Vous devez saisir une adresse email avant
de pouvoir modifier la fiche d'un adhérent.

Cette adresse servira lors de vos demande
de publication.

Entrer votre email :

Valider Annuler l'édition


















Enregister Annuler  


Enregister Annuler  

Enregister Annuler  
Editer / Envoyer un fichier



Enregister Annuler
Editer / Envoyer un fichier


px

px

Enregister Annuler
 
  • Synthèse de Presse du 02 janvier 2019
  •  

    Industrie

    Industrie

    Airbus : l'A319neo équipé de LEAP-1A reçoit sa certification

    L'A319neo équipé de moteurs LEAP-1A a obtenu sa certification de type de la part de l'EASA et de la FAA fin décembre. En conséquence, les trois monocouloirs d'Airbus, A319, A320 et A321, dotés de LEAP-1A (-neo) sont désormais certifiés par les deux plus grandes agences mondiales du domaine. L'A319neo est le 5ème membre de la famille A320neo à obtenir cette double certification. La 1ère concernait l'A320neo en novembre 2015. La dernière certification attendue est celle de l'A319neo équipé de Pratt & Whitney PW 1100G-JM.

    01 Janvier 19 - journal-aviation.com
    Aéronautique-Spatial : les grands moments de l'année 2018

    Air & Cosmos a réuni "les grands moments de l'année 2018" dans son numéro de fin d'année : tous les grands évènements aéronautiques, spatiaux et de défense sont présentés, mois par mois, de janvier à décembre. Cela permet de se rendre compte que l'année écoulée a été riche, en Europe comme dans le reste du monde, en matière de mises au point, de commandes ou de finalisation de commandes. Pour mieux nous en convaincre, le magazine épluche également chacun des 12 mois écoulés, insistant sur les plus grosses commandes, sur les grandes réformes du secteur ou sur les grandes étapes spatiales. Entre une interview de Benjamin Smith, directeur général d'Air France-KLM, la nomination de Guillaume Faury à la tête d'Airbus, le premier vol de l'Airbus A321LR ou l'arrivée du ravitailleur Phénix, le magazine fournit une rétrospective intéressante des 12 mois écoulés.

    01 Janvier 19 - Air&Cosmos
    Airbus : l'A321neo équipé de compartiments bagages "XXL"

    Alors que ce monocouloir s'impose de plus en plus comme un outil long-courrier efficace et économe, un premier A321neo vient d'être équipé des nouveaux compartiments à bagages de grandes dimensions (XLBing). Fin octobre, en effet, cet A321neo a reçu à Hambourg, des nouveaux compartiments et plafonniers produits par l'équipementier autrichien FACC. Comme pour l'A330neo vis-à-vis de l'A330, ces nouveaux compartiments offrent près de 40% de volume supplémentaires par rapport aux précédents. Ils font d'ailleurs partie intégrante de la nouvelle cabine Airspace d'Airbus qui sera généralisée à l'ensemble des appareils de la famille A320 produits à partir de 2020.

    01 Janvier 19 - journal-aviation.com
    ATR : Ewa Air commande deux ATR 72-600

    La compagnie Ewa Air a commandé fin décembre deux ATR 72-600. L'accord a été conclu à Toulouse en présence de Marie-Joseph Malé, PDG d'Air Austral et président d'Ewa Air. Par ailleurs, Royal Air Maroc a réceptionné son sixième biturbopropulseur, aménagé en biclasse de 70 sièges.  

    01 Janvier 19 - air-journal.fr - journal-aviation.com - air-cosmos.com
    Défense

    Défense

    Consortium NHIndustries : L'Espagne commande 23 NH90

    L'Espagne a signé en fin d'année un contrat avec le consortium NHIndustries (NHI) portant sur l'acquisition de 23 NH90, dont 7 dans une version navale tactique. Les appareils seront répartis entre l'armée de Terre (10 exemplaires), l'armée de l'Air (6) et la Marine (7). Le montant du contrat s'élève à 1,38 milliard d'euros (hors TVA). Le consortium NHIndustries est composé d'Airbus Helicopters (62,5%), de Leonardo (32%) et de Fokker (5,5%). 

    01 Janvier 19 - La Tribune
    Espace

    Espace

    Airbus Space Systems : 19 satellites lancés en 2018

    Airbus Space Systems (rattachée à la division Airbus Defense & Space) a lancé 19 nouveaux satellites en 2018 : 7 étaient dédiés à l'observation de la Terre, 2 aux télécommunications, 1 à la science et 9 étaient des satellites de petite taille produits par sa filiale britannique SSTL. A cela s’ajoutent 4 livraisons majeures (Orion ESM, CIMON, ACLS et TEXUS), ainsi que 5 nouveaux contrats (Eutlsat HOTBIRD Next, THEOS-2, EGNOS V3, Bartolomeo et celui de la plateforme Gateway). A noter qu’Airbus a également enregistré 6 lancements réussis d'Ariane 5, le dernier datant du 19 décembre pour la mise en orbite du satellite militaire d'observation CSO-1.

    01 Janvier 19 - Lesechos.fr - clubic.com
    Le calendrier des principaux événements spatiaux de 2019

    Le 1er janvier, la sonde New Horizon de la NASA a observé Ultima Thule, l’objet céleste le plus éloigné jamais visé par une mission de survol, qui gravite à environ 6,5 milliards de km de la Terre. Le 3 janvier, la Chine deviendra la première nation à atterrir sur la "face cachée" de la Lune grâce à la sonde Chang'e 4 qui tentera d'y poser un rover et un atterrisseur. Plus tard dans l'année, Chang'e 5 ira à son tour se poser sur la Lune, récupérer des échantillons, avant de revenir sur Terre. Le 17 janvier, ce sera au tour de la capsule habitable "Crew Dragon" de SpaceX d’effectuer son premier vol de démonstration à destination de l’ISS. Le premier vol habité privé vers l'ISS est fixé quant à lui en juin. L’Inde a par ailleurs prévu de lancer le module lunaire Chandrayaan-2 à la fin du mois de janvier 2019 (contre un lancement initialement programmé en mars 2018). Le 7 février, les 10 premiers satellites de la constellation OneWeb devraient être lancés à bord de la même fusée Soyouz. Dans le cadre du concours Google Xprize, la start-up israélienne SpaceIL tentera le 13 février d'envoyer le premier engin privé sur la Lune. Deux mois après SpaceX, ce sera au tour de Boeing d'envoyer au mois de mars sa capsule CST-100, destinée au ravitaillement de l'ISS, pour un vol de test. Le premier vol habité du CST-100 est fixé en août 2019. Enfin, Blue Origin, la société fondée par Jeff Bezos, vendra les premier billets pour un vol suborbital à bord de sa fusée New Shepard, d'ici la fin de l'année.

    02 Janvier 19 - Huffingtonpost.fr - Maxisciences.com
    Aviation commerciale

    Aviation commerciale

    Vinci Airports en passe de devenir l'actionnaire majoritaire de l'aéroport londonien de Gatwick

    Vinci Airports, la filiale dédiée du groupe Vinci, a signé fin décembre un accord devant lui permettre de devenir l'actionnaire majoritaire de Gatwick, l'aéroport londonien deuxième aéroport du Royaume-Uni derrière Heathrow en termes de trafic passagers. Le montant de la transaction est de 3,22 milliards d'euros. Au cours du premier semestre 2019, Vinci Airports devrait détenir 50,01% des parts de Gatwick, les 49,99 % restants demeurant dans les mains de Global Infrastructure Partners. Commentant cette transaction, Nicolas Notebaert, président de la filiale aéroportuaire de Vinci, a estimé que Gatwick était appelé à devenir "le premier aéroport du réseau Vinci Airports" dans le monde. Ajoutant : "nous allons assurer une totale continuité du plan de management de Gatwick, qui a prouvé son efficacité". Gatwick, implanté au sud de Londres, a ouvert ses portes en 1958. Il est actuellement relié à 228 destinations dans le monde, fréquenté par 50 compagnies aériennes et emploie directement 24 000 personnes. Ayant accueilli en 2017, 45,7 millions de passagers, il se fixe l'objectif d'en accueillir 53 millions en 2023. Une fois l'opération bouclée, Vinci Airports exploitera 46 aéroports dans 12 pays, lesquels accueillent quelque 228 millions de passagers par an. 

    01 Janvier 19 - air-journal.fr - journal-aviation.com - air-cosmos.com
    L'année 2018 marquée par plusieurs faillites de compagnies aériennes, notamment européennes

    Plusieurs compagnies aériennes ont été déclarées en faillite en 2018, en partie en raison de la remontée du prix du kérosène. Parmi celles-ci, en Europe, la low-cost long-courrier Primera Air, début octobre, Small Planet Airlines, PrivatAir début décembre, VLM, fin août, Cobalt Air, mi-octobre, Skywork Airlines, fin août et NextJet en mai. 

    01 Janvier 19 - journal-aviation.com - air-journal.fr
    Les évolutions de drones près des aéroports inquiètent de plus en plus

    La présence et les évolutions de drones près des aéroports inquiètent de plus en plus. Déjà, en 2013 à Dresde, un drone de loisir piloté par un militant du Parti pirate avait atterri face à la tribune où se trouvait Angela Merkel et le ministre allemande de la défense. L'organisation avait expliqué que "le but était de faire comprendre ce que l'on ressent quand on est soi-même observé par un drone". En 2016, le hub de Dubaï avait dû fermer pendant plus d'une heure en raison de l'apparition d'un drone près des pistes. En août dernier, à Caracas, deux drones chargés d'un explosif, avaient explosé lors d'une parade militaire non loin de la tribune officielle où se trouvait le président vénézuélien. 7 militaires avaient été blessés. Enfin, en fin d'année, Gatwick a dû fermer pendant plusieurs heures en raison de l'apparition de drones empêchant l'utilisation de l'unique piste.

    01 Janvier 19 - M Le Monde
    Economie - Conjoncture

    Economie - Conjoncture

    Prélèvement à la source : Gérard Darmanin tient à rassurer, notamment les entreprises

    L'impôt à la source entre en vigueur. Dans Le Journal du Dimanche, Gérard Darmanin, ministre des Comptes publics, explique dans une interview, qu'il a préparé cette réforme avec beaucoup de méticulosité et précise : "nous avons beaucoup travaillé avec les entreprises. Le prélèvement à la source, ce n'est rien d'extraordinaire, juste une ligne de plus sur le bulletin de paie comme les cotisations sociales - et les entreprises collectent déjà la CSG ou la TVA". A propos des entreprises, le ministre précise par ailleurs à propos des autorisations de prélèvement automatique : "l'administration fiscale et les banques mènent depuis plusieurs semaines un travail d'information auprès de ces entreprises afin qu'elles fassent le nécessaire d'ici à fin janvier. S'il y avait malgré tout des retards, le droit à l'erreur s'appliquera naturellement. J'ai passé des consignes claires en ce sens. Nous ne serons pas tatillons (...). Si, pour une raison ou pour une autre, l'impôt n'est pas acquitté normalement, ce sera sans aucune conséquence pour le particulier". A noter que fin décembre, la Fédération bancaire française estimait que, sur 300 000 nouveaux comptes ouverts par les entreprises depuis septembre, "les établissements bancaires constatent n'avoir reçu qu'environ un tiers des mandats attendus, notamment en ce qui concerne les PME". Selon elle, il existe "un important risque de rejet des prélèvements du PAS (Prélèvement à la Source) à la première échéance". Pour sa part, Bercy estime que ce risque de rejet de paiement "est un petit sujet". 

    01 Janvier 19 - Le Journal du Dimanche