Vous devez saisir une adresse email avant
de pouvoir modifier la fiche d'un adhérent.

Cette adresse servira lors de vos demande
de publication.

Entrer votre email :

Valider Annuler l'édition


















Enregister Annuler  


Enregister Annuler  

Enregister Annuler  
Editer / Envoyer un fichier



Enregister Annuler
Editer / Envoyer un fichier


px

px

Enregister Annuler
 
  • Synthèse de Presse du 09 février 2018
  •  

    Industrie

    Industrie

    ATR va proposer d'ici la fin de l'année des sièges plus larges dans ses appareils

    ATR va proposer à ses clients des sièges plus larges (18 pouces au lieu de 17,2), disponibles d'ici la fin de l'année. Plus légers, ils permettront de réduire de 130 à 160 kilos une cabine de 72 sièges, "ce qui pourrait permettre de mettre plus de sièges à bord et de générer plus de revenus pour les compagnies", estime Tom Anderson, vice-président Programmes et Services clients d'ATR. Concernant l'avionique de l'appareil, l'EASA a certifié en juillet dernier le Standard 3, lequel équipe désormais en série les nouveaux avions et peut équiper les avions déjà en service par retrofit. A ce sujet, Tom Anderson précise qu'ATR a déjà commencé à travailler sur le Standard 4 "et à déterminer ce qui y sera intégré".

    09 Février 18 - journal-aviation.com
    Singapore Airshow : de nouveaux clients pour la plate-forme Skywise d'Airbus

    Les compagnies AirAsia, Asiana Airlines et Etihad utiliseront le service premium de Skywise d'Airbus. Ce service permettra notamment d'anticiper des défaillances et d'améliorer la fiabilité de la flotte, a expliqué, au Singapore Airshow, Laurent Martinez, Senior vice-president de la branche Services d'Airbus. Par ailleurs, Bangkok Airways, LATAM et WOW Air ont, elles aussi, rejoint Skywise et auront accès à Skywise Core. Ces six nouveaux utilisateurs de Skywise rejoignent les trois premiers clients de cette plate-forme, Peach, Emirates et easyJet. Au total, plus d'un millier d'avions sont désormais connectés à Skywise.

    09 Février 18 - journal-aviation.com
    Safran renouvelle un contrat de maintenance pour les A380 de Singapore Airlines

    Safran Electrical & Power a profité du Singapore Airshow pour signer avec Singapore Airlines le renouvellement d'un contrat de services pour le support de sa flotte d'Airbus A380 sur les dix prochaines années. La compagnie compte aujourd'hui 19 très gros porteurs. Le contrat porte sur le soutien d'équipements électriques en incluant la maintenance, l'accès au service pooling et un service logistique de porte à porte. "Nous avons accompagné Singapore Airlines depuis l'entrée en service des A380 dans leur flotte, souligne Alain Berger, directeur commercial Services & Programmes de Safran Electrical & Power. C'est une nouvelle étape dans le renforcement de notre relation", précisant que cela amènera à proposer de nouveaux types de services.

    09 Février 18 - aeromorning.com - air-cosmos.com
    Cefival présente pour la première fois au Singapore Airshow

    La société Cefival est présente pour la première fois au Singapore Airshow qui se déroule du 5 au 11 février. Spécialiste des profilés extrudés en acier et en titane destinés aux aérostructures, aux moteurs d'avions et à l'aménagement des cabines passagers, Cefival est notamment présente dans l'A350 ou le Boeing 787 (rails de fixation de sièges passagers) comme dans les moteurs CFM56, GE90 et GP7000. Implantée à Persan, dans le Val d'Oise, Cefival réalise un chiffre d'affaires de 16 millions d'euros. Désormais, elle compte élargir et diversifier sa base clients aéronautiques, notamment sur le segment des moteurs.

    09 Février 18 - Air & Cosmos
    Les livraisons d'avions à l'Iran compromises par le risque de remise en cause de l'accord sur le nucléaire par les Etats-Unis

    Alors qu'Iran Air a commandé à Airbus 106 appareils, l'avionneur n'a pu lui livrer à ce jour que 9 appareils (A320 et A330). Boeing, qui a reçu deux commandes pour un total de 140 appareils, n'en a livré aucun. Le risque que la nouvelle administration américaine remette en cause l'accord signé sur le nucléaire iranien est avancé pour expliquer cette situation. Néanmoins, l'activité commerciale entre la France et l'Iran a doublé l'an dernier par rapport à 2016 et la France est devenue le quatrième partenaire commercial de Téhéran. Emmanuel Macron doit effectuer une visite officielle en Iran en mai prochain.

    09 Février 18 - Les Echos
    Portes ouvertes au Lycée Airbus samedi matin 10 février

    Demain matin, samedi 10 février, le Lycée Airbus organise une journée portes ouvertes, notamment destinée à présenter ses quatres formations en Bac Professionnel d'une durée de trois ans (deux ans sous statut scolaire, un an en apprentissage). Elles s'adressent à des élèves de niveau 3ème minimum, âgés de 15 à 18 ans. Chaque année, ce lycée d'entreprise forme près de 300 jeunes gens. En 2017, il a obtenu un taux de réussite de 100% au bac. "Nous attendons des jeunes motivés,  qu'ils soient ou non familiers avec le secteur aéronautique", explique Marie-Stéphane Pefferkorn, directrice du Lycée.

    (* Portes ouvertes samedi 10 février de 8h à 12h30, Lycée Airbus, Usine Airbus Saint-Eloi, Toulouse. Inscription pour le test d'admission sur www.lyceeairbus.com)

    09 Février 18 - aerocontact.com
    Défense

    Défense

    Airbus signe une déclaration d'intention avec les 7 clients de lancement de l'A400M

    Airbus a signé une lettre d'intention avec les sept pays européens clients de lancement de l'A400M. L'accord définit le cadre d'un avenant au contrat mutuellement engageant, qui devrait être finalisé en 2018. Dans un communiqué, Airbus a précisé : "cette déclaration d'intention, finalisée aujourd'hui, représente un pas important vers la signature en 2018 d'un accord définitif avec l'OCCAR et les nations clientes de lancement, en vue de réduire les risques et d'assurer l'avenir du programme".

    09 Février 18 - La Tribune - usinenouvelle.com - Financial Times - Les Echos
    La nouvelle Loi de Programmation Militaire devrait être votée définitivement en juin

    Le projet de Loi de Programmation Militaire (LPM) pour les années 2019-2025 a été présentée jeudi en Conseil des Ministres. Elle doit être examinée en mars à l'Assemblée et en mai au Sénat en vue d'un vote définitif début juin. Le gouvernement s'engage à augmenter le budget des armées de 1,7 milliard d'euros par an jusqu'en 2022, puis de 3 milliards par an à partir de 2023. Sur un montant total de près de 300 milliards d'euros de crédits entre 2019 et 2023, la part allouée au matériel et à sa modernisation s'élève à 112,5 milliards. Notamment, les crédits de recherche et de développement sont augmentés. De plus, la future LPM porte peu à peu le montant des provisions pour les opérations extérieures de 450 millions à 1,1 milliard à partir de 2020 et réduit le "report de charges". Eric Trappier, qui préside le GIFAS et le CIDEF, a estimé que ce projet "marque un effort important de la Nation pour ses armées. Toute la filière industrielle apporte son soutien à cet effort confirmant le caractère central d'une autonomie stratégique française et européenne qui repose sur une indépendance de moyens à laquelle contribue la base industrielle et technologique de défense fraçaise compétitive, innovante, exportatrice et créatrice d'emplois stables à forte valeur ajoutée technologique". (Lire également nos informations en rubrique "En direct du GIFAS)

    09 Février 18 - Le Monde - Le Figaro - La Tribune - Les Echos - Le Parisien
    Armée de l'Air : ce que prévoit la Loi de Programmation Militaire d'ici à 2025

    Le projet de Loi de Programmation Militaire prévoit, en ce qui concerne l'armée de l'Air, l'arrivée de 15 Airbus MRTT d'ici à 2025 ainsi que la rénovation de tous les Mirage 2000D et la reprise des livraisons de Rafale. 28 exemplaires de l'avion de combat sont prévus entre 2022 et 2024. Une nouvelle tranche de 30 Rafale sera commandée en 2023. En revanche, note Le Figaro, aucune commande ne sera passée durant la période 2019-2021. L'armée de Terre devrait être équipée, pour sa part, de 147 hélicoptères de reconnaissance et d'attaque (dont 67 Tigre), de 115 hélicoptères de manoeuvre (dont 70 NH90 et 8 Caracal) et d'une vingtaine de drones tactiques, précise air-cosmos.com. Enfin, la Marine nationale accueillera, entre autres, trois avions de surveillance et d'intervention entre 2024 et 2025.

    09 Février 18 - Le Figaro - Le Monde - Le Parisien - air-cosmos.com
    Loi de Programmation Militaire : 6 000 postes créés d'ici 2025

    La future LPM prévoit par ailleurs d'importants recrutements. Alors que 60 000 postes ont été supprimés entre 2005 et 2015 dans les armées, elle compte créer 6 000 postes d'ici à 2025 pour porter l'effectif total du ministère des Armées à 275 000 personnes. Les soldats bénéficieront notamment d'un budget en hausse de 14% pour les dépenses liées aux conditions de travail et de vie.

    09 Février 18 - Le Parisien - Le Monde - Le Figaro
    La cyberdéfense française verra ses effectifs passer de 3 000 à 4 000

    La future LPM renforce notamment la cyberdéfense au sein des forces armées. Un millier de postes supplémentaires feront passer de 3 000 à 4 000 le nombre de "cybercombattants". Par ailleurs, une "revue stratégique cyberdéfense", présentée hier en conseil des ministres par le SGDSN, réclame de nouveaux pouvoirs pour permettre à l'Anssi de mieux détecter les attaques. Pour Louis Gauthier, patron du SGDSN, l'organisation de la cyberdéfense doit renforcer sa gouvernance pour être plus efficace. Par ailleurs, la revue demande que les opérateurs de télécoms et les hébergeurs soient plus impliqués dans cette lutte contre.

    09 Février 18 - Les Echos
    Aviation commerciale

    Aviation commerciale

    La présidente de la Région Occitanie appelle l'Etat à rester actionnaire de l'aéroport de Toulouse

    A propos de l'aéroport de Toulouse-Blagnac, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, a précisé, hier jeudi, : "Il est indispensable que l'Etat reste actionnaire dans cet aéroport parce qu'il a une dimension nationale. L'actionnariat public doit rester majoritaire". L'élue estime en effet que cet aéroport "a une spécificité unique en France. Il sert notre industrie aéronautique, notamment à Airbus pour ses essais. C'est donc une question de souveraineté nationale et je pèse mes mots", insistant encore : "notre aéroport n'est pas simplement un aéroport commercial comme à Nice".

    09 Février 18 - toulouse.latribune.fr
    Economie - Conjoncture

    Economie - Conjoncture

    Apprentissage : le Premier ministre présente aujourd'hui les mesures de la réforme

    C'est aujourd'hui qu'Edouard Philippe, Premier ministre, présente les mesures de réforme de l'apprentissage : une vingtaine de mesures destinées à "transformer" en profondeur l'apprentissage. Suivront les réformes, d'ici fin février, de la formation professionnelle et de l'assurance-chômage. Les Echos présentent les "mesures clefs" de cette réforme.

    09 Février 18 - Les Echos - La Tribune
    En direct du GIFAS

    En direct du GIFAS

    Loi de Programmation Militaire : le CIDEF se félicite des orientations stratégiques adoptées

    Le Conseil des Industries de Défense Française (CIDEF), que préside Eric Trappier, s'est félicité des orientations stratégiques adoptées par la LPM présentée hier en Conseil des Ministres. "Ce sont de bonnes nouvelles pour nos armées et l'industrie répondra présente, avec engagement et sens des responsabilités", explique le Conseil. "Ces orientations constituent en effet la condition nécesssaire et indispensable à une bonne préparation de l'avenir", relève-t-il dans un communiqué, soulignant "l'importance accordée à l'équipement des Forces, avec l'accélération de la modernisation des armées, la coopération européenne et l'innovation".
    A ce sujet, le CIDEF estime que les enjeux majeurs de l'industrie, tant en termes d'avenir que de souveraineté, passent en particulier par le respect de cinq points essentiels de la LPM :
    - un montant dédié aux Programmes d'Etudes Amont en nette progression.
    - le maintien et le lancement de programmes nationaux, nécessaires pour remplacer les équipements devenus obsolètes (et sans remise en cause ou étalement de ces nouveaux programmes).
    - La nécessité de développer une coopération européenne réaliste afin de préparer l'avenir.
    - La réussite de la réforme du MCO engagé par la Ministre des Armées, à laquelle l'industrie apportera tout son concours.
    - Un soutien à l'export accru.

    09 Février 18 -