Vous devez saisir une adresse email avant
de pouvoir modifier la fiche d'un adhérent.

Cette adresse servira lors de vos demande
de publication.

Entrer votre email :

Valider Annuler l'édition


















Enregister Annuler  


Enregister Annuler  

Enregister Annuler  
Editer / Envoyer un fichier



Enregister Annuler
Editer / Envoyer un fichier


px

px

Enregister Annuler
 
  • Synthèse de Presse du 08 mars 2018
  •  

    Industrie

    Industrie

    Dassault Aviation : bénéfice net ajusté en hausse de 27 % en 2017

    L'avionneur indique avoir dégagé un chiffre d'affaires ajusté de 4,8 milliards d'euros en 2017 (+ 34 %), contre 3,6 millions d'euros un an plus tôt. Sur l'année écoulée, Dassault Aviation enregistre un résultat opérationnel ajusté à 348 millions d'euros (contre 218 millions en 2016), soit une marge de 7,2 % du chiffre d'affaires. Le bénéfice net ajusté est lui aussi en croissance, à 489 millions d'euros (+ 27 %). Les prises de commandes ont été de 3,16 milliards d'euros cette année, contre 9,6 millions d'euros en 2016, et comptabilisent 41 commandes de Falcon, contre 33 l'année précédente. Début janvier, le groupe a annoncé 49 livraisons de Falcon en 2017, soit le même nombre qu'en 2016, ainsi que 9 livraisons de Rafale (8 Export, 1 France). En 2018, Dassault Aviation s'attend à un chiffre d'affaires proche de celui de 2017, et prévoit de livrer 40 Falcon ainsi que 12 Rafale (9 Export et 3 France). Pour rappel, Dassault Aviation a lancé fin février son nouveau jet d'affaires haut de gamme, le Falcon 6X, après l'abandon du programme Falcon 5X en raison de problèmes de moteur. L'année 2017 a aussi été marquée par la levée de l'option du Qatar pour 12 Rafale additionnels, ainsi que par la mise en œuvre des premières actions du plan de transformation "Piloter Notre Avenir" et, enfin, par la création de la Joint-Venture Dassault Reliance Aerospace Limited et la pose de la première pierre de l’usine de Nagpur, en Inde.

    08 Mars 18 - Lesechos.fr - Usinenouvelle.com - Boursier.com - Boursorama.com - Capital.fr
    Airbus : FLC Group commande 24 A321neo pour Bamboo Airways

    Le groupe vietnamien FLC a signé un protocole d'accord portant sur l’acquisition de 24 Airbus A321neo, pour un prix catalogue de 3,1 milliards d’euros. Les appareils seront destinés à sa filiale Bamboo Airways, compagnie hybride à la fois low-cost et classique, qui sera lancée fin 2018. Les livraisons devraient débuter rapidement, et s’étaler jusqu’en 2025. La compagnie a indiqué qu’elle pourrait s’engager par la suite sur 24 A321neoLR, afin de lancer des liaisons plus longues.

    08 Mars 18 - Air-cosmos.com – Boursier.com – Reuters.com – Journal-aviation.com
    Airbus confirme l’ajustement des cadences de production des programmes A380 et A400M

    Airbus a annoncé mercredi, lors de son Conseil d’entreprise européen, prévoir la production de six A380 et de huit A400M par an à compter de 2020. Cette réduction des cadences affectera "au maximum 3 700 postes sur les sites situés dans les pays fondateurs de l’entreprise : la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Espagne", a indiqué le groupe. Guillaume Faury, à la tête de l’aviation commerciale, a toutefois martelé : "c'est de la baisse de charge, ce n'est pas de la baisse d'effectifs". Airbus, qui s’engage à gérer ce processus social de manière "responsable", a assuré pouvoir proposer des opportunités à la plupart des employés impactés, et effectuer un redéploiement vers les programmes qui connaissent actuellement une montée en cadence. "L’entreprise communiquera, en temps utile, de plus amples informations sur l’avancée des discussions avec les partenaires sociaux", a informé le groupe.

    08 Mars 18 - Lesechos.fr – Lefigaro.fr - Lemonde.fr - Usinenouvelle.com – Lexpress.fr – Challenges.fr – Leparisien.fr
    Le GIFAS et Aéro Montréal signent un accord de coopération

    Le GIFAS et le cluster aérospatial québécois Aéro Montréal ont conclu, mercredi, un accord de coopération en marge de la mission économique organisée par le ministère québécois de l’Économie, de la Science et de l’Innovation en France. Signé en présence du Premier ministre du Québec, Philippe Couillard, ce partenariat a pour objectif de soutenir la consolidation des chaînes d'approvisionnement aérospatiales québécoise et française afin de répondre aux besoins du marché et des maîtres d'oeuvre. Cela passera par une veille active d’opportunités en vue de favoriser le développement d’affaires entre les deux grappes. "Cette signature avec le GIFAS, l’un des plus grands regroupements d’industries aérospatiales, officialise une relation de confiance déjà bien établie et qui continue de faciliter l’accès réciproque à des marchés à fort potentiel pour nos entreprises", a déclaré Suzanne M. Benoît, PDG d'Aéro Montréal. "Quelque 25 filiales d’entreprises françaises du secteur aéronautique sont déjà implantées au Québec, et le GIFAS a choisi Montréal pour y ouvrir son bureau de représentation pour l’Amérique du Nord en 2016, en collaboration avec Business France", a quant à lui rappelé Eric Trappier, Président du GIFAS. "Cette entente entre le GIFAS et Aéro Montréal permettra d’approfondir encore davantage les relations déjà bien établies entre nos deux industries", a-t-il conclu. Un avis partagé par Suzanne M. Benoît, pour qui "cette entente va faciliter le dialogue entre les entreprises qui composent nos deux grappes et favoriser d’éventuels partenariats et opportunités d’affaires". La veille, à Toulouse, l’IRT Saint-Exupéry, le CRIAQ et l’Institut de valorisation des données se sont engagés sur un partenariat stratégique dans les domaines de l’aéronautique, de l’aérospatial et des systèmes embarqués pour une durée de 5 ans.

    08 Mars 18 - Air-cosmos.com - Aerobuzz.fr
    Airbus a reçu 43 commandes nettes et livré 65 avions en janvier-février

    L'avionneur a reçu 43 commandes nettes et livré 65 appareils sur les deux premiers mois de l'année. Au cours du seul mois de février, Airbus a livré 38 appareils, dont le premier A350-1000 à son client de lancement Qatar Airways, 7 A350-900 et 29 avions de la famille A320. A la fin février, le carnet de commandes d'Airbus s'élevait à 7 243 appareils, dont 6 126 avions de la famille A320, 308 Airbus A330, 700 A350 et 109 A380, a précisé le groupe.

    08 Mars 18 - Lesechos.fr - Lefigaro.fr - Boursier.com - Zoneborse.com - Lexpress.fr
    Thales, choisi par Saint-Martin pour la reconstruction de son infrastructure aérienne

    Thales a été choisi par l'aéroport international Princess Juliana de Saint-Martin, dans les Caraïbes, pour l'accompagner dans la reconstruction de son infrastructure de contrôle du trafic aérien (ATC) et de surveillance radar. Suite aux ravages de l'ouragan Irma, l’aéroport s’est laissé un délai record de 7 mois pour procéder à l'installation du radar primaire TopSky-ATC et STAR NG co-monté avec le radar secondaire Thales RSM970S. En choisissant les systèmes les plus évolués du marché, l'aéroport SXM ambitionne d'aller bien au-delà du rétablissement de ses services et de se positionner comme une véritable plaque tournante du transport aérien dans les Caraïbes orientales.

    08 Mars 18 - Boursier.com – Lexpress.fr – Abcbourse.com
    Latécoère s'attaque à sa transformation industrielle

    L’équipementier aéronautique, spécialisé dans les aérostructures et les systèmes d’interconnexions, a présenté de bons résultats annuels [Lire notre synthèse du 6 mars 2018]. Bénéficiant d’une profitabilité en hausse grâce au plan Transformation 2020, lancé l’année dernière, le groupe mise sur la modernisation de son outil industriel et de ses produits. Latécoère inaugurera en mai prochain une nouvelle usine 4.0 ultra-automatisée, à Montredon (Haute-Garonne). Cette dernière ouvrira la voie à une maintenance préventive et prédictive. Parallèlement, Yannick Assouad, à la tête de la société, met l’accent sur l’innovation pour se différencier de la concurrence. En témoigne le projet NexGED (Next Generation Equipped Door), une porte électrique de nouvelle génération, qui intéresse Airbus. Elle étudie également le remplacement des composites thermodurcissables par des composites thermoplastiques, ainsi que la production en série des pièces réalisées en fabrication additive. A plus long terme, la dirigeante souhaite développer son offre dans la connectivité des avions, notamment via la technologie LiFi, qui permet de transmettre de la donnée via la lumière. "Les premières applications devraient apparaître dans les trois ans", prédit Yannick Assouad.

    08 Mars 18 - Usinenouvelle.com
    Safran et Toray signent un nouvel accord

    Safran a signé un nouvel accord avec le japonais Toray, spécialiste de la fibre de carbone, relatif à la fourniture de matériaux composite haute performance. "Suite à l'accord de long terme conclu il y a un an, ce nouvel accord vient concrétiser la deuxième étape de notre collaboration (...) et marque une étape vers un portefeuille de produits plus large", a indiqué Thierry Viguier, Vice-President Materials Purchasing chez Safran. Selon Yasuo Suga, Senior Vice President et General Manager de la Torayca & Composite Division de Toray, "les stratégies de nos sociétés, clairement focalisées sur des solutions offrant innovation et valeur-ajoutée, sont parfaitement en phase et nous sommes convaincus que notre collaboration va poursuivre son développement dans le futur".

    08 Mars 18 - Zonebourse.com - Tradingsat.com
    Airbus a finalisé la vente de Plant Holdings

    Airbus annonce avoir finalisé la vente de Plant Holdings, qui détient les activités d'Airbus DS Communications, à Motorola Solutions. Airbus DS Communications (100 millions de dollars de chiffre d'affaires en 2016) est l'un des principaux fournisseurs en Amérique du Nord de logiciels de centres de commande pour la gestion des appels d'urgence (911) et l'envoi d'alertes à la population. "Cette cession entre dans le cadre du remodelage du portefeuille de la division Airbus Defence and Space annoncé en septembre 2014", indique le groupe.

    08 Mars 18 - Boursorama.com
    Espace

    Espace

    Airbus et IBM créent un droïde intelligent pour assister les astronautes sur l’ISS

    Airbus et IBM ont conçu "le premier système d'assistance de vol et d'équipage basé sur l'intelligence artificielle", indique Manfred Jaumann, Directeur charges utiles et microgravité chez Airbus. Appelé Cimon (pour "Crew Interactive MObile CompanioN"), ce droïde sera chargé d’assister l’astronaute allemand Alexander Gerst lors de sa mission, de juin à octobre, à bord de l’ISS. Ce collègue personnalisé, n’interagissant qu’avec Alexander Gerst, prendra la forme d’une sphère de 5 kg, équipée de caméras et de haut-parleurs, et d'un écran doté d’un visage minimaliste. "Alexander Gerst a eu son mot à dire dans la sélection du visage et de la voix de Cimon, de sorte qu'il puisse, lui aussi, se lier d'amitié avec son collègue électronique", indique Airbus. Grâce à l'intelligence artificielle, le droïde pourra également développer des aspects psychologiques pour établir une interaction avec un humain. En outre, Cimon, qui aura en mémoire les plans et les procédures du module Columbus de l'ISS, sera capable de se déplacer en autonomie. Par précaution, il n'aura pas accès aux commandes de la station, précise Airbus. A terme, "l'idée est d'envoyer à l'avenir un nouvel assistant dans l'ISS pour qu'il soit un membre spécial de l'équipage et reconnaisse toutes les voix", détaille le groupe. Pour se préparer à l’apesanteur, Cimon sera testé lors de vols paraboliques vendredi prochain.

    08 Mars 18 - Lesechos.fr
    Sécurité

    Sécurité

    Hologarde, le nouveau système anti-drones de Thales

    Co-développé par la DSNA (Direction des Services de la Navigation Aérienne), le Groupe ADP et Thales, la solution Hologarde vise à protéger les sites sensibles à longue distance contre les drones malveillants. Présentée mercredi, au salon international du contrôle aérien à Madrid, cette solution est actuellement évaluée sur l'aéroport de Paris-Charles de Gaulle. Elle a également bénéficié d’une installation expérimentale lors du salon du Bourget, l’été dernier, ce qui lui a permis de détecter 131 drones-tests à une distance de 5 km. Hologarde, qui intègre une technologie unique au monde en matière de radars holographiques, pourrait voir sa portée encore augmentée, et même proposer des moyens de neutralisation. La solution complète sera livrable à des clients avant la fin de l'année 2018.

    08 Mars 18 - Boursier.com – Tradingsat.com
    Environnement & Développement durable

    Environnement & Développement durable

    Plus de 100 000 vols ont été effectués sur une base biocarburant depuis 2011

    A l’occasion du lancement de la campagne d’essais en vol du programme ecoDemonstrator, Olivier Rolland, responsable des carburants d'aviation durable chez Boeing, revient sur l’intérêt des biocarburants. Outre l’enjeu environnemental (une réduction jusqu’à 80 % des émissions de CO2), il est à noter que les carburants d'aviation durables certifiés sont en moyenne de meilleure qualité que les carburants fossiles, et ils n’impliquent pas de modifications des infrastructures existantes. Couplés aux innovations technologiques, ainsi qu’à une meilleure efficience opérationnelle et surtout à un outil réglementaire adapté, ils promettent d’aider l’industrie aéronautique à atteindre les deux objectifs qu’elle s’est fixés : un bilan carbone neutre en 2020 et un niveau d’émission de CO2 égale à la moitié de celui de 2005 en 2050. Il y a donc un vrai enjeu de structurer une filière de biocarburants durables.

    08 Mars 18 - Usinenouvelle.com