Vous devez saisir une adresse email avant
de pouvoir modifier la fiche d'un adhérent.

Cette adresse servira lors de vos demande
de publication.

Entrer votre email :

Valider Annuler l'édition


















Enregister Annuler  


Enregister Annuler  

Enregister Annuler  
Editer / Envoyer un fichier



Enregister Annuler
Editer / Envoyer un fichier


px

px

Enregister Annuler
 
  • Synthèse de Presse du 14 juin 2018
  •  

    Industrie

    Industrie

    Mission industrielle du GIFAS en Inde : "une opportunité exceptionnelle" pour les industries des deux pays

    La mission industrielle conduite par le GIFAS en Inde du 16 au 19 avril dernier continue d'être largement évoquée par la presse indienne. "Cette mission a été une opportunité exceptionnelle pour les industries aérospatiales indienne et française de se rencontrer et d'explorer des champs communs de coopération gagnant-gagnant, relève-t-on dans le magazine spécialisé Chanakya Aerospace, Defence & Maritime Review, et tous les objectifs ont été atteints". Au cours de ces journées, Eric Trappier, président du GIFAS et PDG de Dassault Aviation, a rencontré plusieurs ministres et hauts responsables du pays et quelque 390 rendez-vous BtoB ont eu lieu, coorganisés avec la SIDM (Society of Indian Defence Manufacturers) et la CII (Confederation of Indian Industry). Rappelons qu'un MoU passé entre le GIFAS et la SIDM a été signé sur place pour promouvoir les coopérations et les partenariats.

    14 Juin 18 - Chanakya Aerospace, Defence & Maritime Review (mai-juin 2018)
    Airbus propose une nouvelle variante de son A350-1000 portée à 316 tonnes au décollage

    L'A350-1000 d'Airbus voit son rayon d'action augmenter à nouveau. L'EASA a en effet publié fin mai une version amendée du certificat de type de l'appareil présentant une masse maximale au décollage (MTOW) accrue à 316 tonnes. Ce faisant, cette nouvelle variante gagne 8 tonnes par rapport à la version standard initiale. Initialement, l'A350-1000 avait été certifié avec une MTOW à 308 tonnes, très rapidement portée à 311 tonnes. Avec une MTOW portée à 316 tonnes, l'appareil pourra emporter davantage de carburant et accroître encore son rayon d'action. Courant avril, Airbus avait procédé au premier vol de son A350-900 URL (long range), lequel a été certifié pour une masse maxi au décollage de 280 tonnes.

    14 Juin 18 - journal-aviation.com
    Nouvelle-Aquitaine : le projet Saphyr vise à faire émerger une filière laser dans l'aéronautique, leader mondial dans son domaine

    Une filière laser tournée vers l'aéronautique émerge dans la région Nouvelle-Aquitaine. Dernier évènement en date : la société de consulting Pegase a été choisie par le pôle de compétitivité Alpha-Route des lasers et des hyperfréquences comme chef d'orchestre du projet Saphyr, destiné à faire grandir une filière dans ce secteur prometteur et à créer un leader mondial. Une telle filière peut compter sur quelque 1 500 salariés de haut-niveau travaillant autour du laser mégajoule et sur un savoir-faire d'excellence dans les hyperfréquences. "La région dispose de tous les atouts pour développer des innovations de rupture dans le domaine des technologies photoniques appliquées à l'aéronautique", explique Alain Fontaine, président de Pegase et ex-directeur du programme A320 d'Airbus. Pour atteindre cet objectif, il compte "mettre en résonance tous les écosystèmes pour aboutir à 10 projets technologiques qui seront présentés au prochain Salon du Bourget en 2019". Les 10 projets ont déjà été choisis parmi 47 présentés. La société Radiall a notamment décidé d'intégrer la maîtrise d'oeuvre de Saphyr.

    14 Juin 18 - Sud Ouest
    Airbus Ventures, lancé il y a 3 ans, a déjà investi dans 22 start-up dans le monde

    Le fonds Airbus Ventures, lancé par le groupe en mai 2015, affiche un bon bilan en matière d'investissements dans les jeunes sociétés. En trois ans, le fonds, dont le comité d'investissement est François Auque, a investi dans 22 start-up dans le monde. Doté de 150 millions de dollars et d'une équipe internationale d'une dizaine de personnes, Airbus Ventures, qui a installé son siège dans la Silicon Valley, se fixe deux objectifs, rappelle François Auque : "gagner de l'argent et offrir à Airbus l'accès à un système innovant". S'il apporte aux sociétés retenues de l'argent, le fonds leur permet surtout de se connecter aux réseaux d'Airbus et de disposer ainsi d'un accès privilégié aux multiples entités du groupe dans le monde.  D'ores et déjà, 5 de ces 22 jeunes sociétés ont signé des contrats avec le groupe.

    14 Juin 18 - Le Figaro
    Rossi Aéro ouvre à Toulouse une nouvelle usine automatisée permettant d'importants gains de production

    Rossi Aéro, sous-traitant aéronautique installé à Toulouse, ouvre une usine automatisée de 7 500 m2 au nord de l'agglomération dans laquelle il a investi 25 millions d'euros. Cet équipementier qui fabriquait par le passé des pièces de dernière minute et des prototypes s'est diversifié en 2012 dans la production en série pour Airbus, Stelia, Latécoère, Safran et Spirit. Après avoir levé 6 millions d'euros l'an dernier, Rossi a donc construit sur un nouveau site une usine équipée de 3 lignes de fabrication en métaux durs, en aluminium et en matériaux plastiques. 12 centres d'usinage à 5 axes automatisés y ont été installés. Mathieu Rossi, président de la société, prévoit un gain de production de 50%. A côté de cette usine, la société rénove un autre bâtiment pour 5 millions d'euros dont la mise en service est prévue au second semestre et qui sera dédié notamment au stockage. Sur le site de Saint-Caprais (Haute-Garonne), Rossi Aéro prévoit de fabriquer désormais des pièces d'urgence et d'y développer une activité de réparation pour les compagnies aériennes via Rossi MRO Solutions, une nouvelle société qui bénéficie d'un investissement de 5 millions d'euros.

    14 Juin 18 - Les Echos
    A partir de 2020, Airbus proposera des espaces couchettes sur ses appareils long-courriers

    A partir de 2020, Airbus proposera aux passagers de classe économique des espaces couchettes. Situés sous le pont principal, on y accède via un petit escalier. Quatre petits espaces distincts peuvent être aménagés en fonction des demandes des compagnies aériennes. Associé à Zodiac Aerospace, Airbus proposera cette option d'aménagement sur ses A330, A340 et A350. Des hublots virtuels sont prévus pour estomper toute claustrophobie. Frédéric Mazel, directeur Produit cabine d'Airbus, présente, via une vidéo, le projet au centre des maquettes d'Airbus à Toulouse à partir des espaces de repos réservés aux équipages sur des vols long-courrier et qui comprennent huit lits indépendants.

    14 Juin 18 - aeronewstv.com
    Boeing totalise à fin mai 306 commandes nettes

    Boeing a enregistré en mai 43 commandes brutes et livré 68 appareils. Au 31 mai, l'avionneur totalise 306 commandes nettes (376 commandes brutes, 70 annulations) et 296 livraisons.

    14 Juin 18 - air-journal.fr
    Nomination chez Safran

    Arnaud de Bussac est nommé directeur de la Stratégie de Safran Nacelles et intègre le comité exécutif. Auparavant, il avait occupé divers postes chez Snecma (devenu Safran Aircraft Engines) et chez Safran Nacelles dont il était le directeur des Achats depuis 2016.

    14 Juin 18 - Les Echos
    Défense

    Défense

    Safran Electronics & Defense présente sa nouvelle gamme de centrales inertielles Geonyx

    Safran Electronics & Defense a présenté au Salon Eurosatory sa nouvelle gamme de centrales de navigation inertielle et de pointage terrestre Geonyx. Selon le groupe, elle constitue une avancée majeure dans le domaine des centrales de navigation, de pointage et de localisation pour les systèmes d'armes. "Il s'agit d'une véritable rupture technologique en termes de masse, de taille, en consommation et en fiabilité, analyse Jean-Christophe Mugler, directeur commercial de la division Défense de Safran Electronics & Defense et qui estime que cette rupture "devrait grandement simplifier la vie des soldats sur les théâtres d'opérations". Cette nouvelle centrale repose sur un nouveau gyroscope à résonateur hémisphérique, baptisé HRG Crystal. Les premières centrales seront disponibles fin 2018.

    14 Juin 18 - usinenouvelle.com
    Normandie AeroEspace : 16 entreprises conquérantes à Eurosatory

    Les entreprises normandes sont également présentes à Eurosatory, avec Normandie AeroEspace : la société Starnav présente le système Rapace qui permet de régler un fusil avec précision, rapidement et sans laser, ce qui est essentiel en opération extérieure. L'armée de Terre devrait commander cinq Rapace par régiment. A noter que, mardi, Georges Lamy au Rousseau, dirigeant de Starnav, a reçu le prix AAT (Association de l'Armement Terrestre). La société Cordon DS21 présente un système mobile de mât déployable qui permet la surveillance d'une zone pour éviter les intrusions. La caméra placée en haut du mât réalise une rotation complète en deux secondes et peut identifier un véhicule à 1,5 km et un piéton à 700 mètres. La société développe également des systèmes logiciels, dont l'un permet l'effacement total des données. Enfin, Sominex, associée au système Rapace pour la partie "logiciel", est impliquée dans le programme Scorpion. En partenariat avec Safran, elle contribue au Projet de science et technologie (PST) Furious de la DGA, visant à équiper les militaires en robotique.

    14 Juin 18 - Paris Normandie
    Aviation commerciale

    Aviation commerciale

    Augustin de Romanet : la privatisation, "un projet mûrement réfléchi"

    L'annonce de la privatisation du groupe Aéroports de Paris continue d'être largement commentée dans les médias alors qu'on ignore la part d'actifs que l'Etat décidera de céder (voir notre synthèse d'hier). Augustin de Romanet, Pdg du groupe, estime, dans une interview qu'il s'agit "d'un projet mûrement réfléchi conçu de façon à permettre le maintien du modèle économique et industriel d'ADP". Toutefois, il prévient : "lors de la discussion parlementaire, il faudra veiller à ce que l'équilibre du projet, tel que l'a décrit le ministre, ne soit pas dénaturé dans un sens qui conduirait, par exemple, à limiter excessivement la liberté opérationnelle de la plateforme ni la capacité d'initiative du nouvel investisseur". D'ores et déjà, le PDG d'ADP se dit "définitif" et rassurant : "l'Etat gardera tous les leviers pour garantir que le développement de notre plateforme se fera conformément à l'intérêt de la collectivité, et que la sécurité sera assurée de la même manière et avec les mêmes moyens de police, de douane et de gendarmerie". Rappelant qu'ADP a "des atouts majeurs", le dirigeant fait l'hypothèse "que tous ceux qui voudront se porter acquéreur d'ADP resteront dans la ligne stratégique qui est la nôtre et qui a fait ses preuves. En Bourse, l'action ADP, qui avait été introduite au cours de 44 euros en 2006, a ateint 196,50 euros le 13 juin".

    14 Juin 18 - Le Figaro - La Tribune - Libération
    Air France-KLM : réunion déterminante ce matin en présence d'Anne-Marie Couderc

    Ce matin, Anne-Marie Couderc, présidente intérimaire du groupe Air France-KLM, rencontre les syndicats lors d'un comité central d'entreprise se déroulant à Roissy. Cette réunion se tient alors qu'un nouvel appel à la grève est lancé du 23 au 26 juin. L'association Tous Air France, récemment créée, a lancé une pétition contre cet appel à la grève. Ce dernier avait recueilli hier soir 8 000 signatures. Parallèlement, le Comité de nominations du conseil d'Air France-KLM cherche un successeur à Jean-Marc Janaillac, ex-PDG.

    14 Juin 18 - lefigaro.fr - La Tribune