètres, la fusée assemble, sur 12 mètres de large, trois premiers étages de Falcon 9. Elle compte 27 moteurs Merlin fournissant une poussée de 2 500 tonnes. Lors de ce premier tir, très médiatisé par Elon Musk, fondateur et PDG de SpaceX, la fusée transportera sa première voiture Tesla Roadster, laquelle, assure-t-il, devrait -sur fond musical délivré par l'auto-radio (David Bowie)- tourner en orbite autour de la Terre jusqu'à frôler un jour la planète Mars. SpaceX prévoit de récupérer les trois premiers étages de Falcon Heavy : deux doivent revenir sur la base de tir, et le troisième se poser sur une barge en mer.

    06 Février 18 - usinenouvelle.com - Le Monde - Les Echos - Le Figaro - Financial Times (05/02) - The Wall Street Journal
    A voir : "En quête d'une nouvelle Terre", ce soir sur France 5

    La chaîne France 5 diffuse ce soir le documentaire "En quête d'une nouvelle Terre". Le physicien Christophe Galfard lève un à un les obstacles à surmonter pour que l'homme puisse coloniser un jour un autre astre, se disant convaincu que l'homme survivra à la Terre. Le premier objectif est de trouver la bonne planète sachant qu'aucune planète du système solaire ne peut abriter la vie. Et d'évoquer Proxima B qui gravite autour de Proxima du Centaure (40 000 milliards de kilomètres tout de même).

    06 Février 18 - Le Figaro
    Aviation commerciale

    Aviation commerciale

    Singapour : un aéroport complet dédié aux turbopropulseurs et donc aux ATR

    D'ici la fin de 2018, tous les vols commerciaux réalisés en turbopropulseurs régionaux disposeront à Singapour d'un aéroport dédié, celui de Seletar. En raison de la congestion croissante de l'aéroport de Changi, la société qui gère les deux plates-formes a décidé en effet de transférer l'ensemble des vols opérés par des turbopropulseurs sur cet aéroport jusqu'ici dédié à l'aviation d'affaires. Dans cet objectif, un terminal passagers de 9 000 m2 est en cours de construction. ATR sera l'un des bénéficiaires de cette décision : l'avionneur compte deux clients en Malaisie dont Firefly qui exploite déjà des ATR 72-500 et Malindo Air. Les deux opérateurs rencontraient des difficultés à Changi en raison de la densité du trafic.

    06 Février 18 - air-cosmos.com
    Le groupe Lufthansa standardisera l'ensemble des A320 exploités par ses cinq compagnies

    Le groupe Lufthansa poursuit la strandardisation de sa flotte d'A320 dans l'ensemble des compagnies qu'il détient : Lufthansa, Swiss, Austrian Airlines, Eurowings et Brussels Airlines. Ce processus s'applique aux avions qui seront livrés à partir de 2019. Il consiste à se concentrer sur les composant et coûteux, tels que la conception de la cabine et les galleys, mais n'exclut pas de l'étendre à d'autres éléments tels les équipements de secours qui se conformeraient à une seule norme appliquée à l'ensemble du groupe. Par ailleurs, la compagnie Lufthansa adopte une nouvelle livrée : si la grue qui orne la dérive des appareils est conservée, le fond gris et le célèbre logo jaune disparaissent. Selon le CEO de la compagnie, Carsten Spohr, repeindre ainsi les 330 avions de la compagnie prendra 8 ans. En 2017, 40 avions seront repeints.

    06 Février 18 - air-journal.fr
    Dubaï, meilleur aéroport international en 2017 avec 88,2 millions de passagers

    En terme de trafic passager international, l'aéroport de Dubaï a confirmé en 2017 sa position de numéro un mondial avec un nouveau record de 88,2 millions de passagers. Son trafic a augmenté de 5,5% au cours des 12 derniers mois. C'est en 2014 que cet aéroport, hub d'Emirates, a pris la première place "internationale" jusqu'ici détenue par Londres-Heathrow. En 2017, l'Inde est restée la principale destination depuis Dubaï avec 12 millions de passagers. Le Royaume-Uni arrive en deuxième position avec 6,4 millions (+6,7%), l'Arabie Saoudite en troisième avec 6,3 millions (+4,6%). Selon le patron de Dubaï Airports, Paul Griffiths, la barre des 90 millions de passagers doit être franchie cette année et la plate-forme va à nouveau s'agrandir de façon à pouvoir accueillir 118 millions de passagers à l'avenir.

    06 Février 18 - journal-aviation.com
    Economie - Conjoncture

    Economie - Conjoncture

    France Industrie : Philippe Varin estime essentiel de consolider nos filières industrielles

    Philippe Varin, président de France Industrie, la nouvelle entité officialisée en fin de semaine dernière (voir notre synthèse de vendredi), dit sa conviction, dans une interview, que le déclin de l'industrie française semble enrayé : le taux d'utilisation des capacités industrielles est de 86% aujourd'hui, la production a crû de 4% l'an dernier, les investissements d'un peu plus de 4%, et, au dernier trimestre 2017, "l'industrie a enfin créé de l'emploi". Mais Philippe Varin d'ajouter : "il nous reste un travail gigantesque à accomplir". Evoquant plusieurs difficultés (les charges sur l'emploi, les difficultés à recruter, la réforme en cours de l'apprentissage), il estime essentiel de consolider nos filières industrielles "si nous voulons renforcer nos PME". Et de préciser : "ces 15 dernières années, la préoccupation essentielle de nos grands groupes a été de se développer à l'international. A l'exception de quelques grands secteurs, comme l'aéronautique, où le GIFAS a fait des choses remarquables, les grands groupes n'ont pas tiré nos PME et nos ETI qui, du coup, ont fait du surplace (...). Il faut absolument développer des projets de R&D, des projets de rupture". Mais s'il remarque que "nous sommes bien placés pour les avions ou les paquebots du futur, par exemple", il est souhaitable d'être plus présents sur d'autres secteurs à l'avenir.

    06 Février 18 - L'Opinion
    PME-ETI : pourquoi la numérisation de l'entreprise est essentielle pour demeurer compétitif

    Les PME françaises accusent un retard préoccupant en matière de numérisation. Selon une enquête de Bpifrance, 45% des dirigeants n'ont pas de vision de la transformation digitale de leur entreprise et 73% d'entre eux sont "très peu avancés" dans leur digitalisation. Le Figaro revient sur cette réalité, rappelant qu'à fin 2016, selon l'Insee, 19% des TPE employant moins de 10 personnes n'avaient pas de connexion internet et seules 27% d'entre elles s'étaient créé un compte sur un média social. De façon plus générale, on constate que plus une entreprise est petite, plus son retard est grand. Mounir Mahjoubi, secrétaire d'Etat chargé du Numérique, doit annoncer prochainement plusieurs mesures en faveur de la numérisation des PME.

    06 Février 18 - Le Figaro