Vous devez saisir une adresse email avant
de pouvoir modifier la fiche d'un adhérent.

Cette adresse servira lors de vos demande
de publication.

Entrer votre email :

Valider Annuler l'édition


















Enregister Annuler  


Enregister Annuler  

Enregister Annuler  
Editer / Envoyer un fichier



Enregister Annuler
Editer / Envoyer un fichier


px

px

Enregister Annuler
 
  • Synthèse de Presse du 16 mai 2019
  •  

    Industrie

    Industrie

    Airbus : Guillaume Faury appelle à ses côtés Antoine Bouvier, PDG de MBDA

    Antoine Bouvier, CEO de MBDA depuis plus de 12 ans, rejoint Guillaume Faury, chief executive officer d'Airbus, pour l'épauler sur les questions stratégiques, les affaires institutionnelles, notamment européennes, ainsi que pour être le référent "défense" du groupe Airbus, particulièrement auprès du gouvernement français (titre exact : head of Strategy, Mergers & Acquisitions and Publics Affairs). A ce titre, il sera directement rattaché à Guillaume Faury. Sa nomination, annoncée officiellement par le groupe hier, sera effective au 1er juin. Par ailleurs, Patrick de Castelbajac est nommé head of Region Asia-Pacific, succédant à Jean-Marc Nasr, récemment nommé executive vice-president de Space Systems au sein d'Airbus Defence and Space. (Lire également ci-dessous en rubrique défense). 

    16 Mai 19 - Les Echos - La Tribune - journal-aviation - air-cosmos.com
    Airbus et la RATP veulent développer des navettes autonomes volantes en Ile-de-France

    Airbus vient de s'associer à la RATP pour donner naissance à un "service de mobilité aérienne urbaine" en Ile-de-France, c'est-à-dire des navettes autonomes volantes. "Les vols autonomes ne font plus partie de la science-fiction, a précisé Guillaume Faury. Aujourd'hui, nous disposons des briques techniques mais il faut les harmoniser afin de les intégrer dans la vie quotidienne des usagers sans remettre en cause notre priorité, la sécurité". D'ici la fin de l'année, les deux partenaires vont étudier le moyen d'offrir un service accessible au grand public. Il pourrait s'agir de navettes "de 4 à 6 places dans les 5 ans pour un coût de 1 à 2 euros au kilomètre".

    16 Mai 19 - lefigaro.fr - journal-aviation.com
    AFI-KLM E&M : Maswings lui confie le support de ses dix ATR 72-600

    La compagnie malaisienne Maswings a retenu Air France Industries-KLM E&M pour le support équipements de sa flotte de dix ATR72-500. La maintenance et les réparations des équipements de la filiale de Malaysia Airlines seront assurées par Singapore Component Solutions, le nouvel atelier de la filiale du groupe Air France-KLM en partenariat avec Sabena technics.

    16 Mai 19 - journal-aviation.com
    International Aero Engines livre à Airbus le tout dernier moteur V2500 qui sera monté sur un A321ceo

    International Aero Engines (IAE) vient d'assembler le dernier moteur V2500 dédié à un Airbus de la famille A320, un A321ceo destiné à la compagnie Wizz Air. La fin de la production de V2500 en première monte coïncide avec le 30ème anniversaire de son entrée en service. Durant ces trois décennies, quelque 3 300 appareils (dont 3 250 Airbus) ont été équipés de ce moteur. En juillet 2018, la flotte mondiale propulsée avec ces réacteurs avait atteint 200 millions d'heures de vol.

    16 Mai 19 - journal-aviation.com
    Boeing : commandes et livraisons affectées par les problèmes du 737 MAX

    Selon Les Echos, Boeing n'a enregistré aucune nouvelle prise de commande au mois d'avril, les quatre commandes figurant sur le bilan mensuel étant en fait une réaffectation partielle d'appareils déjà vendus. Cette situation inédite s'explique avant tout par une modification des règles comptables qui oblige l'avionneur à soustraire de son carnet, les commandes susceptibles de ne jamais être honorées par le client. Les livraisons sont passées de 54 en mars à 23 en avril et sont surtout liées aux difficultés rencontrées par le MAX, cloué au sol depuis le 13 mars. Cette situation pénalise de plus en plus les clients du moyen-courrier, tel le tour-opérateur TUI dont la flotte de 150 appareils comprend quinze 737 MAX. TUI avait averti, fin mars, que la paralysie de ces quinze appareils lui coûterait 200 millions d'euros de résultat opérationnel en 2019. Si le redécollage de ces avions n'intervient pas à la mi-juillet, TUI a prévenu qu'il devra alors "prendre des mesures de remplacement jusqu'à la fin de l'été" et prévoit alors une baisse de son résultat opérationnel ajusté pouvant aller jusqu'à 26%, "soit un impact négatif allant jusqu'à 300 millions d'euros".

    16 Mai 19 - Les Echos - AFP - The Wall Street Journal - Financial Times - journal-aviation.com (15/05)
    Défense

    Défense

    MBDA : Eric Béranger succède à Antoine Bouvier à la tête du missilier

    A la suite de la nomination d'Antoine Bouvier à la tête de la stratégie d'Airbus, Eric Béranger a été nommé chief executive officer de MBDA, leader européen des missiles. Sa nomination prendra elle aussi effet le 1er juin prochain. Eric Béranger a occupé plusieurs postes de direction au sein d'Airbus Defence & Space et a dirigé dernièrement la société de télécommunications globales OneWeb.

    16 Mai 19 - AeroDefenseNews - Les Echos - La Tribune - lefigaro.fr - journal-aviation.com - L'Usine Nouvelle
    Exportations d'armes : Florence Parly auditionnée par les députés

    Lors d'une audition à la Commission de la défense et des forces armées de l'Assemblée nationale qui s'est déroulée le 7 mai dernier, Florence Parly est revenue sur la politique de la France en matière d'exportation d'armes et particulièrement sur celles vendues à l'Arabie Saoudite et aux Emirats Arabes Unis. La Tribune publie in extenso sa déclaration, dans laquelle la ministre insiste : "Pourquoi vend-t-on des armes ? (...) C'est parce que c'est indispensable à notre souveraineté : celle de la France d'abord, et celle de l'Europe aussi, que ce gouvernement s'attache chaque jour à construire". Et de préciser : "la souveraineté de la France est bien en jeu dans cette affaire. C'est au fond notre liberté d'action dans le monde".

    16 Mai 19 - La Tribune
    Un oiseau cause des millions de dollars de dégâts sur un F-35 au Japon

    Un avion furtif américain déployé au Japon a été gravement endommagé par un oiseau. Selon un porte-parole des Marines, l'appareil a dû interrompre son décollage, le 7 mai dernier, sur la base du corps des Marines d'Iwakuni, en raison d'une collision avec un oiseau ressemblant à un faucon. L'incident a été classé dans la catégorie "A", signifiant que le coût des réparations devrait dépasser les 2 millions de dollars. Le F35-B est la variante de l'avion de combat à décollage et atterrisage court. Chaque appareil coûte 115 millions de dollars.

    16 Mai 19 - 20minutes.fr
    Espace

    Espace

    ArianeGroup et MT Aerospace travaillent à un étage supérieur d'Ariane 6 plus performant

    ArianeGroup et MT Aerospace vont développer pour le compte de l'ESA des technologies destinées à un étage supérieur composite plus performant d'Ariane 6. Selon eux, "l'évolution continue du lanceur Ariane 6 en termes de compétitivité et d'amélioration des performances nécessite l'exploration et l'utilisation de technologies composites". Les deux groupes vont donc associer leurs compétences respectives "afin de concevoir et tester le prototype d'étage supérieur Phoebus". L'objectif est d'en réduire le poids et le coût et d'en améliorer les performances.

    16 Mai 19 - journal-aviation.com
    Aviation commerciale

    Aviation commerciale

    Nicolas Notebaert (Vinci) : "si on n'a pas ADP, ce serait surtout dommage pour la France"

    Lors de la prise de contrôle de l'aéroport de Gatwick, Nicolas Notebaert, directeur général de Vinci Concessions et président de Vinci Airports, est revenu sur les avantages que peut apporter un acteur comme Vinci dans la gestion des aéroports. A propos de la possible privatisation d'ADP, le dirigeant a souligné : "avec nous, les redevances d'ADP augmenteraient moins vite", soulignant que "l'aéroport de Lyon que nous gérons a été le seul à avoir vu ses redevances validées du premier coup par l'ASI, l'Autorité de Supervision Indépendante". Nicolas Notebaert a enfin précisé : "on serait heureux de continuer notre développement avec ADP. Mais, si on n'a pas ADP, ce serait surtout dommage pour la France de ne pas pouvoir consolider dans ce concert mondial, une activité de leadership mondial incontestée".

    16 Mai 19 - La Tribune
    Environnement & Développement durable

    Environnement & Développement durable

    Qantas effectue le premier vol "zéro déchet" au monde entre Sydney et Adelaïde

    La compagnie Qantas a effectué le 8 mai dernier, le premier vol "zéro déchet" au monde entre Sydney et Adelaïde : durant ce vol en effet, aucun déchet n'a été créé et, explique la compagnie, environ 1 000 articles en plastique ont été remplacés par des solutions "durables" ou ont été entièrement retirés du vol, notamment des portions de lait et de Vegemite emballés individuellement. Les produits alternatifs utilisés pendant le vol opéré en Boeing 737-800 comprenaient de la vaisselle fabriquée à partir de canne à sucre et des couverts fabriqués à partir d'amidon de culture, qui sont entièrement compostables, sachant qu'un vol Sydney Adelaïde produit ordinairement 34 kilos de plastique. Ce vol a constitué le point de départ du plan de Qantas qui veut réduire de 100 millions le nombre d'objets en plastique à usage unique d'ici à 2020 et à éliiminer 75% des déchets d'ici à 2021.

    16 Mai 19 - journal-aviation.com
    A la une des médias sociaux

    A la une des médias sociaux

    Airbus s'engage pour limiter l'impact environnemental de ses aéronefs, de leur fabrication et de leur exploitation

            

    16 Mai 19 - En savoir plus : cliquez sur l'image