Vous devez saisir une adresse email avant
de pouvoir modifier la fiche d'un adhérent.

Cette adresse servira lors de vos demande
de publication.

Entrer votre email :

Valider Annuler l'édition


















Enregister Annuler  


Enregister Annuler  

Enregister Annuler  
Editer / Envoyer un fichier



Enregister Annuler
Editer / Envoyer un fichier


px

px

Enregister Annuler
 
  • Environnement

  • Notre industrie et l'environnement

    L’industrie aéronautique française relève le défi d’un transport aérien toujours plus respectueux de l’environnement

    L’aéronautique est un secteur historiquement marqué par une exigence continue d’innovation et de progrès technologiques. La recherche de la réduction de l’impact environnemental du transport aérien s’inscrit naturellement dans cette démarche.

    Conscient que l’approche environnementale occupera de plus en plus de place dans les préoccupations de la profession, le GIFAS s’implique fortement dans ce domaine. A travers sa Commission Environnement et Développement Durable, le Groupement assiste et accompagne ses adhérents, notamment dans la mise en œuvre de la réglementation européenne REACh (Registration, Evaluation, Authorisation and Restriction of Chemicals).

    Les sujets environnementaux font l’objet de concertations régulières avec la Commission R&D réunissant  les maîtres d’œuvre et les équipementiers.

    Consultez le site du CORAC

    37.png

    Ce site de référence pour l'aéronautique, la recherche et l'environnement, présentera les missions, l'organisation, l'historique et le calendrier du Conseil pour la Recherche Aéronautique Civile.

    Une synthèse de presse quotidienne Aéronautique et Environnement/Développement durable est également consultable.

    Le CORAC a été créé en 2008 à partir d'engagements pris lors du Grenelle de l'Environnement. Il regroupe, sous l'impulsion de la DGAC et du GIFAS, l'ensemble des acteurs français du secteur du transport aérien (industrie aéronautique, compagnies aériennes, aéroports, ONERA, institutionnels et ministères concernés).


    "L'industrie aérospatiale face au défi climatique" (juin 2017)

    industrie_aerospatiale__defi_climatique_2015.jpg

    Le développement industriel et la lutte contre le changement climatique ne sont pas antinomiques et notre industrie en constitue une démonstration remarquable :

    • dans le domaine spatial avec la conception et la mise en œuvre d’instruments permettant d’améliorer la compréhension scientifique des changements climatiques et le suivi opérationnel des différents éléments du climat (océans, atmosphère, végétation, etc.) ;

    • dans le transport aérien, qui mène un effort continu de réduction de son empreinte environnementale grâce à la recherche technologique, à l’amélioration de l’efficacité du trafic aérien et au développement de carburants alternatifs à faible empreinte carbone. Le transport aérien est le premier secteur à s’être engagé à l’échelle mondiale sur des objectifs chiffrés de réduction de CO2 et ce, dès 2009. Même si le transport aérien ne représente que 2% des émissions de CO2 d’origine humaine, la croissance du trafic aérien de 5% par an nécessite des engagements mondiaux forts.

    Lors du Salon du Bourget de juin 2015, le GIFAS avait souhaité donner une place importante à la thématique Climat, dans la perspective de la COP21 qui allait se tenir au Bourget six mois plus tard.

    Une brochure de 16 pages avait ainsi été éditée rappelant le contexte du défi climatique, les enjeux de la COP21, le rôle des missions spatiales pour la compréhension et le suivi du climat, les engagements collectifs des acteurs du transport aérien sous l’égide de l’OACI, et les leviers technologiques et opérationnels mis en œuvre par la filière aéronautique.


    A l’occasion du Salon du Bourget de juin 2017, cette brochure a été mise à jour, en y intégrant notamment :

    • l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris ;
    • les avancées dans le domaine spatial avec en particulier le développement de la mission Microcarb dédiée à la mesure du CO2 et décidée par la France, sur proposition du COSPACE ;
    • les derniers chiffres du transport aérien mondial, avec en particulier, le nombre de vols commerciaux utilisant une part de biocarburants (plus de 5 500 vols depuis 2008) ;
    • l’adoption par le Conseil de l’OACI de la première norme mondiale contraignante pour les émissions de CO2 des avions ;
    • l’adoption par l’Assemblée Générale de l’OACI du premier mécanisme universel de mesures économiques appelé CORSIA (Carbon Offsetting Scheme for International Aviation) visant à compenser partiellement les émissions du transport aérien international.

    Télécharger le document en version française (PDF - 1,6 Mo) : gifas_dfi_climatique16_pages_fr_juin_2017_copy1.pdf

    Télécharger le document en version anglaise (PDF - 1,6 Mo) :
    gifas_challenge_of_climate_change__16_pages_en__june_2017_copy1.pdf


    GIFAS - Direction des Affaires R&D, Espace et Environnement

    Le GIFAS se réjouit de l’adoption d’un mécanisme mondial de compensation des émissions de CO2 de l’aviation internationale (octobre 2016)

    Les industriels du GIFAS saluent l'adoption, jeudi 6 octobre 2016, par les 191 Etats membres de l'Organisation de l'Aviation Civile Internationale (OACI), d'un mécanisme mondial de compensation des émissions de CO2 de l'aviation internationale à partir de 2020.

    M. Marwan LAHOUD, Président du GIFAS, souligne qu’ « il s’agit du premier accord climatique mondial au niveau sectoriel, ce qui constitue une réussite historique ». 

    A l’origine de 2% des émissions mondiales de CO2 d’origine humaine, le transport aérien mondial s'est engagé depuis de nombreuses années en se donnant des objectifs ambitieux et proactif. 

    Le mécanisme adopté lors de la 39ème Assemblée de l’OACI constitue un des moyens d’atteindre une croissance neutre à partir de 2020. Il s'agit d'une mesure temporaire. Les améliorations techniques et opérationnelles ainsi que l’utilisation de carburants alternatifs durables viendront la renforcer.

    Le dispositif couvrira à terme près de 80% des émissions de CO2 de l’aviation internationale.

    Lire le communiqué de presse : cp_oaci_octobre_2016.pdf

    GIFAS - christophe.robin@gifas.fr

    Economie circulaire : Recueil sectoriel (mars 2016)

    Au sein du Comité Stratégique de Filière (CSF) Aéronautique, le Groupe de Travail « Economie circulaire », sous l’égide de la Commission Environnement et Développement Durable (CEDD) du GIFAS, réunit des industriels membres de la CEDD, les organisations syndicales et les administrations concernées (DGE, DGAC, ADEME, etc.).

    economie_circulaire__new_visuel__reduit.jpg

    En 2015, ce Groupe de Travail a travaillé sur un recueil de témoignages sur les bonnes pratiques sectorielles concernant les différentes thématiques liées à l’économie circulaire :

    • la frugalité des ressources : économie d’énergie, utilisation d’énergies renouvelables, économie en eau, économie de matières ;
    • la prévention des déchets ;
    • la valorisation, la réutilisation, le recyclage ;
    • la durée de vie, la réparabilité ;
    • la fin de vie ;
    • l’écologie industrielle et territoriale (projets mutualisés entre plusieurs entreprises proches
      géographiquement) ;
    • l’économie de fonctionnalité (substitution de la vente d’un produit par la vente de l'usage).

    Le document final est désormais disponible et comporte deux parties :

    • la première décrivant le contexte général et les travaux engagés ;
    • la seconde constituant le recueil avec une cinquantaine d’exemples issus d’entreprises du GIFAS aussi bien des PME, des ETI que des grands groupes, concernant les installations et les activités industrielles.

    Téléchargez le document sur l’économie circulaire :


    GIFAS - corinne.lignet@gifas.fr

    Le GIFAS rejoint l'ATAG comme membre associé (septembre 2015)

    atag_logo.jpg

    D'envergure internationale, l'ATAG (AIR TRANSPORT ACTION GROUP) regroupe une cinquantaine de membres représentant toutes les composantes de l'industrie aéronautique : industriels, prestataires,  compagnies aériennes, syndicats des pilotes et des contrôleurs aériens, etc. 

    AIRBUS, ATR, BOEING, BOMBARDIER, CFM International, EMBRAER, GE, PRATT & WITHNEY, ROLLS-ROYCE et SAFRAN figurent au nombre de ses adhérents.

    L'ATAG a pour vocation la promotion des progrès et des initiatives de la profession en matière de développement durable et d'une aviation toujours moins polluante.

    M. Marwan LAHOUD, président du GIFAS, se réjouit de cette adhésion qui s'inscrit dans un contexte mondial de lutte contre les changements climatiques.
    M. LAHOUD considère l'engagement du GIFAS au sein de l'ATAG comme un prolongement des actions menées
    dans ce sens  par le Groupement. Et de citer "La COP21 vue du ciel", événement de haut niveau organisé au Salon du Bourget 2015. Il a été marqué par la présence de Mme Ségolène ROYAL, ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, et de M. Laurent FABIUS, ministre des Affaires Etrangères et du Développement International. Il a réuni des personnalités françaises et internationales de la politique, de la science et des chefs d'entreprises.


    www.atag.org

    Communiqué de presse : atag_gifas_cp_29_sept_2015.pdf

     

       open_letter_atag_logo.jpg         aviation_climate_solutions_logo.jpg 

    Réduction des émissions de CO2 : l'ATAG adresse aux gouvernements une lettre ouverte

    A deux mois de l'ouverture de COP21 à Paris, 28 dirigeants d'entreprises (parmi lesquelles AIRBUS, ATR, CFM International, SAFRAN) et responsables d'associations appellent à une approche commune concernant la fixation des objectifs chiffrés de réduction des émissions de CO2.

    L'aviation a été le premier secteur du transport, dès 2008, à prendre des initiatives chiffrées : baisse de 50% de ses émissions de CO2 d'ici à 2050.

     

    En savoir plus :

     

    GIFAS - christophe.robin@gifas.fr

    ADP, Air France-KLM et le GIFAS réaffirment leurs engagements dans la lutte contre le dérèglement climatique (juin 2015)

    climat.jpg


    Lors de l'événement "La COP21 vue du ciel", organisé le 18 juin 2015 au Salon du Bourget, et à six mois de la 21ème Conférence des Parties qui se déroulera en France sous l'égide des Nations Unies, ces trois acteurs majeurs français du transport aérien renforcent leur implication dans la réduction de leur empreinte écologique.

    ADP, Air France-KLM et le Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales (GIFAS) souhaitent, par la signature d'une déclaration commune, présenter concrètement leurs engagements d'amélioration de l'efficacité énergétique et d'atteinte, à terme, d'une économie bas-carbone.

    Progrès technologiques, utilisation de carburants alternatifs durables, amélioration des performances opérationnelles, des infrastructures aéroportuaires et de la navigation aérienne sont autant d'actions engagées par ces trois acteurs français du transport aérien pour être en cohérence avec les recommandations du GIEC.

    Cette déclaration a été signée par MM. Marwan LAHOUD, Président du GIFAS, Alexandre de JUNIAC, Président directeur général d’Air France-KLM et Augustin de ROMANET, Président directeur général d’Aéroports de Paris en présence des Ministres Laurent FABIUS et Ségolène ROYAL, de Tony TYLER, Président de l’Association Internationale des Transporteurs Aériens (IATA) et de Philippe CIAIS du GIEC.

    Aéroports de Paris, Air France-KLM et le GIFAS travaillent à ces développements au sein du Conseil de la Recherche Aéronautique Civile (CORAC), en partenariat avec les services de l’Etat (Direction Générale de l’Aviation Civile, ministères concernés), l’Office national d'études et de recherches aérospatiales (Onera), la Fédération Nationale de l’Aviation Marchande (FNAM), l’Union des Aéroports Français (UAF), l'Association Aéronautique et Astronautique de France (3AF). Au-delà de ces trois acteurs, c'est toute la communauté du transport aérien en France qui se mobilise par la mise en œuvre de recherches et d'innovations préparant une croissance durable pour tous.

     

    gifasjeudi017.jpg

    De gauche à droite : Mme Ségolène ROYAL et M. Laurent FABIUS.
    De gauche à droite : MM. de ROMANET (ADP) - LAHOUD (GIFAS) - de JUNIAC (AIR FRANCE).

     

    En savoir plus :

    la_tribune_opinion.jpgPour accompagner cette initiative, latribune.fr a publié une contribution de MM. de JUNIAC, LAHOUD et de ROMANET :

    http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/l-aviation-s-engage-pour-le-climat-485083.html


    GIFAS - anne.bondiou-clergerie@gifas.fr

 
 
Espace membres
 
Contact Presse
 
Focus
 
Videos
  •  "VOYAGE AU COEUR DE L'EXCELLENCE"

    Filière d'avenir, l'industrie aéronautique et spatiale française recrute et offre une diversité de métiers de haute technologie.

    Nos vidéos : cliquez ici

 
Emplois & Formations