Vous devez saisir une adresse email avant
de pouvoir modifier la fiche d'un adhérent.

Cette adresse servira lors de vos demande
de publication.

Entrer votre email :

Valider Annuler l'édition


















Enregister Annuler  


Enregister Annuler  

Enregister Annuler  
Editer / Envoyer un fichier



Enregister Annuler
Editer / Envoyer un fichier


px

px

Enregister Annuler
 
  • Synthèse de Presse du 13 mars 2018
  •  

    Industrie

    Industrie

    Dassault Aviation : les atouts du Falcon 6X passés au crible

    Le lancement du Falcon 6X de Dassault Aviation fait l'objet de plusieurs reportages. Le Journal de l'Aviation passe en revue les "rivaux directs" nord-américains de l'appareil et examine les atouts du biréacteur à ce sujet tels la cabine, le confort à bord, l'autonomie, les commandes de vol  numériques et la flexibilité. Air & Cosmos présente quant à lui en détail l'appareil dans son dernier numéro et insiste tout particulièrement sur la voilure du Falcon 6X, laquelle est équipée d'un flaperon, "surface de contrôle qui cumule les rôles de volet et d'aileron", ce qui permet un contrôle beaucoup plus fin de la portance et de la traînée. D'après l'avionneur, l'utilisation de ce type de volets permet d'abaisser la vitesse de décollage de 27,7 km/h par rapport à la concurrence. L'appareil y gagne en confort et en visibilité, notamment en cas d'approches pentues.

    13 Mars 18 - air & Cosmos.com - journal-aviation.com
    Latécoère founira des bancs de tests systèmes à Airbus Helicopters pour l'ensemble de ses programmes

    Latécoère a été choisi par Airbus Helicopters pour la conception et le développement de bancs de tests systèmes pour tous ses programmes. Ce contrat, d'une durée de deux ans renouvelables, permet à la branche Systèmes d'Interconnexion de Latécoère d'étendre son expertise "Bancs de test Systèmes" au sein du groupe Airbus. Cette branche réalise 39% du chiffre d'affaires de l'industriel.

    13 Mars 18 - aeromorning.com
    Bpifrance : l'Accélérateur PME affiche un bilan satisfaisant et lance sa quatrième promotion

    L'Accélérateur PME lancé par Bpifrance en 2015 affiche un bilan satisfaisant. Les 58 entreprises qui ont participé à la deuxième promotion et qui ont bénéficié d'un accompagnement de 24 mois ont vu leur chiffre d'affaires augmenter en moyenne de 25% et leurs effectifs de 34%. Soit au total 1 894 créations d'emploi. Ces PME ont bénéficié de conseils, de formation et de mise en réseau. La quatrième promotion, lancée en début de semaine, compte 56 PME dont plus de la moitié est issue du secteur de l'industrie. Pour atteindre l'objectif des 4 000 entreprises embarquées dans l'Accélérateur à l'horizon 2021, BpiFrance va développer ses accélérateurs en région et s'appuyer sur les filières industrielles, à l'image de l'Accélérateur lancé dans l'Aéronautique avec le GIFAS.

    13 Mars 18 - premium.lefigaro.fr
    Nomination chez Sofradir

    Jean-François Delepau devient président du groupe Sofradir, spécialiste des technologies d'imagerie haute-performance pour des applications spatiales, de défense et commerciales. Ancien directeur général d'ULIS, société du groupe Sofradir, il pilotera l'intégralité des opérations dans les secteurs du spatial, de la défense et commercial pour les 3 sociétés du groupe, Sofradir, ULIS et Sofradir-EC, basée aux Etats-Unis. Safran et Thales sont actionnaires à parts égales (50/50) du groupe Sofradir.

    13 Mars 18 - aeromorning.com - Les Echos
    Le marché mondial des hélicoptères civils repart à la hausse, selon une étude d'Honeywell

    Entre 4 000 et 4 200 hélicoptères civils seront livrés dans le monde entre 2018 et 2022, estime une étude publiée par Honeywell. Outre un meilleur climat économique, la réforme des taxes aux Etats-Unis sur l'acquisition de nouveaux hélicoptères favorise l'achat de nouvelles machines par les opérateurs. Au cours des 12 prochains mois, l'exploitation d'hélicoptères devrait augmenter de manière significative,h en Amérique du Nord surtout, mais également en Europe et en Amérique Latine. La majorité des acquisitions à venir porte sur des hélicoptères légers mono-moteur.

    13 Mars 18 - aerobuzz.fr
    Défense

    Défense

    A400M français : Guillaume Faury annonce aux députés un meilleur taux de disponibilité

    Devant les députés de la Commission de la défense nationale et des forces armées, Guillaume Faury, patron de la branche Commercial Aircraft d'Airbus, a présenté les ambitions de l'avionneur au sujet du taux de disponibilité de la flotte française d'A400M (13 appareils actuellement, 15 à fin 2018-début 2019). D'ici le mois d'avril, assure-t-il, on atteindra le taux de 50% pour les 10 appareils prêts à voler (trois autres sont en chantier de rétrofit actuellement). Et d'assurer que "l'avion arrivera à ses objectifs dans le cadre du plan redéfini". Concernant les capacités tactiques et notamment le largage de parachutistes en simultané par les portes latérales, le dirigeant a indiqué que le problème sera "très largement, voire complètement réglé".

    13 Mars 18 - journal-aviation.com
    Espace

    Espace

    CNES-ISRO : la coopération spatiale franco-indienne au coeur de la visite d'Emmanuel Macron en Inde

    Lors de la visite officielle en Inde d'Emmanuel Macron, la France et l'Inde ont décidé d'accroître leur coopération dans le secteur spatial. Le Président de la République et Narendra Modi, Premier ministre indien, ont adopté une Vision commune de la coopération spatiale qui précise les domaines concrets de la coopération à venir dans ce domaine. Celle-ci couvre toutes les orientations futures, exploration du système solaire, mise au point conjointe d'instruments avancés, imagerie, navigation par satellites. Notamment, le CNES et l'ISRO (Indian Space Research Organisation) travailleront ensemble sur la navigation autonome de rovers sur la Lune, Mars et autres planètes, sur les technologies d'aérofreinage pour l'exploration planétaire, sur la modélisation de l'atmosphère de Mars et de Vénus comme sur des systèmes gonflables destinés à l'exploration de Vénus. Le CNES pourrait notamment apporter son soutien à l'ISRO pour la navigation des futurs rovers lunaires.

    13 Mars 18 - m.economictimes.com - newindianexpress.com - deccanherald.com
    L'industrie spatiale française en force au 37ème Congrès Satellite à Washington

    Le 37ème Congrès Satellite s'est ouvert hier à Washington. Quelque 15 000 personnes issues de 110 pays y participent. Ce Congrès réunit en effet tous les acteurs de la filière : opérateurs de lancement, industriels, constructeurs comme les institutionnels, les associations spécialisées ou des experts. Le spatial français y est fortement représenté : outre Arianegroup qui tient un stand commun avec ses filiales Arianespace, Pyroalliance et Sodern, de Thales, de Thales Alenia Space,  l'industrie spatiale toulousaine est très représentée avec 7 entreprises réunies sous la bannière "Newspace Factory", avec le soutien actif du Pôle Aerospace Valley. Il s'agit de Callisto, de Comat, de CS, d'ECA Group, de Mecano Lab, de Nexeya et de Trad.

    13 Mars 18 - La Dépêche du Midi (09/03) - air-cosmos.com
    L'ESA teste un moteur ionique alimenté par l'air

    L'Agence Spatiale Européenne (ESA) a réussi le test du tout premier moteur ionique alimenté avec de l'air. Grâce à ce prototype développé par la société italienne Sitael, des satellites en orbite très basse autour de la Terre pourraient récupérer l'air de la haute atmosphère pour l'utiliser comme carburant. Ils seraient du coup en mesure de fonctionner beaucoup plus longtemps que les appareils actuels. Selon des experts, ce type d'appareil pourrait également marcher avec l'atmosphère d'autres planètes. L'ESA précise ainsi qu'on pourrait récupérer le dioxyde de carbone de Mars par exemple.

    13 Mars 18 - cnetfrance.fr
    Aviation commerciale

    Aviation commerciale

    Air India en voie de privatisation : plusieurs compagnies intéressées dont Air France-KLM ?

    La presse indienne estime qu'Air France-KLM pourrait participer au rachat de la compagnie Air India avec Delta et Jet Airways, avec lesquelles elle a déjà scellé une alliance il y a quelques mois. Air India, qui dispose d'une flotte de 118 avions, affiche une perte de plus de 7 milliards de dollars. Le processus de privatisation devrait être lancé d'ici la fin de l'année. Un tel rachat permettrait en revanche à ces opérateurs de s'implanter en force sur un marché promis à un fort développement dans les années qui viennent.

    13 Mars 18 - air-journal.fr - latribune.fr
    Economie - Conjoncture

    Economie - Conjoncture

    Le Gouvernement confirme la défiscalisation des heures supplémentaires pour 2020

    La défiscalisation des heures supplémentaires sera rétablie en 2020 par le Gouvernement, a affirmé Benjamin Griveaux, porte-parole du Gouvernement. Précédemment, Edouard Philippe l'avait confirmé, précisant : "c'est prévu en 2020, c'est-à-dire non pas le budget prochain, mais le budget suivant".

    13 Mars 18 - Les Echos - La Tribune
    Insee : l'emploi privé s'est redressé en 2017, notamment dans l'industrie

    Selon l'Insee, le secteur privé a enregistré en 2017 une croissance des créations nettes d'emploi de 1,1%, gagnant 268 800 postes. Pour la première fois depuis 2001, il a notamment progressé de 6 400 dans l'industrie au quatrième trimestre 2017. Sur l'année, l'emploi industriel est presque stable avec une croissance de 1 100 emplois.

    13 Mars 18 - usinenouvelle.com - Le Figaro
    Environnement & Développement durable

    Environnement & Développement durable

    Le dirigeable "fret" développé par Flying Whales et Assystem aidé par Bpifrance

    La société Flying Whales développe avec Assystem le plus grand dirigeable au monde qui pourra accueillir dans ses soutes jusqu'à 60 tonnes de fret. Cet aéronef a été conçu pour répondre aux besoins de l'Office National des Forêts, devenu l'un des actionnaires de la PME. Avec lui, l'ONF compte pouvoir acheminer le bois sans avoir à tracer des pistes et des routes au milieu des forêts. Dans cette perspective, Flying Wales vient de recevoir 25 millions d'euros de la part de Bpifrance pour poursuivre le développement de ce dirigeable dénommé LCA60T (pour Large Capacity Airship). Il pourra également transporter d'autres grosses charges tels des pylones, des éoliennes ou sera à même de désenclaver des îles dépourvues de port en eaux profondes. Le premier LCA60T devrait prendre son envol en 2021. On espère construire 150 exemplaires par la suite.

    13 Mars 18 - Le Figaro