Vous devez saisir une adresse email avant
de pouvoir modifier la fiche d'un adhérent.

Cette adresse servira lors de vos demande
de publication.

Entrer votre email :

Valider Annuler l'édition


















Enregister Annuler  


Enregister Annuler  

Enregister Annuler  
Editer / Envoyer un fichier



Enregister Annuler
Editer / Envoyer un fichier


px

px

Enregister Annuler
 
  • Synthèse de Presse du 14 janvier 2020
  •  

    Industrie

    Industrie

    Airbus : le BelugaXL entre en service

    Le BelugaXL est entré en service le 9 janvier, date de son premier vol opérationnel. Il s'agit du premier des six exemplaires qui seront mis en service d'ici à la fin 2023. Lancé en novembre 2014, l'appareil a obtenu sa certification de type de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) en novembre 2019, à la suite d'une campagne d'essais en vol intensive au cours de laquelle il a effectué plus de 200 essais en vol, totalisant plus de 700 heures de vol. Avec 63 mètres de long et un diamètre de fuselage de 8 mètres, le BelugaXL possède la plus grande section de soute de tous les avions cargo existants dans le monde, rappelle Airbus. Sa charge utile maximale est de 51 tonnes, et il dispose d'un rayon d'action de 4 000 km (2 200 nm). Il donne au constructeur européen une capacité de transport supplémentaire de 30 %, pour soutenir la montée en cadence en cours de la production des programmes d'avions civils.

    13 Janvier 20 - Air-cosmos.com - Journal-Aviation.com - Aerobuzz
    La croissance d'Airbus aux Etats-Unis, un bouclier anti taxes

    Les Echos reviennent sur la montée en cadence à sept A320 par mois, prévue pour début 2021 sur le site Airbus de Mobile, en Alabama, ainsi que sur l'inauguration prévue en avril d'une chaîne d'assemblage A220, sur ce même site, qui produira 4 appareils par mois. Le quotidien souligne que cette croissance de la production sur le sol américain représente une protection contre la menace de surtaxes douanières américaines, en cas d'escalade de la guerre commerciale entre l'Europe et les Etats-Unis.

    14 Janvier 20 - Les Echos
    La France en tête de l'Europe pour l'attractivité industrielle

    L'attractivité industrielle de la France pour les investisseurs étrangers reste en tête des pays européens, selon une enquête du cabinet EY publiée lundi 13 janvier. La France est le pays européen qui attire le plus d'investissements étrangers en matière d'implantations ou d'extensions de sites industriels, avec 339 projets recensés en 2018 (contre 323 en 2017), devant la Turquie (203 projets, +2) et l'Allemagne (152 projets, -11). L'étude indique que "depuis 2016, la France creuse l'écart avec ses concurrents allemands et britanniques dans la course aux investissements industriels étrangers", et que certaines filières industrielles françaises exportatrices, telles que la construction aéronautique et spatiale, attirent des sous-traitants et partenaires, dont "un grand nombre d'entreprises à capitaux étrangers qui viennent produire en France" et entrent dans les chaînes d'approvisionnement de groupes tels qu'Airbus.

    13 Janvier 20 - Le Monde - La Tribune
    Défense

    Défense

    Défense de la souveraineté française : de vastes enjeux

    La Tribune consacre une série d'articles aux enjeux de sauvegarde de la souveraineté, auxquels la France est confrontée de façon croissante, à travers la question de son autonomie de décision en matière technologique et numérique, mais aussi dans les domaines juridique, de la défense, de l'approvisionnement énergétique, et de la protection des fleurons nationaux. Le quotidien souligne que l'Elysée affiche une volonté de mobilisation concernant ces enjeux, et relève, en matière de défense, que la France a la possibilité d'investir fortement dans les nouvelles technologies stratégiques pour la base industrielle et technologique de défense (BITD) française, qui sont portées aussi bien par de grands groupes (Thales, Dassault Aviation, Safran, Naval Group, Nexter) que par des start-ups (Kalray, Cailabs, CerbAir, Diodon, Internest, Linkurious). La Tribune relève que depuis un an, Le Ministère de l'Economie et des Finances cherche à protéger ces pépites. Thomas Courbe, à la tête de la Direction générale des entreprises (DGE), déclare ainsi : "Concernant les entreprises de la BITD, nous travaillons en étroite collaboration avec le ministère des Armées et la Direction générale de l'armement".

    14 Janvier 20 - La Tribune
    Succession du Charles de Gaulle : la phase d'étude arrive à son terme

    La série d’études lancée en 2018 par le ministère des Armées sur la succession du Charles de Gaulle arrive à son terme. Deux principales options devraient être proposées : un bâtiment à propulsion classique, ou, comme c’est le cas pour l’actuel porte-avions, à propulsion nucléaire. Ces propositions devraient être analysées en février à l’occasion d’un Comité ministériel d’investissement. Deux grandes études avaient été initiées fin 2018 dans le cadre du projet PANG (Porte-Avions de Nouvelle Génération) : une étude technico-opérationnelle, sur la base des besoins militaires, impliquant les industriels Naval Group, Thales, MBDA et Dassault Aviation, et une étude de design, confiée à Naval Group, aux Chantiers de l’Atlantique et à TechnicAtome.

    14 Janvier 20 - mertmarine.com
    Espace

    Espace

    2020, année martienne

    Le Figaro consacre un article aux perspectives de la mission ExoMars 2020, codirigée par l’Agence spatiale européenne (ESA) et son homologue russe, Roscosmos, et de l'expédition martienne de la NASA. Le quotidien rappelle que ces missions scientifiques devraient décoller dans le courant de l'année, avec pour objectif de tenter de trouver des traces d’une vie extraterrestre actuelle ou passée sur la planète rouge. L’année 2020 marque aussi le premier volet d’une mission globale de retour d’échantillons, baptisée Mars Sample Return, fruit d’une coopération entre l’Europe et les États-Unis.

    14 Janvier 20 - Le Figaro
    Sécurité

    Sécurité

    Baromètre des risques 2020 d’Allianz : les incidents cyber en tête des risques d’entreprise

    Les incidents cyber figurent pour la première fois en tête du baromètre annuel des risques qu'Allianz publie ce mardi. « Les incidents cyber et le changement climatique sont deux grands défis que les entreprises devront surveiller étroitement dans cette nouvelle décennie », annonce Joachim Müller, directeur général d'Allianz Global Corporate & Specialty (AGCS). Les Echos consacrent un article à ce nouveau risque systémique, soulignant les difficultés de sa prise en charge par les assureurs.

    14 Janvier 20 - Les Echos
    Aviation commerciale

    Aviation commerciale

    Aéroport de Toulouse : le président de la CCI d'Occitanie salue l'arrivée d'Eiffage

    Le président de la CCI d'Occitanie, Alain Di Crescenzo, a fait part de sa satisfaction quant à l'arrivée du groupe Eiffage dans l'actionnariat de l'aéroport Toulouse-Blagnac (ATB), lundi 13 janvier, lors de ses voeux à la presse, tout en saluant le bilan du chinois Casil Europe qui, selon lui, a participé au bon développement d'ATB. Le dirigeant a également déclaré être en faveur d'une limitation de la distribution des dividendes aux actionnaires : " je pense que reverser 50 % du résultat net annuel et garder le reste pour investir dans l'aéroport sera un bon compromis. Mais demander le zéro dividende est une grosse bêtise", a-t-il déclaré.

    14 Janvier 20 - La Tribune
    Crash en Iran : le BEA français analysera les boîtes noires

    Le Bureau d’Enquêtes et d’Analyses (BEA) français a confirmé avoir reçu la demande de l’Iran de gérer l’exploitation des enregistreurs de vol de l’avion du Boeing de la compagnie aérienne Ukraine International Airlines (UIA), abattu par un missile iranien la semaine dernière. Cette exploitation se déroulera en Ukraine. 

    14 Janvier 20 - Air Journal
    Ernest Airlines suspend ses vols

    Ernest Airlines a suspendu le 11 janvier tous ses vols à l’aéroport de Milan-Malpensa, en prévision de la suspension de sa licence d'exploitation par l’autorité italienne de l’aviation civile (ENAC), le 13 janvier. La compagnie a indiqué qu'elle menait « toutes les actions visant à obtenir la révocation de la disposition",  précisant : "nous avons besoin de temps pour fournir toutes les preuves nécessaires pour démontrer notre viabilité financière, nécessaire à la reprise de nos opérations ».

    14 Janvier 20 - Air Journal
    A la une des médias sociaux

    A la une des médias sociaux

    Le BelugaXL, géant des airs d'Airbus

         

    14 Janvier 20 - Visionner le reportage : cliquez sur l'image