Vous devez saisir une adresse email avant
de pouvoir modifier la fiche d'un adhérent.

Cette adresse servira lors de vos demande
de publication.

Entrer votre email :

Valider Annuler l'édition


















Enregister Annuler  


Enregister Annuler  

Enregister Annuler  
Editer / Envoyer un fichier



Enregister Annuler
Editer / Envoyer un fichier


px

px

Enregister Annuler
 
  • Synthèse de Presse du 22 mai 2019
  •  

    Industrie

    Industrie

    Airbus livre son 12 000ème avion, un A220

    Airbus a célébré le 20 mai 2019 à Mirabel au Québec la livraison de son 12 000ème avion depuis sa création, il y a 50 ans, remettant les clés d’un A220-100 à la compagnie américaine Delta Air Lines. L'avionneur européen souligne dans un communiqué que la « livraison d’un avion canadien à une compagnie aérienne américaine symbolise bien » sa présence croissante en Amérique du Nord. Airbus a livré son premier avion, un A300B2, à Air France en 1974. En 2010, pas moins de 36 ans plus tard, Airbus a remis sont 6000ème avion. « La cadence s’est accélérée et Airbus n’a pris que neuf ans à doubler sa vitesse de production », pour en arriver à la livraison de son 12 000ème avion. Il avait fallu 19 ans à l’avionneur pour livrer son millième appareil, mais il ne lui a fallu que 14 mois pour livrer les mille derniers.

    22 Mai 19 - air-journal.fr
    Christian Scherer, directeur commercial d'Airbus, vante les qualités de l'A321neo et de l'A330neo face au marché du NMA

    « La question qu'il faut se poser est toute simple : qu'apporte le NMA [New Midsize Airplane] au marché ? a déclaré Christian Scherer, directeur commercial d'Airbus, lors d'une rencontre avec la presse à Toulouse, rapporte Air & Cosmos. Il s'agit d'un avion équipé de moteurs actuels et d'une cabine passagers qui est un hybride entre celle de l'A321neo et celle de l'A330neo ». Et de poursuivre : « Je ne suis pas sûr que cela vaille la peine de dépenser plus de 10 milliards de dollars, juste pour ce type d'avion. D'autant que nous avons une position solide sur l'échiquier. Les coûts que les améliorations apportées à l'A321neo et à l'A330neo ont nécessité ne représentent qu'une fraction des dépenses que demande le développement d'un nouvel avion ». Selon Air & Cosmos, Airbus entend jouer sur les prix de vente de ses A321neo et A330neo, industriellement amortis par la génération précédente. « Ces programmes sont si matures qu'ils permettent à Airbus une souplesse dans les prix pour s'adapter à ce segment de marché », ajoute Christian Scherer.

    22 Mai 19 - Air & Cosmos
    Deux Airbus A220 gagnent une heure d'autonomie supplémentaire

    Christian Scherer, directeur commercial d'Airbus, a annoncé, lors des Innovation Days de l'avionneur européen à Toulouse, une augmentation très significative de la distance franchissable des deux membres de la famille A220 (ex-CSeries). Le rayon d'action des appareils d'Airbus Canada est ainsi augmenté de 450 nautiques (830 km) grâce à une future augmentation de la masse maximale au décollage (MTOW) de l'ordre de 2,3 tonnes. Cette option, qui sera disponible à partir du second semestre 2020, permettra ainsi à l'A220-100 d'atteindre les 3400 nautiques (6300 km) et à l'A220-300 les 3350 nautiques (6205 km). Airbus annonce que cette augmentation de MTOW est rendue possible par l'identification de marges supplémentaires au niveau de la structure et des systèmes ainsi que par l'excédent de volume disponible pour l'emport de carburant.

    22 Mai 19 - journal-aviation.com
    Les députés votent pour une contribution du secteur aérien au financement des autres modes de transport

    Les députés ont voté dans la nuit du 20 au 21 mai en commission pour une contribution du transport aérien au financement des autres modes de transport, sans aller jusqu'à une taxation du kérosène, sujet qui doit se régler « à l'échelle européenne » selon le gouvernement. Cette contribution d'environ 30 millions d'euros sera une réaffectation des surplus de recettes de la taxe de solidarité sur les billets d'avion, dite « taxe Chirac », au profit de l'Agence de financement des infrastructures de transport de France (Afitf). Selon Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage, le syndicat des agences de voyage et des tour-opérateurs français, « l'idée d'une nouvelle taxation est très mauvaise. Il faut plutôt que les compagnies aériennes soient obligées de compenser le CO2 qu'elles produisent, en contribuant à un fonds dont l'objectif est d'absorber la production de dioxyde de carbone. Il faudrait que chaque avion atterrissant en France soit tenu de compenser le CO2 émis ».

    22 Mai 19 - Le Figaro, Le Monde
    Dans le sud-ouest, les sous-traitants aéronautiques souhaitent séduire les jeunes

    « Sud-Ouest » revient sur le salon Synergie.aero qui s'est tenu la semaine dernière à Saint-Médard-en-Jalles, dans l'agglomération bordelaise. Plusieurs sous-traitants du secteur aéronautique étaient présents pour essayer d'attirer notamment des jeunes vers les métiers de chaudronniers, d'ajusteurs ou de soudeurs. « Nous voulons tester la mobilité des jeunes, explique Audrey Lacoste, responsable ressources humaines du site d'Hasparren du groupe Lauak, fabricant de pièces et de structures aéronautiques. L'industrie a une mauvaise image auprès des jeunes mais c'est à nous de la changer. C'est pour cela que nous multiplions les portes ouvertes. Ce travail doit commencer dès l'école. Trop peu d'élèves sont orientés vers les filières techniques, perçues comme des voies de garage par les parents et les enseignants ».

    22 Mai 19 - Sud Ouest
    Espace

    Espace

    Les PDG d'Arianespace, d'ArianeGroup et d'Avio plaident pour une Europe de l'espace unie

    Dans une tribune collective, Stéphane Israël, PDG d’Arianespace, André-Hubert Roussel, PDG d’ArianeGroup, Pierre Godart, PDG d’ArianeGroup Allemagne et Giulio Ranzo, PDG d’Avio expliquent pourquoi l’espace est selon eux un enjeu crucial du XXIe siècle, « grâce aux satellites scientifiques et aux vols habités qui nous aident à mieux connaître notre univers, aux satellites qui connectent les citoyens et réduisent la fracture numérique, à ceux qui assurent notre sécurité par des images de haute précision et des communications protégées, ou encore à ceux qui apportent une contribution décisive à l’avenir de notre planète (études climatiques, prévention des catastrophes, agriculture durable…) ». Les signataires lancent donc un appel aux futurs parlementaires européens qui devront confirmer le budget spatial de l’Europe pour la décennie 2020 et aux États membres de l’ESA qui se retrouveront en fin d’année à Séville pour décider de la feuille de route des fusées Ariane et Vega. « L’industrie spatiale européenne que nous construisons incarne l’Europe unie dans la diversité, une Europe qui ose et relève les défis de demain, concluent les signataires de la tribune. Ce sont l’espace et le futur que nous voulons pour l’Europe ».

    22 Mai 19 - Le Figaro
    André-Hubert Roussel détaille la stratégie d'ArianeGroup

    Dans une interview avec le journal Sud-Ouest, André-Hubert Hussel, le nouveau président d'ArianeGroup, détaille la stratégie de l'entreprise, notamment face à la concurrence américaine représentée par SpaceX, tout en se félicitant de « la prise de conscience de garder notre indépendance dans l'espace ». « Avec un étage supérieur réallumable, nous devrions bien nous développer sur le marché commercial (télécommunications...) et trouver l'équilibre économique, déclare-t-il. En tout cas, Ariane 6 sera le lanceur de la décennie 2020-2030. Le prochain lanceur sera sûrement réutilisable. Car nous sommes de plus en plus dépendants du spatial pour notre mobilité, l'économie, notre sécurité, ce qui va faire croître le marché et rendre le modèle réutilisable rentable ».

    22 Mai 19 - Sud Ouest
    Aviation commerciale

    Aviation commerciale

    Ural Airlines met fin à sa liaison Moscou-Paris

    Depuis le 18 mai 2019, la compagnie russe Ural Airlines a mis fin aux trois vols par semaine annoncés en janvier entre sa base de Moscou-Zhukovski et l’aéroport de Paris-CDG, opérés en Airbus A321 et pouvant accueillir 220 passagers. Les autorités françaises ont en effet indiqué que la plateforme moscovite fait partie du « même système aéroportuaire » que Sheremetyevo, Domodedovo et Vnukovo, même si Zhukovsky n’y est pas formellement lié. La présence d’Ural Airlines entre les deux capitales enfreindrait donc l’accord bilatéral entre la France et la Russie, qui restreindrait le nombre de compagnies aériennes pouvant le proposer à Air France et Aeroflot à Paris- CDG, et Aigle Azur à Paris-Orly.

    22 Mai 19 - air-journal.fr
    Un collectif de riverains saisit le Conseil d'Etat pour suspendre la concertation sur l'aéroport Nantes Atlantique

    Un collectif de riverains a déposé mardi 21 mai un référé devant le Conseil d'État pour suspendre la concertation publique censée démarrer le 27 mai autour du réaménagement de l'aéroport Nantes Atlantique, dont ils réclament toujours le transfert.

    22 Mai 19 - Le Figaro
    Les opposants à la privatisation de l'aéroport de Toulouse lancent une procédure collective civile

    Les collectivités locales actionnaires et la CCI de Toulouse, qui détiennent 40 % de la société de gestion de l'aéroport de Toulouse-Blagnac (ATB), vont demander la mise sous séquestre des 49,9% de parts détenues par le groupe chinois Casil depuis 2015. Elles vont également demander « la suspension de ses droits de vote et l’ajournement de l’Assemblée générale du 6 juin 2019 qui doit notamment statuer sur l’approbation des comptes de l’exercice 2018 et la distribution des dividendes ». Le collectif contre la privatisation de l'aéroport Toulouse-Blagnac, qui a déjà obtenu devant la cour d'appel administrative de Paris l'annulation de l'autorisation ministérielle de vente à Casil, s'est félicité de cette action engagée devant le tribunal de commerce de Toulouse.

    22 Mai 19 - La Dépêche du Midi
    Le conseil d'administration d'ADP propose de reconduire Augustin de Romanet en qualité de PDG

    Le conseil d'administration d'Aéroports de Paris a décidé de proposer au Président de la République de reconduire Augustin de Romanet en qualité de PDG. Ce dernier sera auditionné par les commissions compétentes de l'Assemblée Nationale et du Sénat demain, qui se prononceront par un vote sur cette proposition. Début avril, l’Elysée avait fait savoir qu’il était envisagé de renouveler Augustin de Romanet en qualité de PDG d’Aéroports de Paris (ADP).

    22 Mai 19 - capital.fr
    Economie - Conjoncture

    Economie - Conjoncture

    Emmanuel Macron envisage une taxe européenne sur le kérosène

    À quelques jours des élections européennes, Emmanuel Macron a défendu son rôle « d'acteur » et non de « spectateur » dans cette campagne dans une interview parue ce mardi 21 mai dans la presse régionale. Au rang des propositions, Emmanuel Macron souhaite « avancer sur la taxation commune du kérosène en Europe », tout en plaidant pour « une vraie négociation internationale » sur ce sujet.

    22 Mai 19 - La Tribune
    A la une des médias sociaux

    A la une des médias sociaux

    Programme ExoMars : Axon' Cable a réalisé la quasi totalité du câblage du rover

         

    22 Mai 19 - En savoir plus : cliquez sur l'image