Vous devez saisir une adresse email avant
de pouvoir modifier la fiche d'un adhérent.

Cette adresse servira lors de vos demande
de publication.

Entrer votre email :

Valider Annuler l'édition


















Enregister Annuler  


Enregister Annuler  

Enregister Annuler  
Editer / Envoyer un fichier



Enregister Annuler
Editer / Envoyer un fichier


px

px

Enregister Annuler
 
  • Synthèse de Presse du 06 février 2019
  •  

    Industrie

    Industrie

    Dassault Aviation va construire une nouvelle usine à Cergy-Pontoise

    Dassault Aviation a annoncé qu'il quittait le site historique d'Argenteuil pour s'installer dans l'agglomération de Cergy-Pontoise où sera bâtie une nouvelle usine, pour des raisons d'efficacité industrielle. Ce faisant, l'avionneur confirme son implantation industrielle en Ile-de-France où sont déjà situés les sites de Saint-Cloud et du Bourget. Le projet a été présenté aux organisations syndicales et confirmé le 17 janvier dernier, lors d'un comité central d'entreprises, a précisé Dassault Aviation. Le groupe compte recruter près de 1 000 personnes cette année, après avoir embauché plus de 700 personnes l'an dernier.

    06 Février 19 - air-cosmos.com
    Airbus : l'A321LR fera ses débuts sur le transatlantique en juillet prochain avec Aer Lingus

    L'A321LR (Long Range) sur le marché transatlantique va démarrer ses opérations le 1er juillet prochain sous les couleurs d'Aer Lingus, la compagnie irlandaise. L'appareil remplacera un Boeing 757-200 . Il s'agira d'une liaison Dublin-Hartford suivie d'une liaison Sublin-Montréal-Pierre Elliott Trudeau début août. Aer Lingus s'est porté acquéreur de 8 A321neo LR loués chez Air Lease Corp. (ALC). Quatre sont livrables à partir de juin et quatre autres en 2020.

    06 Février 19 - journal-aviation.com
    Specitubes veut s'imposer désormais sur la scène mondiale

    Specitubes, spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de tubes métalliques de précision pour l'aéronautique, est en la matière, le premier fournisseur d'Airbus et en tire les deux tiers de son chiffre d'affaires (43,9 millions d'euros en 2017). Cette société, filiale de l'américian Leggett & Platt, fournit également de longue date Dassault Aviation avec lequel elle a récemment conclu le renouvellement pour 5 ans de son contrat d'approvisionnement pour les programmes Falcon et Rafale. Depuis 2013, Specitubes a investi près de 14 millions d'euros pour accroître ses moyens de production de tubes titane, inox et alliages de nickel. S'il dispose de clients solides (outre les deux premiers cités, Safran et Rolls-Royce), la société vise de nouveaux marchés tels la Chine, la Russie, l'Inde et les Etats-Unis : Specitube a notamment engagé une démarche de qualification d'une gamme de produits qui pourraient être utilisés sur les programmes civils de Boeing. A présent, la société s'appuie sur un double soutien : le premier lui est fourni par Business France et Bpifrance, le second découle de sa récente intégration dans la seconde promotion Ambition PME-ETI du GIFAS. Specitubes travaille notamment à la réduction drastique des délais : déjà, elle est parvenue, lors de la phase 1 du plan, à passer de 54% à 80% de livraisons à l'heure.

    06 Février 19 - Air&Cosmos
    Défense

    Défense

    SCAF : les premiers contrats sont signés aujourd'hui

    C'est aujourd'hui que Florence Parly et Ursula von der Leyen, la ministre allemande de la Défense, se retrouvent chez Safran à Gennevilliers pour confirmer les premiers financements pour le futur avion de combat franco-allemand. Les deux ministres vont notifier à Dassault Aviation et Airbus un premier marché d'architecture et de concept du SCAF, doté de 65 millions d'euros sur 24 mois. Cette confirmation intervient quelques jours après que l'Allemagne a écarté le F-35 de Lockheed Martin de la compétition pour remplacer ses Tornado. Par ailleurs, Florence Parly va également annoncer un premier contrat de recherche doté de 115 millions d'euros sur la période 2019-2024 pour Safran, afin d'étudier les parties chaudes du moteur du futur avion de combat. Safran et le motoriste allemand MTU vont, de leur côté, officialiser leur partenariat pour développer et produire le nouveau moteur du SCAF. Safran Aircraft Engines aura la responsabilité de l'ensemble de la conception et de l'intégration du moteur tandis que MTU Aero Engines sera leader pour les services. Le premier sera chargé des parties chaudes, le deuxième des parties froides. A cette fin, Safran inaugure à Gennevilliers un nouveau bâtiment doté d'équipements de haute technologie pour développer des aubes de turbine à très haute performance.

    06 Février 19 - Les Echos
    MBDA fait face à une nouvelle interdiction d'exportation d'un de ses missiles

    MBDA fait face à une nouvelle interdiction d'exportation d'un de ses missiles : Berlin a décidé de bloquer les licences d'exportation de matériels allemands intégrés sur le missile air-air longue portée Meteor, vers l'Arabie Saoudite. Ce missile, qui est opérationnel depuis décembre sur les Typhoon a pour principale mission de détruire ou de neutraliser des cibles aériennes à longue distance. L'Arabie Saoudite et MBDA avaient signé en 2014 un premier contrat d'exportation du missile d'un montant estimé à 1 milliard de dollars.

    06 Février 19 - La Tribune
    Espace

    Espace

    2018 : près des deux tiers des missions spatiales ont été réalisées par la Chine

    En matière spatiale, l'année 2018 a été marquée par l'irruption de la Chine qui arrive en tête du classement mondial des puissances spatiales pour la première fois de son histoire : alors que plus de 35 missions étaient annoncées, pas moins de 37 lancements de fusées Longue Marche ont été réalisées ainsi que la seconde mission commerciale du petit lanceur Kuaizhou 1A. Air&Cosmos détaille l'ensemble des lancements survenus au cours des 12 mois ( date, charge utile, orbite visée, constructeur, type de lanceur et site de lancement). 2018 s'est traduit par 104 charges utiles embarquées, 23 missions vers l'orbite basse, 8 missions vers l'orbite moyenne , 2 missions vers la Lune et 5 missions géostationnaires. Le magazine fait le point sur l'activité des différentes puissantes spatiales : Etats-Unis, Russie-Ukraine, Europe, Inde, Japon et Nouvelle-Zélande.

    06 Février 19 - Air&Cosmos.com
    Glavcosmos veut multiplier les coopérations spatiales avec les acteurs français du secteur

    Les entreprises du secteur spatial russe doivent échanger leur expérience avec des compagnies similaires en Europe pour faire avancer l'industrie toute entière, estime Dmitry Loskutov, le patron de Glavcosmos, le centre de recherches russe. "Il est évident que sans une intégration internationale à la fois financière et technologique, il est difficile aujourd'hui de faire des progrès dans l'exploration spatiale et d'atteindre des objectifs ambitieux. Et d'ajouter : "les entreprises européennes de ce secteur ont une expérience significative et partager avec elles cette expérience renforcera la coopération entre la Russie et la France". Dmitry Loskutov a fait le point après une récente  mission d'officiels du secteur spatial russe en France, laquelle leur a permis de visiter divers sites (à Paris, Toulouse et Cannes) et de participer à un séminaire d'affaires organisé par le GIFAS.

    06 Février 19 - interfax
    Sécurité

    Sécurité

    Le cyber-risque au centre des 27ème Rencontres de Deauville

    Le cyber-risque est au centre des 27ème Rencontres de l'Association pour le management des risques et des assurances de l'entreprise (Amrae), qui se déroulent à Deauville. "Il reste à sensibiliser les PME et les plus petites ETI", explique François Leduc, directeur général adjoint du courtier d'assurance Verspieren. A lire le dossier que consacrent Les Echos à ces risques et aux parades à mettre en place dans les entreprises.

    06 Février 19 - Les Echos
    Aviation commerciale

    Aviation commerciale

    Aéroport Charles-de-Gaulle : Elisabeth Borne annonce le lancement du CDG Express

    Elisabeth Borne, ministre des Transports, a annoncé hier que le contrat de concession pour la liaison CDG Express allait être signé dans quelques jours  et qu'elle reprenait toutes les recommandations du rapport réalisé par le préfet Michel Cadot, consacré à ce projet. "Le projet de CDG Express est nécessaire pour Paris et pour toute l'Ile-de-France. On ne peut pas se satisfaire de ce  qu'est aujourd'hui la desserte de l'aéroport, qui repose largement sur la route". Elle précise que le projet est prévu pour respecter le calendrier des JO (de 2024).Toutefois, la ministre fixe "un principe fort, qui est la neutralité du projet du CDG Express sur le RER B, à la fois pendant la phase des travaux et pendant la phase d'exploitation".

    06 Février 19 - Le Parisien
    La compagnie Germania en faillite a cessé tous ses vols

    La compagnie allemande low-cost Germania s'est déclarée en faillite et a cessé ses vols immédiatement. Germania, qui transporte plus de 4 millions de passager par an avec une flotte de 37 appareils, met en cause à la fois la dépréciation de l'euro face au dollar, un nombre inhabituellement élevé d'opérations de maintenance, et la hausse des prix du kérosène cet été. Depuis la fin de l'été, 7 compagnies européennes touristiques ont été amenées à clore leurs opérations.

    06 Février 19 - Le Monde - Les Echos
    Azur Drones obtient la première autorisation de la DGAC pour faire voler un drone de façon autonome

    Azur Drones, spécialiste des drones de surveillance, a obtenu la première autorisation de la DGAC pour faire voler un système de drones. Pour la première fois en France, un drone civil à usage professionnel pourra être utilisé de manière totalement automatisée, sans être piloté depuis le sol. Avec cette homologation, les drones Skeyetech pourront voler au-dessus de sites privés, hors de vue et de jour comme de nuit, y compris en agglomération, sous la responsabilité d'un agent de sécurité.

    06 Février 19 - Les Echos - Le Figaro (06/02)
    Economie - Conjoncture

    Economie - Conjoncture

    Instex, un outil pour contourner l'embargo américain sur le commerce avec l'Iran

    La France, le Royaume-Uni et l'Allemagne ont annoncé, il y a quelques jours, la création d'Instex, un outil destiné à contourner partiellement l'embargo américain sur le commerce avec l'Iran. Instex (pour Instrument in Support Of Trade Exchanges) consiste à élaborer un système de troc où les échanges n'auraient plus à prendre la forme de transactions financières directes entre les parties. Il jouerait le rôle de chambre de compensation : une entreprise exportant vers l'Iran serait réglée par une entreprise européenne importatrice sans qu'aucune transaction n'ait lieu directement avec l'Iran.

    06 Février 19 - La Tribune
    L'assureur-crédit Coface dresse un état des lieux des risques pays

    L'assureur-crédit Coface a présenté lundi sa carte des évaluations de risques pays. Elle porte sur 161 pays et classe le risque sur  une échelle de huit degrés, allant de "très faible" à "extrême". Ainsi, le Venezuela est classé en risque extrême, tout comme la Corée du Nord, l'Iran, la Libye ou le Soudan. L'autre inquiétude provient de la conjoncture en Europe et des risques de défaillance d'entreprises qui repartent à la hausse. Coface prévoit une croissance ramenée à +1,6% en 2019 dans la zone euro, après +1,9% en 2018 et +2,5% en 2017. La tendance est la même aux Etats-Unis où la hausse du PIB devrait être de +2,3% en 2019 après +2,9% en 2018.

    06 Février 19 - Les Echos
    Environnement & Développement durable

    Environnement & Développement durable

    L'aviation, toujours plus "verte", responsable de 3,6% des émissions totales de gaz à effet de serre de l'Union Européenne

    Le deuxième rapport environnemental européen sur l'aviation, élaboré par l'Agence Européenne de la Sécurité Aérienne, l'Agence européenne pour l'environnement et Eurocontrol vient de paraître. Selon ses données, l'aviation était responsable de 3,6% des émissions totales de gaz à effet de serre des Vingt-Huit et de 13,4% des émissions du secteur des transports. Il précise que le nombre de vols devrait augmenter de 42% entre 2017 et 2040, provoquant une hausse des émissions. Dans ce contexte, néanmoins, l'efficacité environnementale de l'aviation continue de s'améliorer, constate le rapport et, d'ici 2040, d'autres améliorations en termes de consommation moyenne de carburant par passager-kilomètre parcouru (-12%) et d'énergie sonore par vol (-24%) sont à prévoir. La Commission européenne estime que "la contribution du secteur aérien à la lutte contre le changement climatique nécessitera son engagement total en faveur d'investissements dans des solutions de décarbonation de l'aviation, en vue d'atteindre l'objectif de l'UE de parvenir à zéro émission nette d'ici à 2050".

    06 Février 19 - actu-environnement.com
    A la une des médias sociaux

    A la une des médias sociaux

    A l'approche des élections européennes, le MEDEF se mobilise en faveur de l'Europe

        

    06 Février 19 - En savoir plus sur la campagne "Merci l'Europe" : cliquez sur l'image