Vous devez saisir une adresse email avant
de pouvoir modifier la fiche d'un adhérent.

Cette adresse servira lors de vos demande
de publication.

Entrer votre email :

Valider Annuler l'édition


















Enregister Annuler  


Enregister Annuler  

Enregister Annuler  
Editer / Envoyer un fichier



Enregister Annuler
Editer / Envoyer un fichier


px

px

Enregister Annuler
 
  • Synthèse de Presse du 13 mai 2019
  •  

    Industrie

    Industrie

    Air Italy se tourne vers l'Airbus A330 pour conforter ses projets de vols long-courriers

    Air Italy, compagnie aérienne privée italienne, a annoncé qu'elle reportait son projet d'achat de Boeing 787 au profit d'Airbus A330, selon Rossen Dimitrov, directeur général. "En raison d'un retard dans les livraisons de Boeing 787, nous avons décidé d'élargir notre flotte avec des Airbus A330, a-t-il expliqué. Nous allons y ajouter d'autres A330 cette année et l'année prochaine également". Le dirigeant souligne que l'objectif est de soutenir "la croissance dynamique actuelle d'Air Italy et d'assurer le maximum de synergie avec les besoins opérationnels de la compagnie (....), ainsi que de soutenir nos projets de croissance pour les vols long-courriers".

    13 Mai 19 - air-journal.fr - sputniknews.com
    Boeing s'attend à des changements profonds en matière de certification des avions

    Boeing s'attend à des changements "profonds" dans la manière dont les avions sont certifiés Alors que la pression s'accroît sur les régulateurs pour prévenir d'autres accidents, David Calhoun, administrateur indépendant au conseil d'administration de l'avionneur, estime que Boeing "reste concentré sur la résolution du problème, et qu'il commence à planifier des changements à long terme qui, je pense, auront une grande portée, non seulement pour Boeing mais pour l'ensemble de l'industrie". Et d'ajouter : "je pense qu'il s'agira d'un très long ensemble d'améliorations sur une longue période de temps". A ce sujet, le Financial Times note qu'un fossé "de plus en plus profond" se dessine entre régulateurs américains et européens sur la question de savoir qui devrait être chargé d'assurer la sécurité du MAX avant son retour dans le ciel mondial. L'EASA a annoncé en effet qu'elle menait son propre examen "indépendant" de la conception de l'appareil et que son achèvement était "une condition préalable à la remise en service de l'avion" en Europe. Par ailleurs, le magazine Piloter, revient dans son dernier numéro sur l'histoire du 737 depuis son lancement, avion "bas sur pattes avec des moteurs de plus en plus gros". La taille du LEAP-1B a amené le constructeur à avancer le moteur sur l'aile, avec des conséquences non négligeables en matière d'angle d'incidence : "plus l'angle d'incidence est fort, rappelle le magazine, et plus l'angle cabreur relève le nez et augmente le risque de décrochage". D'où le MCAS, qui empêche le décrochage. Le magazine publie également in extenso le bulletin de service qu'avait édité l'avionneur une semaine après le crash de Lion Air. 

    13 Mai 19 - Financial Times - Piloter (mai-juin 2019)
    Michelin équipera la totalité de la flotte de la compagnie Gulf Air

    Gulf Air, compagnie nationale du Royaume de Bahreïn, a retenu Michelin pour équiper tous les types d'appareils de sa flotte, y compris les nouveaux Boeing 787-9, Airbus A320neo et A321neo. La compagnie fait notamment appel au pneu Michelin Air X, doté de la technologie Michelin Near Zero Growth (NZG). Cette technologie garantit une croissance minimale du diamètre des pneus, lequel a tendance à augmenter en raison des vitesses élevées de décollage et d'atterrissage. Selon l'industriel, NZG minimise la croissance du diamètre des pneus : d'où, divers avantages (durée de vie des pneus, meilleure résistance aux dommages causés par des corps étrangers). De plus, cette technologie réduit les coûts opérationnels globaux par rapport à un pneu radial standard (jusqu'à 30% d'atterrissages en plus), améliore la robustesse des pneus et diminue la consommation de carburant.

    13 Mai 19 - air-journal.fr
    La Route des Lasers et le Centre Alphanov présenteront diverses solutions technologiques au Salon du Bourget

    Le pôle Route des Lasers et le Centre Alphanov présenteront une batterie de solutions technologiques de pointe au Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace du Bourget, en juin prochain. L'objectif est de valider l'intérêt du marché pour préparer le travail de commercialisation qui s'annonce délicat. Ainsi PolymerExpert, installée à Pessac, développe actuellement un prototype de rivet aéronautique plus léger, plus rapide à assembler et plus simple à entretenir. A raison d'1,6 million de rivets en acier sur un Airbus A340, le gain de poids pourrait atteindre une tonne au total avec de tels rivets. Mais leur coût de fabrication étant plus élevé que celui des rivets actuels, cette société cherche à nouer des partenariats, notamment lors du Salon du Bourget.

    13 Mai 19 - La Tribune
    Bombardier veut pérenniser son programme d'avions régionaux CRJ

    Au fil des mois, le constructeur Bombardier se désengage de la production d'avions commerciaux. Le Journal de l'Aviation revient sur cette "stratégie de retrait progressif", notant que la famille CRJ n'est clairement plus une priorité pour l'avionneur canadien. Alain Bellemare, PDG, a annoncé début mai que faute de nouvelles commandes, la production de CRJ ne s'étendait plus que jusqu'à la fin de l'année prochaine. Néanmoins, le constructeur tente de relancer son carnet de commandes de CRJ, notamment aux Etats-Unis dont le marché des avions régionaux à remplacer est estimé à plus de 600 appareils.

    13 Mai 19 - air-journal.fr - journal-aviation.com
    Nuit des Musées : Safran ouvrira grand les portes de son musée aéronautique et spatial, samedi prochain

    Le musée aéronautique et spatial Safran, implanté à Réau (Seine-et-Marne), participera à la Nuit des Musées 2019, en proposant samedi prochain des simulations d'hélicoptères et des "rencontres" avec les pilotes les plus célèbres de l'histoire de France. Au cours de cette nuit, le musée proposera des visites animées par des comédiens en costume d'époque. L'industriel présentera également sa collection unique de plus de 100 moteurs d'avions, de fusées et d'hélicoptères. La plupart de ces moteurs ont été restaurés par l'Association des Amis du Musée Safran ou par des anciens de SEP.

    * Nuit des Musées : samedi 18 mai, visite gratuite au Musée Safran

    13 Mai 19 - air-journal.fr
    Défense

    Défense

    L'opération de libération d'otages au Burkina Faso a mobilisé d'importants moyens

    L'ensemble de la presse revient longuement sur l'opération de sauvetage menée par l'armée française au Burkina Faso dans la nuit de jeudi à vendredi dernier et qui a permis de libérer quatre otages. Au cours de cette opération, deux officiers mariniers français relevant du commandement des opérations spéciales ont été tués. Emmanuel Macron présidera demain aux Invalides une cérémonie d'hommage national. L'opération de libération a mobilisé d'importants moyens : une vingtaine de commandos Hubert spécialisés dans la récupération d'otages, des drones français, des moyens de renseignement américains, plusieurs hélicoptères et des relais logistiques tout au long du parcours fournis par l'armée du Burkina.

    13 Mai 19 - Ensemble de la presse
    Aviation commerciale

    Aviation commerciale

    Aéroports de Paris : 9 mois d'incertitude avant un éventuel référendum sur la privatisation

    Alors que le Conseil constitutionnel a validé l'organisation d'un référendum d'initiative populaire (RIP) à propos de la privatisation d'Aéroports de Paris, les partisans de cette initiative devront, au cours des 9 mois qui viennent, obtenir le soutien de 10% d'électeurs, soit 4 717 396 électeurs. Cette période débutera à la publication d'un décret gouvernemental, un mois au maximum après la parution de cette décision au Journal officiel. Le vote sera organisé par le ministère de l'Intérieur sous le contrôle du Conseil constitutionnel, par voie électronique, sur un site internet dédié. Pour sa part, Augustin de Romanet, PDG d'Aéroports de Paris, revient dans une interview dans l'Express, sur les enjeux à venir du groupe, dont la création d'un nouveau terminal à Roissy, le référendum annoncé et le projet de CDG Express. A ce sujet, Le Figaro rappelle que Matignon doit prendre position sur le calendrier du projet dans les prochains jours et évoque une mise en service en décembre 2025. La Tribune précise enfin que le cours de Bourse d'ADP a perdu 13% depuis le feu vert du Conseil constitutionnel.

    13 Mai 19 - Le Monde - Le Figaro - La Tribune - Le Parisien - Libération - aerobuzz.fr
    Air France supprime 465 postes dans son réseau court-courrier domestique

    La direction d'Air France présente aujourd'hui au comité central d'entreprise extraordinaire un nouveau plan volontaire de départs portant sur 465 postes équivalents temps plein. Ces suppressions de postes concernent le réseau court-courrier domestique du groupe qui a notamment souffert de la concurrence grandissante du TGV et de celle des compagnies low-cost. Ces 465 suppressions se rapportent à un effectif total de 3 200 personnes pour le réseau domestique du groupe.

    13 Mai 19 - Les Echos - Le Parisien
    Norwegian : première compagnie non-américaine à desservir New York

    Alors qu'elle avait lancé ses premiers vols vers les Etats-Unis en mai 2013, depuis Oslo et Stockholm, la compagnie Norwegian est devenue aujourd'hui la première compagnie aérienne étrangère non-américaine à desservir New York. La low-cost scandinave a transporté 2 078 847 passagers sur 12 mois (de février 2018 à février 2019), devançant ainsi des compagnies telles British Airways ou Lufthansa. En 2018, la compagnie a transporté plus de 37 millions de passagers, se classant 3ème low-cost européenne et 5ème dans le monde. Elle opère une flotte de plus de 160 appareils dont l'âge moyen est de 3,8 ans. En France, Norwegian dessert 8 aéroports et propose, depuis Paris, sept destinations aux Etats-Unis.

    13 Mai 19 - air-journal.fr
    Economie - Conjoncture

    Economie - Conjoncture

    L'Avion des Métiers, un tour d'horizon complet du secteur, au Salon du Bourget

    L'Avion des Métiers, rendez-vous unique organisé, pour la quatrième fois, par le GIFAS sur le Salon du Bourget pour découvrir les métiers et les opportunités d'emploi et de formation de la filière aéronautique et spatiale, proposera cette année au grand public un tour d'horizon complet du secteur. En effet, lors des trois journées grand public, il permettra aux plus jeunes et à leurs parents de s'interroger sur leur orientation, aux étudiants de chercher un stage ou un apprentissage, et aux jeunes diplômés de rencontrer des professionnels et des recruteurs potentiels. Organisé sur un espace de 3 000 m2, l'Avion des Métiers réunit 70 exposants représentant de l'ensemble de la filière. Le public est invité à suivre un parcours immersif et pédagogique via deux espaces distincts et complémentaires : d'une part une zone de démonstration et d'échange et, d'autre part, un espace de rencontre qui permet au public de rencontrer les entreprises qui recrutent et les établissements d'enseignement qui proposent des formations (du CAP au diplôme d'ingénieur).

    * Les journées grand public du prochain Salon du Bourget auront lieu les 21, 22 et 23 juin 2019.

    13 Mai 19 - air-journal.fr
    Environnement & Développement durable

    Environnement & Développement durable

    Aéroport de Lyon-Saint-Exupéry marie croissance et politique de développement durable

    L'aéroport Lyon-Saint-Exupéry a vu son trafic progresser de 9,7% au premier trimestre 2019. Selon Vinci Aiports, gestionnaire de la plate-forme, la croissance du trafic s'appuie sur "un développement équilibré" entre ouverture de lignes (27 nouvelles lignes l'an dernier), renforcement des fréquences de lignes existantes et excellents coefficients d'occupation. 14 nouvelles lignes sont annoncées pour la saison printemps-été 2019 Parallèlement, l'aéroport développe une politique de développement durable et de maîtrise des impacts environnementaux de son activité, dénommée Airpact. Vinci Airports précise à ce sujet que cette politique est développée sur l'ensemble de ses aéroports dans le monde avec quatre priorités : réduction des consommations d'énergie, réduction de l'empreinte carbone, mise en oeuvre d'un système de management environnemental efficace et protection de la biodiversité.

    13 Mai 19 - air-journal.fr - Lyon-entreprises.com
    A la une des médias sociaux

    A la une des médias sociaux

    Formations aéronautiques et spatiales : le GIFAS poursuit son partenariat avec le groupe ISAE

       

    13 Mai 19 - Lire le CP GIFAS - Groupe ISAE : cliquez sur l'image