Vous devez saisir une adresse email avant
de pouvoir modifier la fiche d'un adhérent.

Cette adresse servira lors de vos demande
de publication.

Entrer votre email :

Valider Annuler l'édition


















Enregister Annuler  


Enregister Annuler  

Enregister Annuler  
Editer / Envoyer un fichier



Enregister Annuler
Editer / Envoyer un fichier


px

px

Enregister Annuler
 
  • Synthèse de Presse du 07 mars 2019
  •  

    Industrie

    Industrie

    CORAC : trois objectifs prioritaires pour sa nouvelle feuille de route

    Le CORAC (Conseil pour la Recherche Aéronautique Civile), instance de concertation Etat-Industrie qui vient de fêter ses dix ans, présentait hier à Paris sa nouvelle feuille de route, laquelle se fixe trois objectifs prioritaires, rappelés par Stéphane Cueille, directeur Recherche et Technologie de Safran et président du comité de pilotage du CORAC. D'abord, travailler sur l'avion à énergie optimisée pour réduire la consommation de carburant. Puis, progresser sur l'avion connecté et autonome afin de le rendre plus résilient à certains évènements lors du vol. Enfin, la filière prévoit de convertir ses moyens de production à de nouvelles méthodes de développement et de production dans le cadre de l'usine 4.0 truffée de technologies à base d'intelligence artificielle, de big data et de robotique. L'objectif est de lancer de nouveaux avions plus rapidement et de les produire à des cadences plus élevées. Afin d'assurer la pérennité de l'industrie aéronautique française, les membres du CORAC prévoient d'augmenter encore leur budget de R&D dans les années à venir. En 10 ans, cette enveloppe a augmenté de 70%, à un milliard d'euros, essentiellement autofinancé, et se traduit par des résultats concrets. "Le moteur LEAP à base de technologie composite a été maturé au sein du CORAC, tout comme l'hélicoptère H160", rappelait hier Jean-Brice Dumont, directeur de la R&D d'Airbus et membre du comité de pilotage du Conseil. (Lire également ci-dessous).

    07 Mars 19 - Le Figaro - Les Echos - Journal de l'environnement
    CORAC : la filière aéronautique doit travailler sur deux horizons de temps différents

    Le CORAC travaille activement à la diminution des émissions dans la filière aéronautique, laquelle a déjà réduit de 80% des émissions par passager kilomètre depuis les années 1960. Aujourd'hui, l'aviation représente 2% des émissions de CO2 d'origine humaine et chaque nouvelle génération d'avion consomme entre 15 et 20% de carburant en moins (et réduit d'autant ses émissions de CO2). Or, l'industrie s'étant engagée à la neutralité carbone d'ici à 2050, la filière aéronautique doit encore réduire de 50% son taux d'émission (sur la base de 2025). Parmi les axes de recherche, figure notamment l'utilisation de carburants alternatifs. A ce sujet, le CORAC appelle à l'émergence et à la montée en puissance d'une filière de biocarburants. Autre axe de recherche, à partir de 2030, la mise en oeuvre de technologies de rupture pour transporter autant de poids avec moins de poussée : ruptures technologiques sur l'architecture aérodynamique des appareils, allègement des masses, introduction d'une gestion de l'énergie plus flexible pendant le vol grâce à l'hybridation. D'où deux horizons de temps différents rappelés hier par Stéphane Cueille : une nouvelle génération d'avions "classique" attendue pour 2025-2030. Et, à l'horizon 2050, l'avion de rupture technologique. Mais, ajoute le dirigeant, "il est clair que nous devons accélérer pour tenir nos engagements".

    07 Mars 19 - Les Echos - Le Figaro - Journal de l'environnement
    Latécoère : le plan de transformation porte ses fruits

    Latécoère a réalisé un chiffre d'affaires de 659,2 millions d'euros en 2018, en croissance de 3,1% (à taux de change constant). Cette progression, explique le groupe, est notamment tirée par le gain de nouveaux clients importants dans la division Systèmes d'Interconnexion. Le résultat net du groupe s'établit à 6 millions d'euros. "La profonde transformation industrielle et commerciale de Latécoère a commencé à porter ses fruits en 2018", a souligné Yannick Assouad, directrice générale du groupe. Pour sa part, Pierre Gadonneix, président du conseil d'administration, a expliqué que le plan lancé en 2015 pour transformer tous les outils de production à l'horizon 2020 (Transformation 2020) était engagé aux deux tiers et que cette modernisation était la condition d'un retour aux bénéfices durables. Le groupe compte investir 130 millions d'euros entre 2017 et 2020 dans cette modernisation. Pour 2019, le groupe prévoit une croissance organique "significative" de son chiffre d'affaires, hors effets de change.

    07 Mars 19 - Les Echos
    Airbus Helicopters : le ministère chinois des Transports choisit le H175

    Le ministère chinois des Transports a sélectionné le H175 d'Airbus Helicopters pour développer sa flotte d'appareils dédiés aux opérations de recherche et de sauvetage en mer. Un premier contrat portant sur la livraison de deux appareils en configuration SAR a été signé. Ces  nouveaux H175 effectueront des missions de recherche et de sauvetage dans l'une des zones de trafic maritime les plus fréquentées au monde ainsi que dans d'autres zones offshore importantes. Ces machines seront opérées par le Rescue and Salvage Bureau (CRS) qui dispose de quatre bases principales le long de la côte chinoise. Le ministère chinois des Transports est l'un des plus importants clients d'Airbus en Chine depuis plus de 10 ans et exploite notamment quatre H225.

    07 Mars 19 - zonebourse.com - meretmarine.com
    Safran Helicopter Engines : contrat avec le japonais Aero Asahi Corporation

    Safran Helicopter Engines a signé un contrat à l'heure de vol avec Aero Asahi Corporation portant sur les moteurs de ses flottes de H125, BK117C2, S-76C+ et AS 365 N3. Ce contrat d'une durée de 5 ans, porte sur des services de maintenance à l'heure de vol destinés à un total de plus de 55 Arriel 1 et 2. Cet accord formalise une deuxième extension de 5 ans à ce contrat SBH signé il y a 15 ans, l'un des plus anciens contrats du genre signés dans la région, rappelle Safran. La gestion de ce contrat sera assurée par Safran Helicopters Engines Japan, qui assure le suivi d'une flotte de 550 moteurs en service chez 110 clients au Japon.

    07 Mars 19 - air-cosmos.com
    Liebherr-Aerospace avance sur les technologies contribuant à l'avion "vert" du futur

    Liebherr-Aerospace présentera au Salon AerospaceTechWeek 2019 (les 12 et 13 mars à Munich) différents exemples de ses unités électroniques innovantes dédiées à l'aéronautique : solutions système développées pour les commandes de vol, le conditionnement d'air, les trains d'atterrissage ainsi que les produits électroniques autonomes. "L'électrification progressive des systèmes aéronautiques classiques ainsi que le support et le remplacement de la technologie d'entraînement conventionnelle font partie de nos contributions à l'avion "vert" du futur", explique à ce sujet Nicolas Bonleux, directeur général et directeur commercial de Liebherr-Aerospace & Transportation SAS, l'une des onze holdings de branche du groupe Liebherr.

    07 Mars 19 - aeromorning.com
    Le Salon de Farnborough 2020 ramené de 7 à 5 jours

    Les organisateurs du Salon de Farnborough, le salon aéronautique britannique, ont annoncé qu'ils annuleraient, lors de l'édition 2020, le dernier week-end, traditionnement ouvert au public. Celui-ci sera toutefois accueilli le vendredi. De ce fait, le Salon est ramené de 7 à 5 jours (du lundi 20 au vendredi 24 juillet), afin de mieux se concentrer sur ses journées professionnelles, expliquent ses responsables.

    07 Mars 19 - aerobuzz.fr
    Espace

    Espace

    Surveillance maritime : le CNES signe un accord avec l'ISRO indien

    Jean-Yves Le Gall, président du CNES, et Sivan K, président de l'Organisation indienne de recherche spatiale (ISRO) ont signé, hier à Bangalore, un accord pour la mise en oeuvre du plan à court terme du programme franco-indien de développement d'un système spatial de surveillance maritime. Cet accord fait suite à celui signé en mars dernier, lors de la visite d'Emmanuel Macron en Inde. Il prévoit la mise en place, en mai prochain, d'un centre de surveillance maritime en Inde, le partage des capacités de traitement de données satellitaires existantes et le développement commun des algorithmes associés. Cette rencontre a également permis de confirmer l'avancement des travaux des agences dans le domaine des vols habités et de préparer les missions des futurs astronautes indiens.

    07 Mars 19 - aeromorning.com
    Aviation commerciale

    Aviation commerciale

    Aéroports de Paris : l'Assemblée nationale rétablit l'autorisation de privatisation

    La commission spéciale de l'Assemblée nationale sur le projet de loi Pacte a rétabli, mardi en deuxième lecture du texte, l'autorisation de privatisation d'Aéroports de Paris, avant l'examen du texte dans l'hémicycle à partir du 13 mars. Le Sénat s'était prononcé contre quelques jours auparavant. Dans L'Opinion, un économiste explique pourquoi l'Etat doit vendre "entièrement" Aéroports de Paris, estimant que "paradoxalement, l'Etat, qui se veut stratège, est moins capable que le privé" de développer et de financer le doublement prévu de la capacité d'ADP d'ici 2040.

    07 Mars 19 - Les Echos - L'Opinion
    Orly mettra en service le nouveau bâtiment de jonction le 19 mars

    Dans quelques jours, "Orly-Sud" et "Orly-Ouest" ne feront plus qu'un : c'est le 19 mars en effet que le bâtiment de jonction sera mis en service. Disposant alors d'une capacité supplémentaire de 8 millions de passagers, l'aéroport d'Orly (33,1 millions de passagers l'an dernier) abandonnera sa traditionnelle dénomination. Les Echos reviennent sur les nouveautés introduites à Orly à l'occasion de cette mise en service (cheminement, tapis roulants, enregistrement, boutiques etc).

    07 Mars 19 - Les Echos
    IATA : le fret aérien mondial a enregistré une croissance de 3,5% en 2018

    Le fret aérien mondial a enregistré une hausse de 3,5% en 2018, par rapport à 2017, selon IATA. L'association du transport aérien international établit un pronostic "prudemment optimiste" d'une hausse de 3,7% pour 2019. Cette prudence trouve sa source dans la congestion aéroportuaire : 204 aéroports dans le monde sont aujourd'hui classés "installations de niveau 3", c'est-à-dire "saturés". La moitié d'entre eux se trouve en Europe.

    07 Mars 19 - Les Echos - lesechos.fr
    Environnement & Développement durable

    Environnement & Développement durable

    L'OACI prend une série de mesures pour mettre en oeuvre rapidement le système CORSIA

    Le conseil de l'OACI, lors de sa 216ème session, a adopté une série de mesures importantes en vue de la mise en oeuvre rapide du Système de compensation et de réduction des émissions de carbone de l'aviation internationale (CORSIA). Un accord a été conclu pour l'entrée en opérations du TAB (Technical Advisory Body), un groupe d'experts désignés par les Etats ayant pour mandat de faire des recommandations au Conseil concernant les "unités d'émissions éligibles" à utiliser par les compagnies aériennes. Le conseil a également approuvé les critères d'unités d'émission qui seraient utilisés par le TAB pour entreprendre l'évaluation des programmes d'unités d'émissions et formuler ensuite des recommandations sur les unités éligibles. L'ATAG (Air Transport Action Group), s'est félicitée des mesures prises par l'OACI.

    07 Mars 19 - Les Echos - climatechangenews.com - greenaironline.com
    A la une des médias sociaux

    A la une des médias sociaux

    Le CORAC présente sa nouvelle feuille de route à la presse

       

    07 Mars 19 - En savoir plus : cliquez sur l'image