Vous devez saisir une adresse email avant
de pouvoir modifier la fiche d'un adhérent.

Cette adresse servira lors de vos demande
de publication.

Entrer votre email :

Valider Annuler l'édition


















Enregister Annuler  


Enregister Annuler  

Enregister Annuler  
Editer / Envoyer un fichier



Enregister Annuler
Editer / Envoyer un fichier


px

px

Enregister Annuler
 
  • Synthèse de Presse du 05 février 2019
  •  

    Industrie

    Industrie

    Airbus livre à American Airlines le premier des cent Airbus A321neo commandés

    American Airlines a accueilli à Pittsburg le premier des cent Airbus A321neo commandés. L'appareil sera mis en service début avril entre Phoenix et Orlando. L'appareil est arrivé directement depuis Hambourg après un vol de 8h30. Dans les semaines qui viennent, il va faire l'objet de diverses vérifications et l'équipe Tech Ops-PIT installera à bord la connectivité Wi-Fi par satellite de ViaSat, procédera à des vérifications générales des opérations et ajoutera la signalétique encore manquante, à l'intérieur comme à l'extérieur. L'appareil est équipé de la cabine Flex et des coffres à bagages XL.

    05 Février 19 - air-journal.fr
    CFM International : commandes de moteurs record en 2018

    CFM International a enregistré 3 337 commandes de moteurs en 2018 : 126 commandes de CFM56 et 3 211 commandes de LEAP. Le succès de ce moteur ne se dément pas : depuis les premières commandes en 2011, le motoriste a enregistré 17 275 commandes de LEAP. Par ailleurs, l'année 2018 a vu les livraisons de LEAP dépasser les livraisons de CFM56 pour la première fois : CFMI a en effet livré 1 118 moteurs LEAP et 1 044 CFM56. En 2019, il compte livrer plus de 1 800 LEAP et, en 2020, passer le cap des 2 000 moteurs vendus.

    05 Février 19 - aerobuzz.fr - air-cosmos.com
    Safran : un contrat de la DGA pour travailler sur les parties chaudes des moteurs

    La DGA a notifié un contrat d'études amont au groupe Safran pour travailler sur les parties chaudes des moteurs. Le contrat, qui couvre la période 2019-2024, est doté d'une enveloppe de 115 millions d'euros. Baptisé "Turenne 2", ce projet vise notamment à diriger les recherches pour faire évoluer les moteurs dans des conditions de température et de pression supérieures.

    05 Février 19 - journal-aviation.com
    SKF entre dans l'industrie 4.0 pour produire des pièces du moteur LEAP

    SKF a investi 5 millions d'euros pour créer une chaîne de production de roulements LEAP qui a démarré en septembre dernier. En l'occurrence, il s'agit de fabriquer 4 roulements bien spécifiques qui sont au coeur de ce moteur. Selon SKF, cette chaîne de production, installée sur la zone industrielle de Prouvy-Rouvignies, est la ligne "la plus avancée aujourd'hui" du groupe, fonctionnant de façon autonome et alimentée par un robot. Le recours à ce robot permet de gagner "en productivité, en qualité, en conditions de travail", explique Gilles Ofcard, le directeur du site. Fin 2019, elle devrait représenter 9% du chiffre d'affaires du site : 1 600 roulements ont été livrés par SKF à l'usine de Villaroche de Safran, 2 500 devraient l'être d'ici 2 ans.

    05 Février 19 - La Voix du Nord
    Air France : 140 millions d'euros pour la nouvelle cabine des A330-200 de la flotte

    Le premier A330-200 d'Air France équipé de la nouvelle cabine a effectué, les 3 et 4 février, sa première rotation. La totalité de la flotte de ces biréacteurs -soit 15 appareils- sera entièrement modifiée d'ici 2020. Les sièges de la classe affaires sont fournis par Stelia Aerospace (siège Equinox 2D). Ceux des autres classes par Safran Seats. Le système de divertissement (IFE) est fourni par Safran Aerosystems (RAVE 2). L'investissement global pour cette transformation est de 140 millions d'euros.

    05 Février 19 - air-cosmos.com - journal-aviation.com
    Nomination : Christian Cornille devient président de Mecachrome

    Christian Cornille, directeur général d'Airbus Helicopters, est nommé président de Mecachrome (au 1er avril prochain). Cette société, dont le siège se trouve à Amboise, a réalisé un chiffre d'affaires de 405 millions d'euros en 2017 et emploie 3 000 salariés. Christian Cornille, ingénieur, a occupé chez Airbus divers postes en trente ans de carrière. Alain Flourens succède à Christian Cornille chez Airbus Helicopters.

    05 Février 19 - econostrum.info
    Défense

    Défense

    SCAF : l'Espagne rejoint officiellement ce mois-ci le programme de Système de Combat Aérien du Futur

    L'Espagne rejoindra officiellement le programme SCAF (Système de Combat Aérien du Futur) à la mi-février. En décembre dernier, le ministère de la Défense espagnol avait annoncé son souhait de rejoindre la France et l'Allemagne dans ce projet. Les documents de "haut niveau" ayant été approuvés, l'Espagne peut désormais devenir "un membre plein et entier du SCAF", a précisé le ministère des Armées.

    05 Février 19 - journal-aviation.com
    Naval Group va signer avec l'Australie l'accord cadre du contrat de fourniture de 12 sous-marins

    Naval Group va signer avec l'Australie l'accord cadre de leur partenariat stratégique concernant la fourniture de sous-marins en présence de Florence Parly et de son homologue australien, Christopher Pyne. Ce contrat "chapeau" intègre toutes les clauses de transferts de technologies, de garanties, de risques et de couvertures, notamment sur la durée du contrat (50 ans). Il doit également protéger les propriétés de Naval Group. Le groupe a été retenu par Canberra pour fabriquer 12 sous-marins à propulsion classique pour un montant évalué à 36,2 milliards d'euros. De plus, Naval Group et l'Australie devraient signer avant le printemps un deuxième contrat portant sur le design des sous-marins. Evalué entre 1 et 2 milliards d'euros. ce contrat lancera officiellement les activités du bureau d'études du groupe naval en matière de design et d'analyse fonctionnelle des bâtiments.

    05 Février 19 - La Tribune
    Airbus veut investir le marché nord-américain de la Défense

    Le groupe Airbus, de plus en plus implanté aux Etats-Unis, souhaite accélérer dans la défense, profitant d'être de plus en plus perçu comme un acteur local qui investit et crée des emplois sur place, analyse Le Journal de l'Aviation. L'avionneur est présent depuis 2004 avec une usine d'hélicoptères à Colombus (Mississipi) et a inauguré en 2015 une ligne d'assemblage finale destinée à l'A320 à Mobile. Il y a quelques jours, il a décidé d'en construire une seconde dans cette ville pour l'A220. Au total, l'avionneur européen estime avoir dépensé 48 milliards de dollars aux Etats-Unis ces 3 dernières années et avoir généré 275 000 emplois. Désormais, Airbus vise plusieurs appels d'offres outre-Atlantique, aux Etats-Unis comme au Canada, touchant à l'équipement des armées de ces deux Etats.

    05 Février 19 - journal-aviation.com
    Espace

    Espace

    Jean-Loïc Galle : le beau bilan de Thales Alenia Space en 2018

    Faisant le bilan de l'année écoulée, Jean-Loïc Galle, président de Thales Alenia Space, estime "emblématiques", le contrat Konnect VHTS pour Eutelsat, remporté après une bataille de pratiquement trois ans contre Viasat, et le premier contrat à l'export dans le domaine de l'observation signé avec des partenaires coréens pour la fourniture de 4 satellites radar et des transferts de savoir-faire. Par ailleurs, le dirigeant rappelle que la dernière grappe du programme Iridium Next a été lancée conformément au calendrier et que cette nouvelle constellation fonctionne au-delà des performances attendues. Plus généralement, Jean-Loïc Galle estime que TAS est, parmi les grandes sociétés spatiales européennes, la plus "New Space" d'entre toutes et cite trois exemples notables de projets en développement, dont l'usine de Seattle qui vient de démarrer la production de 60 satellites de la constellation d'observation Leo-Stella. Enfin, outre l'arrivée du "New Space", le président de TAS se dit particulièrement frappé par le fait que désormais "tout le monde réclame les technologies les plus avancées et les plus performantes avec une acceptation du risque. Ce virage à 180 degrés est absolument extraordinaire, de la sécurité totale à une prise de risque importante".

    05 Février 19 - Air&Cosmos
    Aviation commerciale

    Aviation commerciale

    Ryanair se scinde en quatre filiales pour plus d'efficacité

    Ryanair a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 9%, à 1,53 milliard d'euros, au 3ème trimestre de son exercice (octobre-décembre 2018), marqué par une hausse de 8% du nombre de passagers transportés et un recul de 6% du prix moyen d'un vol. La compagnie annonce une perte trimestrielle de 20 millions d'euros mais table sur un bénéfice annuel de 1 ou 1,1 milliard d'euros. Ryanair a annoncé par ailleurs qu'elle se scindait en 4 filiales afin d'avoir un fonctionnnement plus efficace, de réaliser des économies de coûts et de pouvoir faciliter des acquisitions de petite taille. Chaque filiale aura son directeur général et Michael O'Leary est conforté dans ses fonctions de directeur général du groupe Ryanair et est reconduit pour 5 ans à la tête de la société.

    05 Février 19 - air-journal.fr - Les Echos
    Point de Vue : "il est temps de lancer le chantier du Charles-de-Gaulle Express"

    "Il est temps de lancer le chantier du Charles-de-Gaulle Express", affirment dans un "Point de Vue" plusieurs présidents et directeurs généraux de sociétés ainsi que Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef. Remarquant que "la première porte d'entrée du pays est l'un des seuls grands aéroports européens et internationaux sans liaison directe", ils estiment qu'"il est temps, pour le million de voyageurs de la ligne accueillis à l'aéroport, pour les 90 000 employés qui y travaillent, pour les 400 000 emplois qui en dépendent". De plus, la réalisation de la ligne "ne doit pas seulement avoir été un atout pour crédibiliser la candidature de Paris (aux JO 2024), il doit l'être pour recevoir les athlètes, les journalistes, les spectateurs du monde entier dans de bonnes conditions".

    05 Février 19 - Les Echos
    Economie - Conjoncture

    Economie - Conjoncture

    Vols en entreprise : une importance croissante, notamment chez les PME

    Chaque année, on recense plus de 17 000 cas de cambriolages de locaux commerciaux ou industriels dans l'Hexagone et le vol est le deuxième risque auquel les entreprises doivent faire face (derrière les dégâts des eaux), et tout particulièrement les PME. Selon la CPME, "7 dirigeants sur 10 estiment que cette question a pris une importance croissante au cours des dernières années". Et ces actes représentent "des pertes importantes, de l'ordre de plusieurs centaines de milliers d'euros", évalue un dirigeant. Les Echos reviennent sur le sujet et citent quelques parades, notamment en matière de contrôle du carburant, de sécurisation des chantiers et de détection des contrefaçons.

    05 Février 19 - Les Echos
    A la une des médias sociaux

    A la une des médias sociaux

    Une technologie spatiale au service de la réduction des émissions de CO2 du transport aérien

          

    05 Février 19 - En savoir plus : cliquez sur l'image