Vous devez saisir une adresse email avant
de pouvoir modifier la fiche d'un adhérent.

Cette adresse servira lors de vos demande
de publication.

Entrer votre email :

Valider Annuler l'édition


















Enregister Annuler  


Enregister Annuler  

Enregister Annuler  
Editer / Envoyer un fichier



Enregister Annuler
Editer / Envoyer un fichier


px

px

Enregister Annuler
 
  • Synthèse de Presse du 11 octobre 2018
  •  

    Industrie

    Industrie

    Dassault Aviation : l'EASA et la FAA certifient le système FalconEye équipant le Falcon 8X

    Le système FalconEye (système de vision augmentée), développé par Dassault Aviation et Elbit, vient de recevoir sa certification européenne et américaine sur Falcon 8X pour les atterrissages en mauvaise visibilité. Ce système, qui équipe le Falcon 8X depuis début 2017, permet l'approche jusqu'à 100 pieds : il permet d'afficher sur l'écran tête haute des pilotes une vision extrêmement précise de la piste et de son environnement en phase d'approche. D'ici deux ans, les capacités du FalconEye seront encore améliorées puisque les pilotes pourront poser l'appareil uniquement avec le système et sans disposer de vision naturelle. L'homologation est attendue pour 2020.

    11 Octobre 18 - aerobuzz.fr
    Filière française du drone : la montée en puissance des usages rend nécessaire une meilleure structuration du secteur

    L'UAV Show, qui se tient actuellement à Bordeaux, permet de découvrir les nouveaux usages des drones. Très utilisés en prises de vue aérienne et en surveillance, les drones civils investissent chaque jour de nouveaux domaines tels que l'industrie, la logistique urbaine ou l'agriculture. Cyril de Mesmay, de la direction de la construction aéronautique à la DGAC, distingue trois grandes tendances actuellement : les usages pour compte propre, la grande élongation (travaux sur réseaux) et la logistique urbaine. Exemple, en matière de compte propre : à Blagnac, Airbus a recours aux drones pour inspecter les fuselages des avions au moment de leur livraison. Yann Barbaux, président du Pôle de compétitivité Aerospace Valley, insiste sur la nécessité de passer à la vitesse supérieure en matière de drones. Pour ce faire, des regroupements d'entreprises sont indispensables pour atteindre la taille critique car, estime-t-il, la filière drone française "manque encore de maturité sur l'aspect industriel".

    11 Octobre 18 - aerobuzz.fr
    Défense

    Défense

    Un Airbus A400M de Malaisie en configuration cargo mobilisé contre le récent tsunami en Indonésie

    A la suite du tsunami et du séisme qui ont touché l'Indonésie le 28 septembre, un A400M de la Royal Malaysian Air Force en configuration cargo a transporté du matériel de secours d'urgence pour appuyer les opérations humanitaires. Il a également transporté sur place, à Palu, du matériel lourd, telle une pelleteuse. La Fondation Airbus a coordonné cette mission le 4 octobre dernier avec le gouvernement indonésien et les forces malaisiennes. La Fondation a aussi déployé un hélicoptère H125 pour appuyer les secours.

    11 Octobre 18 - aerobuzz.fr
    A voir ce soir : le chantier de rénovation du Charles-de-Gaulle est pratiquement terminé

    Un documentaire diffusé ce soir fait le point du chantier de rénovation presque terminé du porte-avions Charles-de-Gaulle lequel a été peu ou prou désossé pièce par pièce. Durant 60 minutes, on suit dans les coursives ou sur le pont d'envol les 2 000 personnes mobilisées dans cette opération. Depuis sa mise en service, en 1994, le Charles-de-Gaulle a connu 40 000 décollages depuis cette piste dont tout l'équipement a été démonté, nettoyé, réparé puis remonté. Hedwige Pradel, chef de cabinet sur le porte-avions, rappelle à ce sujet que pour parvenir à décoller, l'avion de chasse passe de 0 à 350 km/h sur une distance de 70 mètres en une seconde et demie. Le Charles-de-Gaulle sera à nouveau opérationnel à l'automne.

    *sur RMC Découverte (n°24) : "Charles-de-Gaulle : le grand Check-up" à 20h50.

    11 Octobre 18 - Le Parisien
    Aviation commerciale

    Aviation commerciale

    UAV Show : la formation des télépilotes devient essentielle

    A l'UAV Show qui se tient actuellement à Bordeaux, la compétence des télépilotes est d'autant plus centrale que la nouvelle formation de télépilote est entrée en vigueur le 1er juillet dernier. Bertrand Huron, de la DSAC, précise à ce sujet que depuis cette date, "la réglementation instaure un brevet théorique de télépilote spécifique au drone et impose une formation pratique basique dans une école agréée". La prochaine étape réglementaire sera l'harmonisation avec les textes européens  dont l'entrée en vigueur est attendue au plus tard pour 2021. aerobuzz.fr revient sur les enjeux de cette question (industriels ou tenant à la sécurité).

    11 Octobre 18 - aerobuzz.fr
    Les aéroports régionaux de plus en plus mobilisés sur l'ouverture de lignes long-courriers

    Les aéroports de province s'intéressent de plus en plus à l'ouverture de lignes long-courrier au moment même où plusieurs compagnies aériennes investissent dans l'Airbus A321LR. Après Bordeaux ou Toulouse, l'aéroport de Nantes-Atlantique souhaite ouvrir prochainement une ligne directe vers New York et est en contact à ce sujet avec deux compagnies aériennes low-cost. Pour sa part, la compagnie Air Transat compte déployer, à partir de mai prochain, ses premiers A321neo sur six routes entre le Canada et la France. La première ville desservie devrait être Nice. Air Transat a commandé au total 17 A321neo dont 15 en version LR.

    11 Octobre 18 - Les Echos - air-journal.fr - sud-ouest.fr
    Brexit : le transport aérien et l'aéronautique britannique risquent d'être à la peine

    Le transport aérien et l'aéronautique britannique n'ont rien à attendre de bon du Brexit. Avec la sortie de l'UE, le Royaume-Uni devrait perdre son statut de membre à part entière de l'EASA. Aussi, les certificats émis par l'Aviation civile britannique ne devraient plus être valables qu'en Grande-Bretagne, le temps que l'EASA et les autres aviations civiles mondiales reconnaissent les procédures de la CAA. Une autre conséquence concerne les droits de trafic des compagnies britanniques : s'il quitte l'Union Européenne sans accord le 1er avril prochain, le Royaume-Uni perdra non seulement le libre accès au ciel et au marché unique européen mais également certains droits de trafic obtenus dans le cadre d'accords bilatéraux obtenus entre l'UE et des pays tiers.

    11 Octobre 18 - Les Echos
    Les compagnies low-cost se renforcent sur les plateformes régionales

    La compagnie EasyJet, qui reliera prochainement Toulouse à Teneriffe, va proposer cet hiver un total de 1,2 million de sièges, représentant une hausse de 11% par rapport à l'an passé à pareille époque. Pour sa part, Ryanair renforce ses dessertes à partir de Bordeaux dont cinq vols par semaine en direction de Lisbonne. De même, la compagnie irlandaise proposera deux rotations par semaine à partir de l'aéroport de Brive-Vallée de la Dordogne vers Porto.

    11 Octobre 18 - air-journal.fr
    Economie - Conjoncture

    Economie - Conjoncture

    France Industrie estime à 1 milliard d'euros la hausse de la pression fiscale sur l'industrie en 2019

    Selon les calculs de France Industrie, la pression fiscale en 2019 devrait augmenter de près d'1 milliard d'euros pour le secteur industriel. A l'horizon du quinquennat, la hausse serait de 2 milliards d'euros par rapport à 2017. Cette hausse trouverait notamment son origine dans la "flambée" de la fiscalité environnementale qui devrait peser 1 milliard d'euros chaque année et qui devrait plus que compenser la baisse du taux de l'impôt sur les sociétés qui doit être ramenée à 25% d'ici 2022. "La fiscalité de production galope alors que le monde se focalise sur l'impôt sur les sociétés", remarque Philippe Varin, le président de France Industrie qui estime que l'industrie devrait être "l'un des secteurs les plus impactés en 2019". D'où les diverses propositions avancées par France Industrie en la matière.

    11 Octobre 18 - usinenouvelle.com
    Environnement & Développement durable

    Environnement & Développement durable

    Un hélicoptère permet de réintroduire une ourse dans les Pyrénées

    La réintroduction, il y a quelques jours, de deux ourses dans les Pyrénées-Atlantiques a été très médiatisée. Pour éviter les barrages dressés sur les routes par des éleveurs opposés à cette réintroduction, les autorités ont eu recours à un hélicoptère pour acheminer l'une des deux ourses originaires de Slovénie. L'animal a été transporté, depuis l'aérodrome d'Oloron-Herrère jusqu'au point de "lâcher" jeudi dernier, à La-Pierre-Saint-Martin (sud-ouest de Pau), par un EC145 de la Gendarmerie transportant une cage suspendue à des filins. Le ministère de la Transition écologique avait indiqué dans un communiqué, peu après, qu'"une première ourse femelle en parfaite santé (avait) été relâchée (ce matin) aux alentours de 9 heures dans le Béarn".  

    11 Octobre 18 - La Dépêche du Midi - La République des Pyrénées - Challenges.fr - lemonde.fr (04/10) - challenges.fr
    CNRS-CNES-Météo-France : une campagne pour mesurer la formation des éclairs et de la foudre

    Une campagne de mesure atmosphérique mobilise durant un mois l'avion de recherche Falcon 20 de l'unité Safire du CNRS, de Météo-France et du CNES et vise à mieux cerner la formation des éclairs et de la foudre. Cette campagne s'appuie sur l'existence depuis quatre ans en Corse d'un réseau de détection de la foudre : baptisé Saetta, il est constitué de 12 stations réparties sur l'ensemble de l'île qui doivent permettre de dresser des cartes en 3 dimensions montrant où les éclairs se déclenchent dans un rayon de 200 km et la manière dont ils se propagent. Le Monde revient sur les différents acteurs intervenant dans cette campagne et sur ses enjeux, dont une meilleure prévision des orages. 

    11 Octobre 18 - Le Monde
    A la une des médias sociaux

    A la une des médias sociaux

    Fête de la Science 2018 : l'ONERA Palaiseau nous ouvre ses portes

       

    11 Octobre 18 - En savoir plus : cliquez sur l'image