Vous devez saisir une adresse email avant
de pouvoir modifier la fiche d'un adhérent.

Cette adresse servira lors de vos demande
de publication.

Entrer votre email :

Valider Annuler l'édition


















Enregister Annuler  


Enregister Annuler  

Enregister Annuler  
Editer / Envoyer un fichier



Enregister Annuler
Editer / Envoyer un fichier


px

px

Enregister Annuler
 
  • Synthèse de Presse du 08 mars 2019
  •  

    Industrie

    Industrie

    Thales : Patrice Caine explique pourquoi le groupe accélère dans l'intelligence artificielle

    Patrice Caine, PDG, a décidé d'accélérer dans l'intelligence artificielle. Aujourd'hui, Thales emploie 200 experts en IA et compte doubler ce nombre cette année. Dans une interview consacrée à ce thème (lui-même préfère parler d'"autonomie" plutôt que d'intelligence artificielle), il revient sur les atouts de son groupe en la matière, dont l'antériorité : "historiquement, bien avant qu'on parle d'internet des objets, chez Thales, on a connecté des avions, des bateaux, des sous-marins, des véhicules blindés....et nous avons constaté que l'évolution de l'électronique (...) allait générer d'énormes quantités de bits (des 0 et des 1).  Ces données, bien exploitées, peuvent apporter à nos clients beaucoup de valeur. Si on sait exploiter ces datas, on peut faire beaucoup de choses". A propos de la puissance des Gafa, Patrice Caine confie : "en tant que patron de Thales, ces groupes américains ne m'inquiètent pas. Dans nos domaines, nous sommes à notre manière un genre de Gafa : je ne connais pas d'autre groupe en Europe qui dépense 3 milliards d'euros par an en recherche et développement et emploie dans ses labos 25 000 personnes (sur 65 000 salariés)".

    07 Mars 19 - Le Parisien (Week-End)
    Airbus : une unité de production consacrée aux systèmes électriques actuels et futurs

    Airbus investit massivement dans une unité de production de systèmes électriques basée à Toulouse et qui fonctionne comme une start-up. Disposant de 5 000 m2 à Saint-Martin-du-Touch et employant 300 personnes, elle joue le rôle d'un centre d'excellence en matière d'électricité, sachant que l'avion de demain sera toujours plus électrique et qu'Airbus s'est associé avec Siemens et Rolls-Royce pour lancer un avion à propulsion hybride, l'E-Fan X. "Notre rôle est de maintenir une compétence et un savoir-faire électrique forts chez Airbus", explique Christophe Gargaros, le responsable de l'unité. La production de cette unité est, par ailleurs, une référence : en 2017, elle a livré plus de 2 millions de points de câblage avec moins de 20 retours qualité de la part du client final : les chaînes d'assemblage final d'Airbus.

    08 Mars 19 - La Dépêche du Midi
    Airbus a livré 49 appareils à 33 clients au mois de février

    Airbus a livré 49 appareils au mois de février à 33 clients. Le mois précédent, il avait livré 39 appareils à 27 clients. En 2019, l'avionneur prévoit de livrer entre 889 et 890 avions commerciaux, contre 800 en 2018.

    07 Mars 19 - journal-aviation.com - air-cosmos.com
    Nexans veut s'imposer sur le marché des services

    L'Usine Nouvelle consacre un long dossier au groupe Nexans qui a présenté, il y a quelques jours, ses résultats annuels. Dans une interview, Christopher Guérin, PDG, explique qu'il compte notamment ramener l'Ebitda à 500  millions d'euros en 2021 et refondre le modèle économique du câblier. En la matière, il explique comment Nexans a développé une méthode, Shift, qui offre 25 leviers de transformation : "elle repose sur l'analyse de toutes les données disponibles et comporte trois axes d'action ; la sélection des produits pour privilégier les plus rémunérateurs et stratégiques, l'adaptation de nos structures de coûts et de temps et la simplification des process". A propos d'éventuelles acquisitions dans le futur, le dirigeant précise : "je cherche plutôt un leadership orienté sur la valeur. La croissance de Nexans se fera par la valeur". Enfin, le dirigeant rappelle que "de nouveaux espaces vont s'ouvrir, tels les services qui représentent un marché de 120 milliards d'euros, au-delà des 220 milliards du marché du câble. Il s'agit d'un terrain vierge (...). A nous de nous en emparer les premiers". (En 2018, Nexans a enregistré un chiffre d'affaires de 4,41 milliards d'euros).

    07 Mars 19 - L'Usine Nouvelle
    Daher annonce l'arrivée du TBM 940, nouvelle version de son célèbre appareil

    Daher a annoncé l'arrivée de la nouvelle version du TBM, dite TBM 940, lors du séminaire de la TBMOPA (TBM Owners and Pilots Association) qui se tenait à Pompano Beach, en Floride. Cette version bénéficie d'une monomanette de gaz, la première installée sur un appareil de production d'une masse inférieure à 5,7 tonnes. Entièrement intégrée au pilote automatique, elle permettra d'ajuster la vitesse de l'appareil sur un profil de vol présélectionné, de la montée initiale jusqu'à l'approche finale. Le TBM 940 bénéficie également d'une automatisation accrue du système de dégivrage et de diverses améliorations (sièges, isolation thermique, etc.). La certification de l'appareil par l'EASA et la FAA est prévue cette année.

    07 Mars 19 - air-cosmos.com
    Airbus Helicopters : le H160 de série termine avec succès sa campagne temps froid en Finlande du nord

    Airbus Helicopters a terminé la campagne de certification temps froid du H160 en Finlande du nord. Le constructeur a déployé son premier appareil de série à Ravaniemi, en Laponie, où l'on a constaté des températures pouvant descendre jusqu'à -37° C. La campagne comportait plus de 20 heures de vols d'essais ainsi que de longs essais au sol et un vol de convoyage de 13 heures, de Marignane jusqu'au site d'essais, la base opérationnelle de Babcock Scandinavian AirAmbulance qui exploite des H145 pour des évacuations médicales. Cet opérateur est également le client de lancement du H160. Bernard Fujarski, directeur du programme H160 chez Airbus Helicopters, a souligné le bon comportement général du H160 face à de telles conditions givrantes.

    07 Mars 19 - air-cosmos.com
    Le petit avion biplace Akoya prêt pour la production en petite série

    L'Akoya, petit avion biplace, amphibie, skieur et classique, est aujourd'hui prêt pour la production en petite série. Produit par LISA-Airplanes, l'aéronef rassemble dans une structure originale de multiples innovations dont des ailes repliables vers l'arrière, un train mixte, piste et neige etc. Piloter revient en détail sur l'émergence de ce projet conçu par trois ingénieurs à l'origine de LISA-Airplanes.

    08 Mars 19 - Piloter (mars-avril)
    Aviation commerciale

    Aviation commerciale

    Retards aériens : un coût global pour l'économie européenne de 17,6 milliards d'euros

    334 millions de passagers ont été affectés en 2018 par les retards et annulations provoqués par le contrôle aérien, selon Eurocontrol ; soit une hausse de 26% par rapport à l'année précédente. Le coût global de ces retards pour l'économie européenne s'élève à 17,6 milliards d'euros, un chiffre en hausse de 28% par rapport à 2017. Selon l'association Airlines for Europe (A4E), 2018 a été "l'une des pires" années en matière de retards depuis 10 ans, et le contrôle aérien serait en grande partie responsable d'une hausse de 105% des retards par rapport à l'année précédente alors que le trafic aérien européen augmentait dans le même temps de 3,8%. Après les retards record de l'été dernier, les directeurs opérationnels des membres d'A4E et les dirigeants des services de navigation aérienne civile (CANSO), Eurocontrol et l'European Business Aviation Association (EBAA) ont lancé le projet "Espace aérien efficient", convenant d'un ensemble de principes et de mesures visant à améliorer la situation le plus rapidement possible.

    07 Mars 19 - air-journal.fr - Les Echos - Europe 1 - lechotouristique.com - deplacementspros.com
    Brexit : EasyJet transfère des PNC et des pièces détachées vers l'Autriche

    Face au risque d'un Brexit sans accord, la compagnie EasyJet a décidé de transférer vers sa filiale autrichienne des licences d'hôtesses de l'air et stewards d'une part et des pièces détachées pour ses Airbus d'autre part. Cette décision implique au total le transfert de 133 A319 et A320 "britanniques" sous licence autrichienne. De même, depuis novembre dernier, la compagnie a entrepris le transfert de 1 400 pilotes de la Grande-Bretagne vers l'Autriche. Désormais, elle transfère 3 300 PNC et des stocks de pièces détachées. EasyJet a consacré quelque 10 millions de livres sterling dans les préparatifs du Brexit afin de s'assurer qu'elle pourra continuer de voler dans l'Union Européenne quel que soit le scénario.

    07 Mars 19 - air-journal.fr
    Economie - Conjoncture

    Economie - Conjoncture

    Medef : il est temps de concevoir l'Union européenne comme une puissance économique, dit Laurent Giovachini

    "Il est temps de  concevoir l'Union Européenne comme une puissance économique et non plus comme un espace de libre-échange ouvert à tous les vents", explique Laurent Giovachini, directeur général adjoint de Sopra Steria, président de la fédération Syntec et à la tête du comité "souveraineté" du Medef. Rappelant la création d'Airbus, il explique : "nous devons réussir à promouvoir des champions capables de faire jeu égal avec les Chinois et les Américains. Pour cela, il faut que la loi sur les concentrations évolue". A propos du rôle que peut jouer ici le Medef , il annonce que l'objectif premier sera "de sensibiliser les entreprises aux bonnes pratiques", ajoutant : "plus elles anticiperont, plus elles se protègeront". Mais, le dirigeant insiste : "il y a en Europe une puissance économique qu'on ne soupçonne pas. Un des enjeux, c'est que les élites scientifiques et technologiques que nous formons grâce à nos impôts -ceux des citoyens et ceux des sociétés- bénéficient en priorité aux entreprises françaises et européennes".

    08 Mars 19 - Le Monde
    A la une des médias sociaux

    A la une des médias sociaux

    En 2018, Latécoère a livré un nombre record de portes aux avionneurs : 3 407

         

    07 Mars 19 - En savoir plus : cliquez sur l'image